ANSSI : l'élection présidentielle française sous la menace de cyberattaques à motivation politique ?

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s)
Anssi-logo

L'élection présidentielle américaine l'a montré : les attaques informatiques n'ont plus seulement de motivation économique mais peuvent désormais prendre un caractère politique pour influencer les électeurs et discréditer les politiques. L'ANSSI met en garde sur cette menace en amont de l'élection présidentielle française.

Alors que se profile en 2017 l'élection présidentielle française, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) rappelle que la France peut être une cible de choix pour des cyberattaques qui n'ont plus seulement un intérêt économique mais désormais aussi politique.

Anssi-logoL'élection américaine en a été un bon exemple où le résultat d'attaques informatiques a visé à influencer les électeurs et à discréditer les candidats en lice, comme dans le cas de l'émergence des emails de la candidate Hillary Clinton.

Les Etats-Unis ont accusé assez agressivement la Russie d'être intervenue en sous-main dans le processus des élections pour influencer le processus en faveur de Donald Trump, qui lui serait plus favorable.

L'ANSSI a donc organisé un séminaire fin octobre pour sensibiliser les partis politiques français avec ces nouvelles problématique et leur rappeler l'importance de faire auditer la sécurité de leurs systèmes informatiques.

Trois danges sont mis en avant : la récupération de données, la perturbation d'un processus pour le désorganiser et le risque réputationnel pour manipuler l'opinion. Ce dernier a également été observé en pratique durant l'élection présidentielle américaine avec la mise en avant sur les réseaux sociaux et de partage de contenus de fausses informations ("fake news") présentées de sorte qu'elles soient difficilement discernables des informations authentiques.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
iFlo59 offline Hors ligne VIP icone 32074 points
Le #1939999
Ils ont peurs que ce soit Marine LePen à la place d'un Ripoublicain?
Aerthas offline Hors ligne Vétéran icone 1346 points
Le #1940001
Ils vont pas être déçu de trouver des e-mail "enlarge your penis" dans la boîte de réception de flambinou 1er des derniers !




yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Le #1940007
Petite blagounette qui se raconte en Russie:

Trump veut gagner les élections. Il appelle son copain Vladimir Vladimirovitch Poutine.
- hey Vlad, je met tous mes moyens financiers et fait pleins de meetings pour être élu, mais je suis mal barré dans les sondages. Toi qui est élu toujours haut la main, tu n'aurais pas quelques conseils ?
- Tovorich Donald, ne t'inquiète de rien. J'ai FSB. Propaganda, fake news, il va s'occuper de ton problème...
Alors l'élection se passe, avec les résultats que l'on connait.
Puis Vlad rappelle le nouvel Elect President.
- Alors Donald, tu vois, niet problem, tu es nouveau maître du monde (enfin le second, après moi)
- Yes ! Thank you so much ! Mais Vlad, j'ai juste une question. Je suis élu, mais avec une minorité de voix. Comment as tu fait pour qu'une majorité d'américains ait voté pour Poutine ?

Yacka offline Hors ligne Vénéré icone 3483 points
Le #1940009
L'anssi craint une cyber attaque qui pourrait discréditer les politiques???

les cyber-hackers peuvent prendre leur vacances de noël tranquille, nos politocards s'en occupent très bien eux-mêmes!!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire