Apple vs Epic Games : Apple demande des sous à l'éditeur de Fortnite

Le par Jérôme G.  |  5 commentaire(s) | Source : The Verge
logo-apple

Apple demande des dommages-intérêts à Epic Games - l'éditeur du jeu Fortnite - pour une rupture de contrat avec l'App Store.

Dans la bataille judiciaire qui oppose Apple à Epic Games, le groupe de Cupertino est désormais en quête de dommages-intérêts. Il accuse l'éditeur du populaire jeu Fortnite, qui était proposé dans l'App Store, de rupture de contrat.

" Le mépris flagrant d'Epic pour ses engagements contractuels et autres fautes a causé un préjudice important à Apple. […] La conduite d'Epic menace l'existence même de l'écosystème iOS et sa formidable valeur pour les consommateurs ", écrit Apple dans une plainte.

Pour se soustraire à la commission de 30 % prélevée par Apple sur les transactions in-app, Epic Games avait introduit un mode de paiement direct dans la version iOS de son jeu Fortnite distribué via l'App Store. Cela constituait une violation - intentionnelle - des règles d'utilisation de la boutique d'applications d'Apple.

L'application Fortnite a été éjectée de l'App Store mi-août et Epic Games a enclenché une procédure judiciaire visant Apple au regard de la législation antitrust aux États-Unis. Le compte développeur d'Epic Games a été fermé, mais pour se conformer à une injonction temporaire, Apple a par contre renoncé à fermer un compte secondaire pour Unreal Engine.

Epic Games demande la réintégration de Fortnite dans l'App Store et avance avoir perdu 60 % de ses joueurs sur iOS. Une confrontation entre Apple et Epic Games devant la justice doit avoir lieu en fin de mois.

epic-games-freefortnite-apple

La plainte d'Epic Games " n'est rien d'autre qu'un désaccord commercial basique " pour Apple. " Bien qu'Epic se présente comme un Robin des Bois moderne, il s'agit en réalité d'une entreprise de plusieurs milliards de dollars qui ne veut tout simplement rien payer pour l'énorme valeur qu'elle retire de l'App Store. "

Selon Apple, Epic Games a gagné plus de 600 millions de dollars avec l'App Store. Le groupe de Cupertino ne précise pas le montant des dommages-intérêts (le manque à gagner à cause du système de paiement d'Epic Games) qu'il attend pour la rupture de contrat d'Epic Games.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2107789
ils n'ont vraiment pas honte chez Apple. Oser dire que cela met en péril l'écosystème. Alors qu'ils font des bénéfices délirants prouvant à un seul une position de monopole local. J'aimerais bien savoir comment certains peuvent rester dans l'écosystème Apple sachant pertinemment qu'ils ont choisi d'habiter chez des vampires...
Le #2107792
Si le retrait d'un jeu "menace l'existence même de l'écosystème iOS et sa formidable valeur", c'est que ladite valeur ne vaut pas grand chose, du coup...

D'ac' avec cycnus, ça vampirise sec au pays des colombes...
Le #2107806
Ce qui 'menace' l'ecosisteme, ce n'est pas le retrait de un jeu, mais si tous les jeux font pareil.
Ce qui est sur, c'est que c'est juste une affaire de gros sous entre une grosse entreprise et une tres tres grosse entreprise.
Le #2107812
.
Apple a besoin d'argent !
Apple a perdu plus de 180 milliards en un jour (soit la somme des capitalisations boursières individuelles de 470 entreprises du S&P 500). 8% de la valeur de son action.
Apple détient le record de la plus importante perte sur une journée !
.
La valeur d'Apple a perdu 450 Mds$ en à peine 3 mois.
.
Le #2107839
Certains restent dans écosystème d’Apple, d'autre dans celui Android.

L'un n'est pas mieux que l'autre. Achat in app a gogo taxe a 30% sur chaque transaction.

Sur android on peut avoir plusieurs store, contrairement chez la pomme.

Au final, je ne sais pas si ils ont raison ou pas Apple.

Apple fait ses tels, ses tablettes, il y a son store, si t'es pas content, ben tu n'y vas pas.
Idem pour android.

Sur ps4, il y a le store PS, sur XBOX le store XBOX.

Si Apple veut verrouiller son truc, libre a chacun d’adhérer ou non.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar