ArianeGroup : suppression de 2300 postes d'ici à 2022

Le par  |  16 commentaire(s)
Ariane-6-vue-artiste

La forte concurrence dans le secteur devient de plus en plus pesante pour ArianeGroup. Le groupe européen déplore une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels.

Coentreprise de Airbus et Safran créée en 2014, ArianeGroup est en charge de la conception et de la production des lanceurs européens Ariane et Vega. Sa filiale Arianespace se charge pour sa part de la commercialisation et de l'exploitation des lanceurs. ArianeGroup produit également des missiles balistiques.

D'ici à 2022, ArianeGroup va supprimer 2300 postes sur un total actuel de 9000 en France et en Allemagne. Une réduction d'effectif avec pour objectif d'éviter un plan social via le non-remplacement de départs. Un plan de compétitivité va concerner tous les secteurs d'activité du groupe.

Selon l'AFP, la direction d'ArianeGroup a notamment évoqué la forte concurrence de sociétés américaines dans l'aérospatiale pour lesquelles l'activité bénéficie du soutien d'un " volume important de commandes institutionnelles. " On pense notamment à SpaceX, parmi d'autres.

Ariane 6

Pour Ariane 6, dont le premier vol est prévu pour 2020, Stéphane Israël, le patron d'Arianespace, avait déjà fait part d'inquiétudes concernant le remplissage du carnet de commandes, y compris avec des contrats institutionnels.

Actuellement, Ariane 6 - qui a récemment décroché son premier contrat commercial avec Eutelsat Communications - n'a que trois missions institutionnelles au programme : deux lancements pour la constellation Galileo et le lancement du satellite d'observation militaire CSO-3.

ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040399
"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business
Le #2040404
mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...
Le #2040408
saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...
Le #2040413
Crevax a écrit :

saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...


Alors comment peut il se permettre de le faire lui ?
Le #2040420
skynet a écrit :

Crevax a écrit :

saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...


Alors comment peut il se permettre de le faire lui ?


Parce qu'il est con.

Plus sérieusement, le protectionnisme ça paraît malin, mais c'est un piège à con, et pour 2 raisons :

1. Si on adopte des mesures protectionnistes, les autres pays risquent de faire pareil, et on va juste tous se tirer une balle dans le pied.

2. Le protectionnisme consiste à TAXER pour PRIVILÉGIER des ENTREPRISES ! Vous reprochez au gouvernement d'être trop pro-entreprise et pro-riche, mais c'est exactement ce qu'est le protectionnisme ! Taxer le consommateur pour protéger les producteurs.

"Gnééé on taxe pas le consommateur on taxe les produits étrangers !" Et comment réagissent les producteurs étrangers ? En augmentant les prix, banane.
Le #2040424
Je rajouterai juste que pour l'instant USA et Chinois peuvent le faire mais ca va pas durer
Le #2040426
jujubibi a écrit :

skynet a écrit :

Crevax a écrit :

saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...


Alors comment peut il se permettre de le faire lui ?


Parce qu'il est con.

Plus sérieusement, le protectionnisme ça paraît malin, mais c'est un piège à con, et pour 2 raisons :

1. Si on adopte des mesures protectionnistes, les autres pays risquent de faire pareil, et on va juste tous se tirer une balle dans le pied.

2. Le protectionnisme consiste à TAXER pour PRIVILÉGIER des ENTREPRISES ! Vous reprochez au gouvernement d'être trop pro-entreprise et pro-riche, mais c'est exactement ce qu'est le protectionnisme ! Taxer le consommateur pour protéger les producteurs.

"Gnééé on taxe pas le consommateur on taxe les produits étrangers !" Et comment réagissent les producteurs étrangers ? En augmentant les prix, banane.


Oui j'entends bien, mais du coup si les autres le font quand même (USA, Chine, ..) pouvons nous laisser couler nos propres entreprises ?
Parce qu'une fois qu'elles sont coulées, elles le restent ! Elles ne renaîtront pas de leurs cendres ...
Si notre marché spatial est détruit au profit des USA, on n'aura que des chômeurs de plus et une perte de souveraineté sur des sujets très sensibles.
Le #2040430
jujubibi a écrit :

skynet a écrit :

Crevax a écrit :

saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...


Alors comment peut il se permettre de le faire lui ?


Parce qu'il est con.

Plus sérieusement, le protectionnisme ça paraît malin, mais c'est un piège à con, et pour 2 raisons :

1. Si on adopte des mesures protectionnistes, les autres pays risquent de faire pareil, et on va juste tous se tirer une balle dans le pied.

2. Le protectionnisme consiste à TAXER pour PRIVILÉGIER des ENTREPRISES ! Vous reprochez au gouvernement d'être trop pro-entreprise et pro-riche, mais c'est exactement ce qu'est le protectionnisme ! Taxer le consommateur pour protéger les producteurs.

