Les assembleurs d'Apple portent plainte à leur tour contre Qualcomm

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
logo_pro_apple

Le litige opposant Qualcomm à Apple sur la stratégie de licensing a également touché les assembleurs de la firme de Cupertino qui répliquent en attaquant le groupe de San Diego pour abus de position dominante.

La bataille juridique amorcée en début d'année entre Apple et Qualcomm, fournisseur des modems 4G des iPhone et des iPad, porte sur la stratégie de licensing de la firme de San Diego, jugée trop agressive par rapport à la qualité des brevets concernés.

Qualcomm logo proAu-delà d'Apple, ce sont les assembleurs de la firme de Cupertino qui sont touchés par cette nouvelle guerre des brevets, ces derniers, à la demande d'Apple, ayant cessé de verser les royalties réclamées par Qualcomm, qui a porté plainte contre eux en mai pour en exiger le paiement.

Impliqués dans l'affaire, les assembleurs eux-mêmes réagissent et viennent de porter plainte à leur tour contre Qualcomm pour violation des lois antitrust. Foxconn, Wistron, Compal et Pegatron ont ainsi déposé une plainte auprès d'une cour de Californie, en réponse à la plainte de Qualcomm du mois de mai.

L'avocat des quatre entreprises indique ainsi que la plainte de mai a cherché à punir injustement les sociétés travaillant avec Apple pour forcer la firme de Cupertino à revenir sur ses positions.

logo_pro_appleQualcomm avait fait valoir de son côté que son litige avec Apple sur les montants des droits de licence ne dispensait pas ses fournisseurs de verser les royalties pour les diverses technologies utilisées dans l'iPhone et l'iPad.

Reuters note qu'une bonne partie de l'argumentation de cette nouvelle plainte reprend les éléments à charge déjà mis en avant dans les plaintes d'Apple qui trouve là de nouvelles munitions dans sa confrontation avec la firme de San Diego.

Ces démonstrations de force n'empêchent pas une possible résolution de l'affaire à l'amiable, souvent préférable à un procès coûteux et à l'issue incertaine. C'est du moins ce que semble toujours espérer le CEO de Qualcomm, Steve Mollenkopf.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]