Le FBI a-t-il pu déverrouiller un iPhone 11 Pro Max dans l'affaire de Pensacola ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : 9to5Mac
iPhone 11 Pro 02

Si les iPhone 5 et 7 du tueur de Pensacola ont sans doute été déverrouillés à l'aide d'outils officieux, le FBI a-t-il aussi réussi à débloquer l'iPhone 11 Pro Max beaucoup plus récent de son complice présumé ?

L'affaire du massacre de militaires américains à Pensacola (Floride) est l'occasion pour le gouvernement américain de remettre la pression sur Apple pour tenter de d'obliger la firme à créer une backdoor ou fournir des outils pour déverrouiller les iPhone dans les affaires judiciaires sensibles.

Le président Donald Trump s'en est lui-même mêlé en réclamant dans un tweet un peu plus de coopération de la part d'Apple mais la firme, qui avait tenu bon dans l'affaire de San Bernardino datant de décembre 2015 et qui fait de la sécurité des données de ses utilisateurs un argument marketing, n'a toujours pas cédé aux injonctions.

Graykey 1

Dans la nouvelle affaire de Pensacola, un point intrigue particulièrement la presse américaine : si le FBI a sans doute pu déverrouiller les iPhone 5 et 7 du tueur à l'aide de dispositifs comme le boîtier GrayKey, aurait-il également réussi à débloquer l'iPhone 11 Pro Max de son complice, pourtant beaucoup plus récent et en principe mieux sécurisé ?

C'est ce qu'affirme Forbes en soulignant que le mot de passe du smartphone n'a pas été communiqué au FBI, pas plus que la reconnaissance faciale Face ID n'a été employée pour forcer le déverrouillage.

Forbes assure que les autorités auraient employé un boîtier GrayKey pour contourner le verrouillage de l'iPhone 11 Pro Max, ce qui signifierait que même la dernière version d'iOS et du hardware ne sont pas immunisés, malgré l'ajout des sécurités supplémentaires après le cas de San Bernadino.

Mais si le FBI est parvenu à débloquer le dernier iPhone en date, pourquoi tout ce nouveau raffût pour forcer Apple à fournir un moyen de déverrouillage ? Certains y voient une volonté d'obtenir un outil officiel de déblocage des appareils mobiles qui pourrait être mis à jour régulièrement, sans être obligé de faire appel au marché gris de exploiteurs de failles faisant chèrement payer leurs services...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2088494
Tout simplement parce qu’il n'y a pas de peuple plus procédurier que celui des USA (dixit Tocqueville). Un déverrouillage de téléphone devrait se faire via un mandat d'attorney et ce dernier ne le donnera pas pour un déverrouillage "gris". Ce dernier conduit ipso facto à un vice de procédure et donc résultat inexploitable juridiquement. Au final pour être recevable, il faudra un accord d'Apple. Il est par ailleurs évident qu'avec les outils adéquats (autorisés ou non), n'importe quel téléphone est déverrouillage. Ça prendra plus ou moins de temps mais ce n'est qu'une question de temps.
Le #2088497
lobo14 a écrit :

Tout simplement parce qu’il n'y a pas de peuple plus procédurier que celui des USA (dixit Tocqueville). Un déverrouillage de téléphone devrait se faire via un mandat d'attorney et ce dernier ne le donnera pas pour un déverrouillage "gris". Ce dernier conduit ipso facto à un vice de procédure et donc résultat inexploitable juridiquement. Au final pour être recevable, il faudra un accord d'Apple. Il est par ailleurs évident qu'avec les outils adéquats (autorisés ou non), n'importe quel téléphone est déverrouillage. Ça prendra plus ou moins de temps mais ce n'est qu'une question de temps.


Bah preuve que non puisque le FBI s'en contre fout, c'est Apple qui fait chier, mais ça n'a rien à voir avec le fait d'être procédurier c'est juste qu'ils ne veulent pas avouer qu'ils ont une méthode pour le faire. Car aucune de leur répons ne dit clairement qu'ils sont réellement dans l'incapacité de déverrouiller le téléphone.

Y'a déjà eu des vrais mandats, mais Apple s'en cogne royalement... Qui va les forcer à le faire de toute façon alors que c'est une entreprise américaine ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme