Apple : les applications du New York Times censurées en Chine

Le par  |  0 commentaire(s)
New York Times

Apple a une fois de plus cédé à la censure chinoise : les applications du New York Times ont été supprimées de l'App Store dans le pays.

Plus la peine de chercher les applications du New York Times sur l'App Store chinois, Apple les a récemment retirées face à la pression exercée par le comité de censure du régime.

Pékin avait lancé une injonction à Apple, exhortant la marque de retirer les applications du New York Times de sa plateforme d'applis pour iOS, qu'il s'agisse des versions anglaises et chinoises du quotidien. Les applications ont donc disparu, mais Apple n'a pas communiqué sur les motifs de la censure.

applications appstore

Apple a toutefois indiqué au New York Times que ses applications avaient été retirées du marché chinois pour diverses "violations de la réglementation locale". Une censure qui pourrait toutefois faire suite à l'interdiction de la vente du journal depuis 2012 après que le New York Times a publié une enquête sur la fortune amassée par l'ancien Premier ministre du pays, Wen Jiabao.

Sans réel motif partagé, le New York Times se voit incapable de contester ni même de corriger le tir pour tenter de réinstaller son application dans le pays. Depuis 2016, la Chine s'est dotée d'un nouveau dispositif lui permettant de faire interdire les applications qui pourraient "mettre en danger la sécurité nationale, l'ordre social ou qui violeraient les droits et intérêts de tiers."

Le New York Times a malgré tout sa petite idée sur les réels motifs de cette censure. Le journal venait en effet de contacter le gouvernement chinois pour un article abordant les milliards de dollars d'avantages fiscaux offerts par Pékin à Foxconn.

Du côté d'Apple, on se retranche derrière le respect des lois locales, mais la réalité est bien plus capitaliste : la firme ne souhaite pas mettre en péril des intérêts économiques dans le pays, la chine représentant un de ses plus gros marchés tant pour ses iPhone et iPad que pour ses applications. La Chine représente à elle seule un chiffre d'affaires de 8,8 milliards de dollars pour le quatrième trimestre 2016, des revenus qui pourraient disparaitre du jour au lendemain si le comité de censure s'attaquait frontalement à la marque.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]