Le chiffre d'affaires de l'iPhone a chuté à Noël

Le par  |  11 commentaire(s)
Apple-logo

Les ventes d'iPhone n'ont pas été à l'habituelle fête pour Apple lors des trois derniers mois de l'année. Une confirmation, alors que les autres voyants sont au vert, notamment pour les services.

En début de mois, Apple avait lancé un avertissement sur ses résultats du premier trimestre de son exercice 2019 décalé, soulignant notamment des ventes d'iPhone plus faibles que prévu. L'ampleur de cette baisse est désormais connue, même si le groupe de Cupertino ne communique désormais plus le nombre d'iPhone vendus.

Apple iPhone XS

1099€ sur Amazon* * Prix initial : 1099€.

Sur les trois derniers mois de l'année 2018, et donc avec la prise en compte de la période faste des fêtes de fin d'année, Apple a enregistré une baisse de 15 % sur un an du chiffre d'affaires tiré de l'iPhone. Il a ainsi chuté de 61,1 milliards de dollars à 51,9 milliards de dollars.

Patron d'Apple, Tim Cook indique que plus de 900 millions d'iPhone sont actifs dans le monde (sur un total de 1,4 milliard d'appareils Apple) et il met en avant la fidélité et la satisfaction des clients pour son smartphone star.

Le déclin des ventes de l'iPhone en fin d'année dernière est imputé au ralentissement de l'économie chinoise et des difficultés dans d'autres pays émergents, moins de subventions des opérateurs. Les renouvellements d'iPhone ont en outre été inférieurs aux prévisions. Le programme de remplacement à prix réduit de batteries d'iPhone aurait aussi eu un impact.

Apple-Tim-Cook" Désormais, nos clients conservent leurs anciens iPhone un peu plus longtemps que par le passé ", reconnaît Tim Cook. Reste que si le chiffre d'affaires de l'iPhone a chuté, ce n'est pas le cas pour l'iPad (+17 % sur un an ; 6,7 milliards de dollars), le Mac (+9 % ; 7,4 milliards de dollars), les wearables et accessoires (AirPods, Apple TV, Apple Watch, Beats, HomePod… ; +35 % ; 7,3 milliards de dollars).

C'est néanmoins une nouvelle fois sur la progression des services (iCloud, Apple Music, App Store, contenus numériques, Apple Pay, AppleCare…) que Tim Cook met l'accent. Un chiffre d'affaires de 10,8 milliards de dollars sur les trois derniers mois de 2018 avec une progression de 19 % sur un an. Les services représentent désormais 13 % du chiffre d'affaires total d'Apple (62 % pour l'iPhone).

Ce chiffre d'affaires trimestriel atteint 84,3 milliards de dollars (-4,5 % sur un an), ce qui est conforme à l'objectif revu à la baisse de début d'année, pour un bénéfice net de 19,9 milliards de dollars (-0,5 %). " Bien qu'il ait été décevant de rater nos prévisions de chiffre d'affaires (ndlr : avant l'alerte sur les résultats de début janvier), nous gérons Apple sur le long terme et les résultats de ce trimestre démontrent que la force sous-jacente de notre activité est profonde et étendue ", déclare Tim Cook.

Le patron d'Apple a manifestement convaincu puisque dans les échanges après-Bourse, le titre du groupe a progressé.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2049287
Quelqu'un aurait-il un mouchoir ?
Le #2049288
Ulysse2K a écrit :

Quelqu'un aurait-il un mouchoir ?


Toi aussi tu es enrhubé?
Le #2049289
iFlo59 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Quelqu'un aurait-il un mouchoir ?


Toi aussi tu es enrhubé?


Lui ou son petit soldat .... =)
Le #2049293
Pour enregistrer une baise de 15% du CA avec des tarifs qui ont atteind des sommets, c'est qu'il y a vrai grosse baisse du volume de vente.
Et je vais pas pleurer
Le #2049301
"Désormais, nos clients conservent leurs anciens iPhone un peu plus longtemps que par le passé"

Quand c'est de la bouche de Tim Cook, ça donne une autre formulation
- Il faut favoriser l'obsolescence programmé coûte que coûte !
Le #2049304
A oui quand même, sacrée baisse. 2018 aura donc été le début de la fin pour Apple. On ne peut que s'en féliciter. c'est une entreprise qui a complètement dénaturer le marché et qui a montré un exemple désastreux aux autres entreprises. Non, on ne peut pas tenir longtemps en se foutant ouvertement du client et en vendant un produit 4 fois son prix de marché sur un marché concurrentiel. Ils n'ont fait que valider le fait que la politique des entreprises chinoises est la bonne (et la plus démocratique, économiquement parlant, ce qui est cohérent avec le marché quand il fonctionne bien).
Le #2049309
cycnus a écrit :

A oui quand même, sacrée baisse. 2018 aura donc été le début de la fin pour Apple. On ne peut que s'en féliciter. c'est une entreprise qui a complètement dénaturer le marché et qui a montré un exemple désastreux aux autres entreprises. Non, on ne peut pas tenir longtemps en se foutant ouvertement du client et en vendant un produit 4 fois son prix de marché sur un marché concurrentiel. Ils n'ont fait que valider le fait que la politique des entreprises chinoises est la bonne (et la plus démocratique, économiquement parlant, ce qui est cohérent avec le marché quand il fonctionne bien).


Ce n'est pas la fin pour APPLE, puisqu'ils pourront enfin gagner de l'argent "massivement" sur les services APPLE, tout en vendant des produits physique "APPLE", tel que les iPhone, iPad etc...

Sacrée baisse? Pas tant que ça finalement.
Il n'y a clairement que très peu de différence entre un iPhone X et un XS, le prochain fera certainement un carton. Si ce n'est pas le cas, oui ça signera le début de la fin pour APPLE (côté iPhone) ou alors qu'ils nous sortent une vraie révolution.
Le #2049315
iFlo59 a écrit :

cycnus a écrit :

A oui quand même, sacrée baisse. 2018 aura donc été le début de la fin pour Apple. On ne peut que s'en féliciter. c'est une entreprise qui a complètement dénaturer le marché et qui a montré un exemple désastreux aux autres entreprises. Non, on ne peut pas tenir longtemps en se foutant ouvertement du client et en vendant un produit 4 fois son prix de marché sur un marché concurrentiel. Ils n'ont fait que valider le fait que la politique des entreprises chinoises est la bonne (et la plus démocratique, économiquement parlant, ce qui est cohérent avec le marché quand il fonctionne bien).


Ce n'est pas la fin pour APPLE, puisqu'ils pourront enfin gagner de l'argent "massivement" sur les services APPLE, tout en vendant des produits physique "APPLE", tel que les iPhone, iPad etc...

Sacrée baisse? Pas tant que ça finalement.
Il n'y a clairement que très peu de différence entre un iPhone X et un XS, le prochain fera certainement un carton. Si ce n'est pas le cas, oui ça signera le début de la fin pour APPLE (côté iPhone) ou alors qu'ils nous sortent une vraie révolution.


Il est la le problème quelle évolution quoi faire de plus sur un smartphone quand tu vois certain avec 5 apn

Plus gros bof
Plus puissant pour quoi faire
et ne reste plus que la techno ecran pliable tout le reste n'est que du service et de l'evolution classique
Le #2049322
iFlo59 a écrit :

cycnus a écrit :

A oui quand même, sacrée baisse. 2018 aura donc été le début de la fin pour Apple. On ne peut que s'en féliciter. c'est une entreprise qui a complètement dénaturer le marché et qui a montré un exemple désastreux aux autres entreprises. Non, on ne peut pas tenir longtemps en se foutant ouvertement du client et en vendant un produit 4 fois son prix de marché sur un marché concurrentiel. Ils n'ont fait que valider le fait que la politique des entreprises chinoises est la bonne (et la plus démocratique, économiquement parlant, ce qui est cohérent avec le marché quand il fonctionne bien).


Ce n'est pas la fin pour APPLE, puisqu'ils pourront enfin gagner de l'argent "massivement" sur les services APPLE, tout en vendant des produits physique "APPLE", tel que les iPhone, iPad etc...

Sacrée baisse? Pas tant que ça finalement.
Il n'y a clairement que très peu de différence entre un iPhone X et un XS, le prochain fera certainement un carton. Si ce n'est pas le cas, oui ça signera le début de la fin pour APPLE (côté iPhone) ou alors qu'ils nous sortent une vraie révolution.


Le problème c'est que les services sont étroitement liés au matériel. Si pas de remplacement et passage à Android (où on trouve de super téléphone entre 150 et 400 euros), en 5 ans, plus aucun service.
En outre, ayant pris beaucoup de mauvaises habitudes, tant l'argent coulait facilement sans effort, la masse salariale ne sera pas adaptée à temps ce qui va rapidement absorber le patrimoine financier énorme de l'entreprise.
enfin, j'ai bien du mal à imaginer quelle innovation Apple pourrais sortir de son chapeau. Ils avaient misé sur la voiture électrique mais le projet semble bien mal en point face à une concurrence féroce. Sur le domaine du smartphone, ils sont plutôt toujours en retard ces dernières années.en général, ils prennent une bonne idée qui est déjà apparue et une copie. En mieux. Mais ces temps-ci, ces bonnes idées, elles ne sont pas légions parce que les besoins commencent à être très bien satisfaits. En matière d'innovation également l'utilité marginale et clairement décroissante.
Apple a déjà été à deux doigts de la faillite dans les années 90 et n'a été sauvé que parce que Microsoft était obligé de sauver un concurrent pour ne pas se retrouver plus encore en situation de monopole. L'histoire ne fête que se répéter.
Le #2049323
cycnus a écrit :

A oui quand même, sacrée baisse. 2018 aura donc été le début de la fin pour Apple. On ne peut que s'en féliciter. c'est une entreprise qui a complètement dénaturer le marché et qui a montré un exemple désastreux aux autres entreprises. Non, on ne peut pas tenir longtemps en se foutant ouvertement du client et en vendant un produit 4 fois son prix de marché sur un marché concurrentiel. Ils n'ont fait que valider le fait que la politique des entreprises chinoises est la bonne (et la plus démocratique, économiquement parlant, ce qui est cohérent avec le marché quand il fonctionne bien).


Hélas 20% du marché reste prisonnier des services Apple en dépit de leurs qualités discutables
L'envolée des prix Apple permettra de reprendre de la marge
Les pigeons fan boys risquent de se précipiter pour consommer les produits pour sauver leur secte et enrichir Tim skippy cook
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme