Le FBI demande (encore) à Apple de déverrouiller son iPhone

Le par  |  29 commentaire(s)
iPhone SE 2 iPhone 9

Le FBI vient à nouveau de contacter Apple afin de demander à la firme de débloquer l'accès à un iPhone dont le propriétaire est suspecté d'avoir participé à une fusillade.

C'est une affaire qui n'est pas sans rappeler la fusillade de San Bernardino en 2016 en Californie et les éléments qui ont suivi : le FBI vient de contacter Apple pour que la firme déverrouille l'accès à l'iPhone de Mohammed Saeed Alshamrani, un militaire saoudien soupçonné d'avoir tué trois personnes sur la base militaire de Pensacola en Floride en décembre dernier.

iPhone SE2

L'action a été considérée comme un acte terroriste par le FBI qui en appelle ainsi à la coopération d'Apple afin de débloquer le smartphone de l'auteur des faits afin de mener une enquête et d'éventuellement pouvoir remonter une filière terroriste.

Si la justice a autorisé l'accès aux données du smartphone de l'assaillant, les spécialistes du FBI se heurtent à la sécurisation de l'iPhone qui refuse de délivrer ainsi ses secrets. Apple pour sa part annonce être en mesure d'accéder et de partager les données stockées dans son service iCloud, mais ne peut et ne souhaite pas déverrouiller les iPhone à distance, éléments qui jouerait évidemment en sa défaveur auprès de ses clients.

Dans l'affaire de San Bernardino, le FBI avait fini par se pencher vers une société tierce spécialisée dans le hack de la sécurité des appareils d'Apple. Mais il semble qu'Apple a révisé sa copie depuis plusieurs versions d'iOS en renforçant la sécurité de ses appareils.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2087740
C'est un vrai débat cette polémique...
Le #2087749
Apple plus fort que la justice ?
Le #2087752
geekborg a écrit :

Apple plus fort que la justice ?


C'est surtout qu'ils ne *peuvent* pas (d'après leur dire). En espérant que c'est vrai.
Mais l'administration est obtuse et feint de comprendre "ne veulent pas".
Le #2087758
kerlutinoec a écrit :

geekborg a écrit :

Apple plus fort que la justice ?


C'est surtout qu'ils ne *peuvent* pas (d'après leur dire). En espérant que c'est vrai.
Mais l'administration est obtuse et feint de comprendre "ne veulent pas".


N’inversons pas les choses .On peut puisqu'une société l'a déjà fait et qu'apple a bloqué volontairement cette possibilité.
La question est : la loi américaine autorise t'elle que le dirigeant d'apple à refuser les réquisitions de la justice américaine. si oui tout est normal si non apple fait de l'obstruction à la justice.
Le #2087764
jacob13 a écrit :

kerlutinoec a écrit :

geekborg a écrit :

Apple plus fort que la justice ?


C'est surtout qu'ils ne *peuvent* pas (d'après leur dire). En espérant que c'est vrai.
Mais l'administration est obtuse et feint de comprendre "ne veulent pas".


N’inversons pas les choses .On peut puisqu'une société l'a déjà fait et qu'apple a bloqué volontairement cette possibilité.
La question est : la loi américaine autorise t'elle que le dirigeant d'apple à refuser les réquisitions de la justice américaine. si oui tout est normal si non apple fait de l'obstruction à la justice.


Ouais enfin c'était un hack, une exploitation de faille, qu'Apple a ensuite comblée en en ayant connaissance. En théorie c'était pas faisable et pas connue d'Apple au moment de la requête.
Le #2087768
kerlutinoec a écrit :

geekborg a écrit :

Apple plus fort que la justice ?


C'est surtout qu'ils ne *peuvent* pas (d'après leur dire). En espérant que c'est vrai.
Mais l'administration est obtuse et feint de comprendre "ne veulent pas".


Je suis sûr que planqué quelque part dans les noyaux de n'importe quel OS y'a un backdoor pour ce genre de truc.
Limite suffirait de corrompre la mémoire pour dire "si si le code pin, là, il est bon", et voilà.

Comme les installations d'application avec numéro de série qui dans certains cas acceptent par magie les trucs du genre 11111111111111111111, alors que pas du tout prévu, c'est bien qu'un mec à faire du désassemblage quelque part.

On me dirait : décrypter des données, là ok je dis non. Mais bypasser un code de verrouillage...
Le #2087778
Et qu'en est-il aujourd'hui avec Android/Google ?
Le #2087787
skynet a écrit :

Et qu'en est-il aujourd'hui avec Android/Google ?


Bonne question!...on parle toujours que d'Apple.
Le #2087792
geekborg a écrit :

Apple plus fort que la justice ?


A ma connaissance, la justice n'a ici pas fait de demande...

La question qui peut oser se poser est:
La justice peut être être au-dessus de la loi ?

En France aussi, la question s'est déjà posé, et ce sont les juges qui décident si la loi doit être respectée ou non...
Le #2087794
Je suis pour la protection de notre vie privée, ce qu'il ya sur mon téléphone, ça ne regarde personne sauf moi, qu'en est t'il du droit de ne pas s'incriminer soit même, j'ai entendu une horreur apparemment qu'en France, cé illégal de ne pas donner son code PIN maintenant, ça en deviens ridicule, ce que j'ai sur mon téléphone, cé pas des affaires de la police où autres.

D'un autre côté, pour les pédophiles et terroristes, ça devrais être possible de passer outre la protection des téléphones, mais si cé possible pour eux, et bien rien ne pourra alors empêcher les forces de l'ordre d'utiliser cette possibilité sur n'importe quel appareil entre leurs mains, et là ça deviens dangereux pour le respect de notre vie privée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme