Ariane 5 : succès pour le troisième lancement de l'année

Le par  |  1 commentaire(s)
arianespace-va249

Mission réussie pour Ariane 5 dans le cadre de son troisième lancement de l'année. Deux satellites de télécommunications ont été placés sur orbite, dont pour ce qui est présenté comme le premier réseau fibre optique de l'espace.

Le mois dernier, Arianespace avait connu un échec avec Vega qui avait explosé près de deux minutes après le décollage, suite à une anomalie lors de l'allumage du deuxième étage. Un premier échec avec ce lanceur léger européen depuis sa mise en service en 2012. Trois semaines après cet incident, Arianespace renoue avec le succès.

Depuis le Centre Spatial Guyanais, une fusée Ariane 5 (ECA) a décollé mardi à 16h30, heure de Kourou (21h30, heure de Paris), avec à bord deux satellites de télécommunications d'une masse de 9,8 tonnes. Ils ont été placés avec succès sur une orbite géostationnaire. Il s'agissait de la troisième mission de l'année pour le lanceur lourd européen.

Le satellite Intelsat 39 est conçu " pour répondre aux besoins des opérateurs de réseau haut débit, des fournisseurs de vidéo et des clients gouvernementaux d'Afrique, d'Asie, d'Europe, du Moyen-Orient et de la région de l'Océan indien ", indique Arianespace.

Pour le compte d'Airbus et de l'Agence spatiale européenne, le satellite EDRS-C est le deuxième nœud du réseau européen SpaceDataHighway présenté comme le " premier réseau fibre optique de l'espace. " Il contribuera à " améliorer les services de surveillance environnementale et de sécurité, les capacités d'intervention en cas de catastrophe et la gestion des crises. "

airbus-spacedatahighway-illustration
Selon Airbus
, SpaceDataHighway est un réseau avec un débit de 1,8 Gbps constitué de satellites en orbite géostationnaire et d'un réseau de stations au sol. " Les satellites de SpaceDataHighway peuvent se connecter par laser, à une distance de 45 000 km, à des satellites d'observation en orbite basse, à des drones de renseignement ou à des avions de mission. "

Pour cette mission VA249, la capacité d'emport d'Ariane 5 avait été augmentée de 90 kg grâce à l'allongement des réservoirs d'hydrogène et d'oxygène liquides de son étage supérieur (pour augmenter leur capacité de stockage d'ergols). Il était demandé au lanceur une performance totale de 10 661 kg, dont 9 786 kg pour les deux satellites.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2074721

on est pas trop à la ramsse, ca fait plaisir à voir
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme