Antitrust : les États-Unis s'attaquent au monopole de Google qui riposte

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)
google-logo

C'est officiel. Les États-Unis ont décidé de poursuivre Google en justice pour abus de position dominante dans la recherche et la publicité en ligne. La bataille est d'ores et déjà engagée.

Avec également onze États, le gouvernement américain a décidé de poursuivre Google en justice. Le groupe de Mountain View est accusé d'avoir maintenu illégalement des monopoles via des pratiques anticoncurrentielles et d'exclusion sur les marchés de la recherche en ligne et de la publicité en ligne.

Le ministère américain de la Justice souligne que pendant des années, Google a compté pour près de 90 % de toutes les requêtes de recherche aux États-Unis, et ajoute que Google a exigé d'être configuré en tant que moteur de recherche général par défaut sur des milliards d'appareils mobiles et ordinateurs dans le monde.

Il pointe du doigt des accords d'exclusivité interdisant la préinstallation de tout service de recherche concurrent, de la vente liée et des arrangements pour forcer la préinstallation des applications de recherche de Google sur smartphone Android et avec une exposition de premier choix.

Ce n'est évidemment pas sans rappeler l'amende de 4,34 milliards d'euros infligée en 2018 par la Commission européenne à Google pour abus de position dominante avec Android (pour protéger sa position dominante dans la recherche en ligne). Sachant que Google a fait appel. Des remèdes comme un écran de choix du moteur de recherche ont été mis en place.

commission-europeenne-google-android-abus-position-dominante

Les accords à long terme avec Apple (et les gigantesques sommes engagées) pour faire de Google le moteur de recherche par défaut dans le navigateur Safari sont aussi dans le viseur des plaignants.

" De telles pratiques et d'autres pratiques anticoncurrentielles nuisent à la concurrence et aux consommateurs, en réduisant la capacité des nouvelles entreprises innovantes à développer, concurrencer et discipliner le comportement de Google. "

Le département de la Justice des États-Unis parle d'une affaire antitrust " monumentale. " Elle sera au long cours, avec la question de savoir si elle pourrait aboutir à un démantèlement du groupe. Pour Google, l'action en justice intentée est en tout cas " profondément viciée " et ne fera " rien pour aider les consommateurs. "

" Les gens utilisent Google parce qu'ils le choisissent, et non parce qu'ils y sont contraints ou parce qu'ils ne peuvent pas trouver des alternatives. […] Ce procès renforcerait artificiellement les alternatives de recherche de moindre qualité, augmenterait les prix des smartphones et rendrait plus difficile pour les gens d'obtenir les services de recherche qu'ils souhaitent utiliser. "

Googleplex-campus
Dans un billet de blog, Google revient notamment sur le cas d'Android. " Sur des appareils Android, nous avons conclu des accords promotionnels avec des opérateurs et fabricants afin de proposer des services Google. Ces accords nous permettent de distribuer Android gratuitement, et donc de réduire directement le prix que les gens paient pour les smartphones. "

Google souligne que malgré de tels accords, les opérateurs et fabricants " préchargent souvent de nombreuses applications et boutiques d'applications concurrentes. "

De tels arguments ont déjà été entendus. À voir si la vision américaine sera différente de la vision européenne...

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48712 points
Le #2111257
Je ne suis pas pour le monopole ni pour défendre spécialement Google mais ce n'est pas parce qu'on a été le premier a avoir l'idée et, au fil des ans, de l'expérience qu'on doit être pénalisé.

On n'a jamais vu un coureur cycliste être obligé d'attendre le peloton à 50 cm de la ligne d'arrivée sous prétexte de donner une chance à tout le monde.
Anonyme
Le #2111263
Moi ça me fait penser à ce qui était arrivé à MS avec IE à son époque.

@Ulysse2K : le problème n'est pas qu'ils sont meilleurs ou pas, c'est surtout qu'ils ont des pratiques anticoncurrentielle, pour reprendre ton exemple, c'est comme si un coureur cycliste faisait de l'obstruction aux autres ou leur crevaient les pneus
Phil995511 online Connecté Vétéran icone 2240 points
Le #2111281
Un démantèlement entraînerait forcement une perte de leadership pour les USA.

Si ils en sont pas stupides, ils ne tueront leur vache à lait... une très grosse amande semblerait bien plus censée !!
lebonga away Absent VIP avatar 32264 points
Le #2111286
Phil995511 a écrit :

Un démantèlement entraînerait forcement une perte de leadership pour les USA.

Si ils en sont pas stupides, ils ne tueront leur vache à lait... une très grosse amande semblerait bien plus censée !!


C'est bon les amandes...

Google va se scinder en 2 ou 3 entités plus spécialisées et ça sera plié...
bernie973 offline Hors ligne Héroïque avatar 847 points
Le #2111289
Les Etats-Unis veulent détruire les GAFA car ils ont trop de pouvoir
skynet offline Hors ligne VIP icone 83189 points
Le #2111336
dan4 offline Hors ligne VIP icone 5351 points
Le #2111477
Voyons, c'est bon pour l'Europe pas pour les USA?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire