Mac : Apple utiliserait ses propres processeurs à partir de 2020, le cours d'Intel chute

Le par  |  17 commentaire(s) Source : Bloomberg
MacBook Pro 13 pouces

Selon l'agence Bloomberg, Apple abandonnera les processeurs Intel dans ses ordinateurs Mac pour exploiter ses propres puces d'ici 2020. Le cours d'Intel a durement subi le contre-coup de cette information.

La rumeur de la conception en interne de processeurs pour ses ordinateurs Mac et venant remplacer les actuels processeurs Intel reprend du service par l'intermédiaire de l'agence Bloomberg.

apple_logoIl s'agirait du projet Kalamata et qui n'en serait encore qu'à ses débuts, avec l'idée d'une uniformisaiton des plates-formes matérielles pour ordinateurs et iPhone / iPad afin de mieux les faire fonctionner de concert.

Le projet serait validé par la direction d'Apple et se réaliserait en plusieurs étapes. Ce serait évidemment un coup dur pour Intel et le cours du géant de Santa Clara a aussitôt chuté après la diffusion de l'information par Bloomberg, malgré l'absence d'éléments vérifiables.

La rumeur de la préparation de puces développées en interne par Apple pour ses gammes d'ordinateurs circule régulièrement et la firme a déjà annoncé plusieurs composants custom dans ses divers produits électroniques, des smartphones et tablettes aux objets connectés comme l'Apple Watch ou les écouteurs sans fil en passant par des puces ARM dédiées jusque dans ses ordinateurs Mac.

Apple a montré également son intention de développer toujours plus de composants de ses plates-formes mobiles intégrées, du CPU au GPU en passant par les puces DSP et le coprocesseur gérant les données des capteurs.

L'idée reste la même, à savoir se donner la possibilité de se différencier en exploitant des composants spécifiquement pensés pour ses propres produits et que l'on ne retrouvera pas (ou pas facilement) ailleurs.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2007971
Si ça peut permettre de redifférencier les machines, pourquoi pas. Avant d'embarquer des CPU Intel, Apple utilisait des proco différents. Avec une fiabilité et une optimisation bien meilleures que les PC sous Intel à l'époque. Ça piquera pour Intel, mais l'idée me semble intéressante, pour peu qu'elle se concrétise : Microsoft galère déjà à embarquer des puces Arm dans ses machines...
Le #2007975
Aller, manque plus que le patron d'Intel ait la chiasse et c'est la guerre civile à la bourse.

Au tour de Samsung pour la mémoire maintenant (il me semblait que c'était en projet, ou qu'Apple en avait discuté en tous cas).
Le #2007976
Déjà que les cartes graphiques des Mac sont à la ramasse Apple va équilibrer en ralentissant les processeurs.
L'avenir le Network Computing des années 2000 avec un terminal léger et tout tourne sur le Cloud. Beau sur le papier mais avec la latence des réseaux ça ne fonctionne que pour de la bureautique ou des applications à afichage "lentes"
Le #2007978
Passer de IBM à Intel à Perso...
Et les logiciels, on en parle?

Il ne sera donc plus possible d'utiliser Windows avec Bootcamp
Le #2007984
Apple à l'air d'être motivé à refaire du Apple .... Software et Hardware et moi ça me plait plutôt pas mal .

Maintenant il y a un truc qui me chiffonne avec " l'action Intel chute " , je croyais que le mac représentait que dalle sur le marché du PC , que c'est une plateforme fermée et que grosso modo se sont des machines de bobos fortunés droguer aux" I " machin si j'en crois les commentaires à droite et gauche lorsque ça parle du Mac .

En fait selon les chiffres que l'on nous balance à longueur d'année , le Mac
et un vrais marché de niche ...

Si c'est un marché de niche quelqu'un peut me dire pourquoi ça fait chuter l'action Intel ?
À la limite cela devrait la faire grimper ....grace à ceux qui ont une haine viscérale d'Apple .
Hors là ce qui va ce produire c'est une chute de l'action Intel et une montée de celle d'Apple .
Anonyme
Le #2007985
@iFlo59>" Il ne sera donc plus possible d'utiliser Windows avec Bootcamp "

Et plus de "hackintosh".

En fait, ça ne devrait concerner que les machines "bas de gamme", comme par exemple les MacBook fanless à processeur Core M, très beaux, très flatteurs, très chers et surtout dont les performances sont désormais en retrait face aux iPad Pro.

Et si on y réfléchit, un iPad avec un clavier externer et un support, voire un étui/clavier n'est pas loin d'un portable (il manque encore la souris ou le trackpad), on est loin de la tablette "de lit", "de canapé", ou de "ch*ottes".

Pour les machines "de prod", on restera en Intel encore un bon moment, ce qui d'ailleurs relativise ma remarque sur le "Hackintosh", puisque ce sont en général les utilisateurs qui ont besoin de puissance qui se les construisent.

EDIT : En fait, les puces A11 de l'iPhone X auraient des performances proches des permiers MacBook Pro, les "vrais" portables Apple, ceux qui font baver de jalousie tous les autres constructeurs (sauf peut-être Dell avec les XPS 13 et 15), j'en étais resté à l'Ipad Pro (A10X) qui lui, rivalise avec les MacBook Core M qui sont désormais "explosés".
Le #2008009
Plus de hackintosh, de windows dessus plus de bidouille possible.
Bref je n'achèterai plus jamais de Mac si c ça.
Anonyme
Le #2008015
Ah c'est sûr, ça ne fera plus guère envie ...
Le #2008020
On peut aussi y voir une rumeur lancée au coin d’une rue de Cupertino pour faire pression sur Intel pour négocier durement les prochains achats ...
Le #2008022
Sauf que pour faire de bons trucs, il faut en 2018 être un spécialiste. C'est pour ça qu'Apple avait laché les PPC pour revenir sur de l'Intel.

Pourquoi pas mais il va falloir de sacrés compétences pour ne pas trop être à la traine.

Et en espérant que les clients soient toujours au RDV (parce que si l'effet de mode se tasse, Apple va le sentir passer sur ses marges).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme