Arianespace : échec du lancement d'une fusée Vega

Le par  |  3 commentaire(s)
arianespace-vv15-vega

Échec pour le lanceur léger européen Vega et satellite perdu. Un premier échec qui intervient après 14 vols réussis depuis 2012 pour Vega.

Plus de deux minutes après son décollage depuis le Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou et juste après l'allumage du deuxième étage, Arianespace indique qu'un lanceur Vega a connu une anomalie. La fusée a ainsi dévié de sa trajectoire avant de retomber dans l'océan Atlantique.

arianespace-vv15-deviation-trajectoire
" Les analyses de données sont en cours pour préciser les raisons de cet échec. Une commission d'enquête indépendante sera mise en place dans les heures qui viennent ", indique Arianespace dans un communiqué.

Reporté à deux reprises en raison des conditions météorologiques, le vol VV15 devait placer sur une orbite héliosynchrone à 661 km, le satellite FalconEye1 d'observation de la Terre (environ 1,2 tonne au décollage) pour le compte des Émirats arabes unis.

Avec Vega, il s'agissait du deuxième lancement de l'année pour Arianespace après celui pour la mise en orbite du satellite Prisma (pour le compte de l'agence spatiale italienne). Depuis le début de son exploitation au CSG en 2012, Arianespace a réussi 14 lancements avec le lanceur léger Vega et vient donc d'enregistrer son premier échec.

" Au nom d'Arianespace, je tiens à exprimer nos plus sincères excuses à nos clients pour la perte de leur charge utile ", a déclaré Luce Fabreguettes, la directrice exécutive des missions, opérations et achats d'Arianespace.

Avant l'échec de la mission VV15, il était prévu avec Vega le lancement d'un deuxième satellite FalconEye2 pour cette année, et en tout quatre missions en 2019 avec Vega.

Après 14 succès, l'échec de Vega est une surprise qui rappelle la complexité des lancements. Vega C doit prendre la succession de Vega avec un premier vol prévu en 2020. Le nouveau lanceur sera capable d'opérer un plus large panel de missions avec une charge utile de jusqu'à 2,2 tonnes (contre 1,5 tonne pour Vega).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2071385
Voila ce que ça donne de baptiser ses réacteurs avec des noms de Pokemon...
Le #2071454
Le nouveau lanceur sera capable d'opérer un plus large panel de missions avec une charge utile de jusqu'à 2,2 tonnes (contre 1,5 tonne pour Vega).

avec la next generation ce sera donc 2.2tonnes de volatiliser au lieu de 1.5t
Le #2071481
Ils vont p-ê se retenir de critiquer SpaceX pendant quelques mois... mais j'en doute.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme