Autorisation de pistage d'Apple : pas d'abus de position dominante

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)

En France, l'Autorité de la concurrence décide de ne pas interrompre l'arrivée de l'App Tracking Transparency d'Apple.

app-store

Avec une prochaine mise à jour iOS, iPadOS et tvOS au printemps, le dispositif App Tracking Transparency (ATT) d'Apple va obliger les développeurs à demander l'autorisation de l'utilisateur avant tout traçage de données sur les applications et sites web d'autres entreprises.

Pour cette demande de consentement, une fenêtre pop-up sera proposée. Si le consentement est recueilli, les tiers pourront alors avoir accès à l'IDFA d'Apple (Identifier for Advisers ; identifiant pour les annonceurs) pour identifier l'appareil mobile d'un utilisateur et permettre un suivi publicitaire (pour la diffusion de publicités ciblées).

apple-att-consentement
Dans les faits, il est très peu probable qu'un utilisateur accepte ce type de suivi. Actuellement, l'utilisateur doit faire la démarche pour désactiver le pistage dans les paramètres.

Pas une pratique abusive

Saisie par des acteurs de la publicité en ligne* qui avait demandé le retrait de l'App Tracking Transparency, l'Autorité de la concurrence en France annonce qu'elle ne prend pas de mesures conservatoires à l'encontre d'Apple. Elle souligne néanmoins poursuivre l'instruction du dossier au fond.

" À ce stade, l'introduction de la sollicitation ATT ne paraît pas traduire de la part d'Apple un abus de position dominante conduisant à imposer des conditions de transactions inéquitables aux développeurs d'applications ", écrit l'Autorité de la concurrence qui va vérifier si Apple ne s'applique pas des règles moins contraignantes que pour les autres développeurs d'applications.

autorite-concurrence-apple-att
Cette décision a été saluée par Apple. L'arrivée de l'ATT irrite un géant de la publicité en ligne comme Facebook qui va essayer de convaincre les utilisateurs de donner leur aval pour du pistage.

facebook-iphone-autorisation-tracking
* Interactive Advertising Bureau (IAB), Mobile Marketing Association (MMA) France, Union des entreprises de conseil et d'achat media (UDECAM), Syndicat des Régies Internet (SRI).

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1848 points
Le #2125095
Et hop, c'est encore Facedebouk qui va !!!

amaura offline Hors ligne Vénéré icone 3568 points
Le #2125098
Devine a écrit :

Et hop, c'est encore Facedebouk qui va !!!



Une bonne chose
saepho offline Hors ligne VIP icone 28806 points
Premium
Le #2125127
Mais c'est toujours les plus gros qui s'en sortiront le mieux...

Vous connaissez Mme Michu, quand elle va voir que Google lui demande l'autorisation de pistage, elle ne va pas chercher plus loin, et autoriser...
Au lieu d'aller chercher un autre moteur de recherche...

Tandis que d'autres boites, moins connus, aurons plus de mal à se développer car les personnes ayant installés leur application auront un peu plus de crainte à accepter la localisation...
Anonyme
Le #2125128
Personnellement je ne comprend pas qu'on doivent autoriser le pistage !!! Il devrait être purement et simplement IN-TER-DIT et ceux qui veulent être pistés doivent être rémunérés !
saepho offline Hors ligne VIP icone 28806 points
Premium
Le #2125135
sansimportance a écrit :

Personnellement je ne comprend pas qu'on doivent autoriser le pistage !!! Il devrait être purement et simplement IN-TER-DIT et ceux qui veulent être pistés doivent être rémunérés !


Donc Google devrait nous rémunérer quand on utilise ses services ?
Ca serait cool ça !
forsatus offline Hors ligne Vétéran icone 1817 points
Le #2125137
saepho a écrit :

Mais c'est toujours les plus gros qui s'en sortiront le mieux...

Vous connaissez Mme Michu, quand elle va voir que Google lui demande l'autorisation de pistage, elle ne va pas chercher plus loin, et autoriser...
Au lieu d'aller chercher un autre moteur de recherche...

Tandis que d'autres boites, moins connus, aurons plus de mal à se développer car les personnes ayant installés leur application auront un peu plus de crainte à accepter la localisation...


Pas tout à fait car actuellement si on refuse le pistage dans les apps, elles ne se lancent plus, avec ce nouveau système les apps fonctionneront encore c’est tout benef pour l’utilisateur
saepho offline Hors ligne VIP icone 28806 points
Premium
Le #2125139
forsatus a écrit :

saepho a écrit :

Mais c'est toujours les plus gros qui s'en sortiront le mieux...

Vous connaissez Mme Michu, quand elle va voir que Google lui demande l'autorisation de pistage, elle ne va pas chercher plus loin, et autoriser...
Au lieu d'aller chercher un autre moteur de recherche...

Tandis que d'autres boites, moins connus, aurons plus de mal à se développer car les personnes ayant installés leur application auront un peu plus de crainte à accepter la localisation...


Pas tout à fait car actuellement si on refuse le pistage dans les apps, elles ne se lancent plus, avec ce nouveau système les apps fonctionneront encore c’est tout benef pour l’utilisateur


C'est dans l'éventualité où les politiciens écoutaient et validaient la proposition de sansimportance
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire