5G : l'Arcep lance une consultation publique sur les fréquences et leurs usages

Le par  |  5 commentaire(s)
Arcep logo vignette

Pour bien préparer l'arrivée de la 5G en France, l'Arcep lance une consultation publique sur l'attribution et l'usage des fréquences supportant les futurs services mobiles : 3,5 GHz, 26 GHz et 1,4 GHz.

La 5G ne sera pas vraiment d'actualité en France avant 2020 au mieux mais les préparatifs de son arrivée ont déjà commencé. L'exemple du processus d'attribution des fréquences 5G en Italie, valorisé à 6,6 milliards d'euros (alors que le gouvernement en attendait 2,5 milliards d'euros) révèle la puissance de l'enjeu, au risque d'impacter les investissements futurs.

Arcep logo vignetteLa France n'en est pas encore là et doit mettre en place l'an prochain son propre processus d'attribution. A cette fin, l'Arcep, régulateur français des télécommunications, lance une consultation publique en prévision d'un déploiement 5G commercial à partir de 2020.

Les nouvelles fréquences utilisables en 5G ayant été identifiées (3,4-3,8 GHz, 26 GHz et 1,4 GHz), l'Autorité souhaite désormais recueillir l'avis des acteurs du marché télécom français (opérateurs, équipementiers mais aussi aussi collectivités territoriales) à exprimer leur avis et leurs besoins en vue de préparer au mieux le cadre de l'attribution des fréquences.

Arcep 5G plan bataille

Le sujet est particulièrement sensible dans la mesure où la 5G ouvrira plus que jamais, par ses débits élevés et ses temps de latence courts, des opportunités dans de nombreux secteurs (médical, industriel, agricole, villes intelligentes, voitures autonomes) au-delà des usages mobiles purs.

L'Arcep interroge donc les différentes parties concernées sur les usages à venir, les besoins anticipés, les attentes sur les obligations de couverture et les disponibilités de fréquences, bande par bande.

La consultation publique sera ouverte jusqu'au 19 décembre et permettra d'établir le cadre du processus d'enchères l'an prochain, avec un appel à candidatures lancé à partir de mi-2019.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2038564
26 Ghz

Heu comment dire WTF ?

à 26 Ghz faudra être à 10 m du relais

Ou alors prochain tel avec mini parabole (motoriser) intégrer
Le #2038570
Cela correspondra à différentes fréquences pour différents usages et différents types d'antennes-relais pouvant communiquer entre elles et assurer du beamforming.

N'oublions pas que le réseau 5G sera beaucoup plus modulaire et flexible que ses prédécesseurs. Typiquement, ce type d'accès 5G en 26 GHz pourra notamment servir à des diffusions broadcast très haut débit dans des espaces dégagés comme des stades, des salles de concert, des musées...
Le #2038574
Et sinon, la 4G pour tout le monde (débit max hein pas juste se connecter sinon c'est facile) ? C'est pour quand ?

Jamais on me dit, bon, tant pis...
Le #2038590
Christian D. a écrit :

Cela correspondra à différentes fréquences pour différents usages et différents types d'antennes-relais pouvant communiquer entre elles et assurer du beamforming.

N'oublions pas que le réseau 5G sera beaucoup plus modulaire et flexible que ses prédécesseurs. Typiquement, ce type d'accès 5G en 26 GHz pourra notamment servir à des diffusions broadcast très haut débit dans des espaces dégagés comme des stades, des salles de concert, des musées...


De mémoire le 26Ghz le moindre obstacle une main,une cloison l’arrêtent je suis curieux de voir les résultats.
Le #2038694
jacob13 a écrit :

Christian D. a écrit :

Cela correspondra à différentes fréquences pour différents usages et différents types d'antennes-relais pouvant communiquer entre elles et assurer du beamforming.

N'oublions pas que le réseau 5G sera beaucoup plus modulaire et flexible que ses prédécesseurs. Typiquement, ce type d'accès 5G en 26 GHz pourra notamment servir à des diffusions broadcast très haut débit dans des espaces dégagés comme des stades, des salles de concert, des musées...


De mémoire le 26Ghz le moindre obstacle une main,une cloison l’arrêtent je suis curieux de voir les résultats.


Cette plage est déja utilisée pour relier des stations radios par exemple:
Des grandes antennes, sans aucun obstacle. Ou encore pour les satellites

Et justement, c'est déja utilisé par des opérateurs satellites (ou même l'agence spéciale européenne), l'armée, stations de recherche, .... c'est pas vraiment un "créneau libre"....

https://archives.arcep.fr/index.php?id=11976


En usage "téléphone mobile", par contre, en effet, ça pue un peu....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme