Plan France très haut débit : l'Arcep rend son avis au Sénat

Le par  |  5 commentaire(s)
Arcep-logo

Dans la foulée de l'audition de son président Sébastien Soriano par la commission du Sénat, l'Arcep diffuse son avis demandé en août par le même Sénat sur le plan France très haut débit et les moyens de se rapprocher des objectifs fixés.

Alors que Sébastien Soriano, président de l'Arcep, a répondu aux questions des sénateurs sur les thématiques du déploiement de la fibre optique en France, l'Autorité a rendu public son avis sur la question, réclamé en août par le Sénat.

Fibre-optiqueElle commence par reconnaître "l'impérieuse nécessité d'accélérer la couverture numérique des territoires" en s'appuyant sur les réseaux fixes mais, prévient-elle, sans oublier le rôle pivot des réseaux mobiles dans les objectifs de couverture du territoire national, réseaux qui sont devenus "le mode d'accès principal des Français pour communiquer et accéder à Internet".

Sur le projet de Bon haut débit voulu par le gouvernement dès 2020, l'Arcep observe qu'une forte accélération du rythme des déploiements en fibre optique en zone AMII est nécessaire.

Les opérateurs Orange et SFR ne tiendront pas les engagements fixés en 2011 de couverture en 2020 et un repartage est donc envisagé "entre les opérateurs privés souhaitant investir" (ce qui pourrait faire entrer Bouygues Telecom et SFR dans la boucle) mais sous forme d'engagements juridiquement contraignants.

Par ailleurs, l'Autorité indique que le projet de déploiement solo et sans subventions publiques de SFR "a retenu toute l'attention de l'Arcep" mais ne peut se faire sans concertation avec les collectivités territoriales. Rien n'empêche cependant ces mêmes collectivités à choisir SFR plutôt que de subventionner un projet public, dans la mesure où les engagements sont clairement notifiés et sans porter préjudice aux projets existants.

Sur le plan France Très haut débit, l'Arcep croit toujours à la mutualisation des réseaux en fibre optique mais propose un encadrement plus strict des rythmes de déploiement et souhaite introduire un statut de réseau d'aménagement numérique qui "garantirait l'accès à des ressources rares à un opérateur engagé juridiquement à réaliser la complétude sur un territoire étendu".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1986127
Et en début d'année, l'ARCEP trouvait qu'Orange allait trop vite...
A un moment donné il faut savoir.
Le #1986129
Une loi Européenne aurait dut être votée ,
Les obligeants a déployer dans les territoires en premier et surtout là ou même à ce jour des gens n'on ni ADSL et encore moins de 3 ou 4 g.
Au lieu de ça non , l'inverse direct , déploiement massif de la fibre dans les centres villes ( et vraiment dans les centres ) c'est à dire exactement là ou les gens prennent déjà plein pot en ADSL , câble etc du coup la majorité des gens ne voient aucuns intérêts de prendre la fibre , ils vont être bientôt obliger de la rendre obligatoire
Le problème de ces boites privées et dirigées par des financiers , tout est fait à l'envers et en fonction de leurs parachutes , aucunes logiques pratique , pas d'innovations et en 2070 quand le pays sera finalement " fibrer " et bien une nouvelle techno " révolutionnaire " va se pointer et il faudra tout recommencer .... à partir des centres villes bien entendu lorsque le réseau cuivre à été déployer la moindre cabane sur une colline a reçu sa prise ... l'état aurai dut payer le déploiement fibre comme à l'époque et louer les lignes aux opérateurs et il n'y aurai jamais eu tout ce mic mac à la con .
Le #1986178
Sonic1973 a écrit :

Une loi Européenne aurait dut être votée ,
Les obligeants a déployer dans les territoires en premier et surtout là ou même à ce jour des gens n'on ni ADSL et encore moins de 3 ou 4 g.
Au lieu de ça non , l'inverse direct , déploiement massif de la fibre dans les centres villes ( et vraiment dans les centres ) c'est à dire exactement là ou les gens prennent déjà plein pot en ADSL , câble etc du cout la majorité des gens ne voient aucuns intérêts de prendre la fibre , ils vont être bientôt obliger de la rendre obligatoire
Le problème de ces boites privées et dirigées par des financiers , tout est fait à l'envers et en fonction de leurs parachutes , aucunes logiques pratique , pas d'innovations et en 2070 quand le pays sera finalement " fibrer " et bien une nouvelle techno " révolutionnaire " va se pointer et il faudra tout recommencer .... à partir des centres villes bien entendu lorsque le réseau cuivre à été déployer la moindre cabane sur une colline a reçu sa prise ... l'état aurai dut payer le déploiement fibre comme à l'époque et louer les lignes aux opérateurs et il n'y aurai jamais eu tout ce mic mac à la con .



c'est parceque y'a aucune obligations / contraintes:

En gros, on "donne" aux FAI les zones très denses pour qu'ils investissent quand même, contre la bonne parole / promesse d'aller tout connecter.... au lieu de faire un véritable contrat:

Vous faites ça, ça vous rapporte rapidement de l'argent, par contre, obligation de faire aussi le reste sur tel délai, faute de quoi, sanction financière / remboursements et pénalités.

Le #1986191
Chitzitoune a écrit :

Sonic1973 a écrit :

Une loi Européenne aurait dut être votée ,
Les obligeants a déployer dans les territoires en premier et surtout là ou même à ce jour des gens n'on ni ADSL et encore moins de 3 ou 4 g.
Au lieu de ça non , l'inverse direct , déploiement massif de la fibre dans les centres villes ( et vraiment dans les centres ) c'est à dire exactement là ou les gens prennent déjà plein pot en ADSL , câble etc du cout la majorité des gens ne voient aucuns intérêts de prendre la fibre , ils vont être bientôt obliger de la rendre obligatoire
Le problème de ces boites privées et dirigées par des financiers , tout est fait à l'envers et en fonction de leurs parachutes , aucunes logiques pratique , pas d'innovations et en 2070 quand le pays sera finalement " fibrer " et bien une nouvelle techno " révolutionnaire " va se pointer et il faudra tout recommencer .... à partir des centres villes bien entendu lorsque le réseau cuivre à été déployer la moindre cabane sur une colline a reçu sa prise ... l'état aurai dut payer le déploiement fibre comme à l'époque et louer les lignes aux opérateurs et il n'y aurai jamais eu tout ce mic mac à la con .



c'est parceque y'a aucune obligations / contraintes:

En gros, on "donne" aux FAI les zones très denses pour qu'ils investissent quand même, contre la bonne parole / promesse d'aller tout connecter.... au lieu de faire un véritable contrat:

Vous faites ça, ça vous rapporte rapidement de l'argent, par contre, obligation de faire aussi le reste sur tel délai, faute de quoi, sanction financière / remboursements et pénalités.


ba c'est bien ce que je dit ils auraient du faire voter une loi pour éviter toutes ces dérives .
Mais il n'y a aucune volonté et que comme c'est uniquement par intérêt financier et que comme c'est par intérêt et bien cela finit par du grand n'importe quoi ... enfin pas pour tous le monde t'inquiète pendant ce temp là , certaines poches se remplissent bien alors ça là dessus pas soucis quand 1 km de fibre est posé 10 kms de fibre rentrent dans les poches de ces gens .
Le #1986202
Sonic1973 a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Sonic1973 a écrit :

Une loi Européenne aurait dut être votée ,
Les obligeants a déployer dans les territoires en premier et surtout là ou même à ce jour des gens n'on ni ADSL et encore moins de 3 ou 4 g.
Au lieu de ça non , l'inverse direct , déploiement massif de la fibre dans les centres villes ( et vraiment dans les centres ) c'est à dire exactement là ou les gens prennent déjà plein pot en ADSL , câble etc du cout la majorité des gens ne voient aucuns intérêts de prendre la fibre , ils vont être bientôt obliger de la rendre obligatoire
Le problème de ces boites privées et dirigées par des financiers , tout est fait à l'envers et en fonction de leurs parachutes , aucunes logiques pratique , pas d'innovations et en 2070 quand le pays sera finalement " fibrer " et bien une nouvelle techno " révolutionnaire " va se pointer et il faudra tout recommencer .... à partir des centres villes bien entendu lorsque le réseau cuivre à été déployer la moindre cabane sur une colline a reçu sa prise ... l'état aurai dut payer le déploiement fibre comme à l'époque et louer les lignes aux opérateurs et il n'y aurai jamais eu tout ce mic mac à la con .



c'est parceque y'a aucune obligations / contraintes:

En gros, on "donne" aux FAI les zones très denses pour qu'ils investissent quand même, contre la bonne parole / promesse d'aller tout connecter.... au lieu de faire un véritable contrat:

Vous faites ça, ça vous rapporte rapidement de l'argent, par contre, obligation de faire aussi le reste sur tel délai, faute de quoi, sanction financière / remboursements et pénalités.


ba c'est bien ce que je dit ils auraient du faire voter une loi pour éviter toutes ces dérives .
Mais il n'y a aucune volonté et que comme c'est uniquement par intérêt financier et que comme c'est par intérêt et bien cela finit par du grand n'importe quoi ... enfin pas pour tous le monde t'inquiète pendant ce temp là , certaines poches se remplissent bien alors ça là dessus pas soucis quand 1 km de fibre est posé 10 kms de fibre rentrent dans les poches de ces gens .



Une loi, oula tu te rends pas compte... non, non, on leur demande gentillement si ils pourront le faire..... ils disent oui, mais le font pas. On va surtout pas les forcer....

C'est comme la TVA réduite pour la restauration ou la défiscalisation d'heures sup, etc.... en échange de la "bonne volonté" à embaucher du monde. Quoi ? Comment ça ? Finalement, ils pérffèrent garder le pognon pour eux ? Mince alors qu'elle surprise....

Ce sont des accords de dupes, avec des politiques complices / amis, un moyen détourné de donner des aides publiques à des intérêts privés, sans aucune contrepartie.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme