Apres Le Monde et le Nouvel Obs, Xavier Niel pourrait racheter Libération

Le par Mathieu M.  |  5 commentaire(s) | Source : L'Express
Xavier Niel

Le trio Niel - Pigasse - Bergé pourrait continuer de racheter des journaux français, et cette fois c'est le Libération qui pourrait entrer dans le capital du groupe.

Depuis le 13 février dernier et après plus de six jours de crise, le Libération se retrouve sans aucun président, puisque ce dernier a fini par démissionner. Une semaine que le Journal cherche donc un remplaçant pour tenir les rênes, mais aussi et surtout des actionnaires pour injecter du capital permettant au journal de ne pas sombrer.

libération Rapidement et en écho au récent achat du Nouvel Obs par le trio Niel, Pigasse, Bergé, c'est le nom de Xavier Niel qui était murmuré quant à un éventuel rachat du Journal, mais une source gouvernementale avait alors indiqué qu’" aucun actionnaire ne pourrait investir dans la situation actuelle."

Pour éviter au Journal de tirer sa révérence, une aide de 3 millions d'euros a été versée de façon anticipée par l'État pour l'année 2014. Dans le même temps, les actionnaires ont promis aux salariés que de nouveaux investisseurs arriveraient avant la fin du mois de mars.

Le sauvetage pourrait ainsi finalement bien venir des "BNP", mais pas n'importe comment puisqu'il ne serait pas question de mettre la main à la poche aussi simplement. Le trio attendrait ainsi le dépôt de bilan du journal avant de lui mettre la main dessus au tribunal de commerce . " Il ne s'agit pas de payer le journal à moindre prix, mais d'avoir les mains libres pour le redresser, et notamment supprimer le droit de veto de la rédaction sur le choix de son prochain directeur" indique l'Express.

Si l'achat venait à avoir lieu, le trio BNP serait à la tête d'un empire dans la presse puisqu'il disposera de Télérama, Le Monde, L'Obs, Rue 89 et donc Libération.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cwerle Hors ligne Héroïque icone 921 points
Le #1689932
Juste une info en passant : Rue89 est rattachée au Nouvel Observateur, en conséquence il faut dire
"Si l'achat venait à avoir lieu, le trio BNP serait à la tête d'un empire dans la presse puisqu'il disposera de Télérama, Le Monde, L'Obs et donc Libération."
Valu Hors ligne Vétéran avatar 1215 points
Le #1689972
"3 millions d'euros a été versée de façon anticipée par l'État pour l'année 2014."

Journaleux , financier, même combat, ces gens la ne méritent que de disparaître, ils sont tout juste bon à recopier les dépêches afp... La pravda a coté c'est de la rigolade.

Ils finiront par le payer cher et ça se comptera pas en euros.
Anonyme
Le #1690322
Et quand le triumvirate de la mort rachète les journaux, pourquoi ne leur coupe-t-on pas les subventions presse, puisqu'ils n'en ont pas besoin ?
oldjohn Hors ligne VIP icone 7372 points
Le #1690762
Libé, le journal des bobos ! Bien fait pour leurs gueules...
Mtoutlemonde4 Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #1692382
Vous oubliez les inrocks qui est aussi dans le giron BNP ! La redac de Libé a malheureusement écarté toutes les solutions et maintenant ils vont se retrouver a terme écartés des décisions. C'est bêta ! Un peu comme les fondus de la cgt chez Goodyear. Résultat y a plus rien. Mais faut rien dire c'est pas bien !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire