Apple Titan : d'une ambitieuse voiture autonome...à un service de navette sans chauffeur sur son campus

Le par  |  1 commentaire(s) Source : New York Times
Apple car

Les ambitions du Projet Titan d'Apple ont évolué de la conception d'un véhicule autonome à la création d'un système de bord pour la conduite autonome désormais testé sous forme de navette sans chauffeur du côté de Cupertino.

Le Projet Titan voulait conduire à la conception complète d'un véhicule autonome mais la grande idée d'Apple qui devait révolutionner l'industrie automobile a désormais pris une autre tournure.

C'est maintenant plutôt vers un système de conduite autonome intégrable dans des véhicules tiers qui est envisagé, indique le New York Times, et l'un des aspects discrètement visibles concerne la mise en place d'un service de navette sans chauffeur à Cupertino pour acheminer les salariés d'un bâtiment à un autre.

Apple carApple s'est ainsi réalignée sur les efforts des autres enteprises high-tech également engagée dans le développement de plates-formes de conduite autonome mais pas forcément du véhicule complet, ce qui représente une tout autre difficulté et en dehors de leur coeur d'activité.

Cette initiative de navette sans chauffeur est baptisée PAIL (pour Palo Alto to Infinite Loop) et permettra notamment de tester la conduite autonome en douceur. Le Projet Titan démarré en 2014 visait pourtant bien à créer un véhicule de toutes pièces, note le New York Times, avec l'implication de salariés chevronnés et le recrutement d'experts du secteur automobile.

Le souci des détails mais pas de vision nette

Plusieurs aspects du futur véhicule ont été étudiés avec le souci du détail propre aux créations d'Apple, des portières motorisées silencieuses aux efforts pour faire disparaître le capteur LiDAR bien visible sur la plupart des véhicules autonomes actuels.

La firme de Cupertino a même exploré le concept des roues sphériques pour faciliter les mouvements latéraux. Mais le projet Titan aurait manqué d'une vision claire et souffert de nombreux changements de cap, jusque dans le choix du langage de programmation pour le développement d'une plate-forme CarOS.

Depuis, il n'est donc plus question de développer un véhicule complet mais plutôt l'intelligence de bord, dont les travaux en matière d'intelligence artificielle auront des répercussions dans d'autres compartiments de son activité.

Mais, à l'heure où l'iPhone constitue toujours la majeure partie de ses revenus, l'émergence du prochain produit de rupture chez Apple reste incertaine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1977176
Mon avis ça va pas le faire, Microsoft est déjà présent sur et BlackBerry aussi depuis des années et des innovations constante.

Outre cela de gros acteurs comme Toyota, vient d'abandonner BlackBerry et son qnx pour un Linux open source !

Bref on est loin de la révolution....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]