"Gnééé on taxe pas le consommateur on taxe les produits étrangers !" Et comment réagissent les producteurs étrangers ? En augmentant les prix, banane.


Sauf a considérer que tous les citoyens votants étasuniens sont cons, idiot ou imbéciles,Trump est loin d’être con s'il est arrivé là ou il est. Il est le représentant de ce qu'ils sont. Point final.

Il se permet ça parce qu'il est puissant et peut refiler les dettes de sa fédération d'état au reste du monde grâce à l'hégémonie du $US et la domination technologique associée.
Vous me semblez avoir besoin d'un petit cours d'impérialisme.

La chine a fait presque deux décennies de croissance en restant protectionniste a l'intérieur même de l'OMC libérale et ouverte aux quatre vents avec des déséquilibres massifs accentuant les inégalités déjà énormes. Globalement, tout le monde s'est enrichi, mais certains plus et plus vite que d'autres.Comme d’habitude.

L'OMC, parlons en tiens justement. TRUMP peut se permettre ça parce qu'il n'en a plus rien a faire de l'OMC et ne s'appuie que sur le bilatéralisme ou il est toujours le plus fort ...Il refuse de nommer des fonctionnaires étasuniens a l'OMC pour mieux la torpiller.
Aucun tribunal international n'a jamais rien pu faire contre les étasuniens. Que ce soit pour la guerre, le commerciale, la criminalité et/ou la justice. Ils ne ratifient jamais aucun traité international qui n'est pas d'eux et surtout qui les placerai de manière neutre ou désavantageuse. Cela s’appelle l'impérialisme étasunien qui consiste a imposer sa vision du monde pour effacer toutes les autres. par les armes s'il le faut. mais aussi en asphyxiant économiquement des pays entiers, quelqu'un soient les conséquences sur les populations de ce pays.

Il y a donc deux réalités contemporaines qui devront changer dans une éventuelle future institution commerciale mondiale :

- Le retour au multilatéralisme pour les négociations commerciales (tout l'inverse de ce que fait Trump pour cette décennie 2016-2024)
et
- L'ouverture du marché intérieur chinois avec LES MÊMES RÈGLES que partout ailleurs pour mettre fin une fois pour toute aux distorsions de concurrences qu'elle s'est permise depuis 20 ans. Leur développement économique, industriel et technologique est maintenant suffisamment avancé pour considérer qu'ils nous ont rattrapés et même dépassés sur de nombreux points. Ceci parce que nous leur avons concédés de nombreux transferts technologiques, et au rabais en plus.


Le problème est donc simple : qui osera tenter d'unir les autres pays du monde contre les USA et leur domination hégémonique a tous les points de vue ? le chine ? Je ne pense pas, elle a trop a perdre. L'inde, elle ne fait pas le poids et a trop de problèmes a régler en interne. La Russie, ne peut pas, elle a la puissance militaire mais pas la démographie ni l'économie assez robuste. Comme la chine d’ailleurs.
L'europe ? Laissez moi rire ! Ce gloubi-Boulga finira par s'étioler de lui même rien qu'a cause de l'euro construit selon les volontés germaniques stupides qui consistent a ne pas supprimer sa banque centrale nationale pour ne pas supprimer sa propre monnaie. Objectivement, tout le monde sait maintenant que l'Euro n'est rien d'autre qu'un Deutschemark allemand déguisé. Un Deutschemark assez faible ,qui a dopé l'économie allemande pendant 20 ans, mais qui ne fera plus long feu. Mais un Deutschemark bien trop fort pour toutes les autres économies européennes. les italiens vont mettre fin a ce cirque et ne pourront pas céder. A moins que ce soit la dictature européenne qui les en empêchent. Mais j'en doute.
-
Le #2040433
Le travail de dumping organisé par les Etats Unis commence à porter ses fruits.
SpaceX montée artificiellement de toutes pièces avec l'argent de la NASA et des contribuables américains... voire du notre (continuez à financer les GAFA) vendent avec des pertes massives des fusées dont les technologies ont été mises à disposition par la NASA !

Ajoutez à cela, une corruption massive de traitres collabos hauts fonctionnaires et dirigeants européens qui renoncent à la préférence européenne, torpillent les programmes européens, achètent Américains, soutiennent l'impunité des GAFA, contribuent à l'explosion de l'Europe en faisant rentrer massivement des migrants contre l'avis des peuples pour provoquer l'explosion de l'Europe et l'élection de fachos traitres collabo.

Un seul objectif, tuer les concurrent internationaux : Arianespace, Russes
Le #2040435
ATomicBoy44 a écrit :

jujubibi a écrit :

skynet a écrit :

Crevax a écrit :

saepho a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

"ArianeGroup déplore tout simplement une absence de préférence européenne pour les lancements institutionnels"

et oui the business is business


Sauf que les américains n'hésitent pas à faire de la préférence locale, en taxant allégrement les concurrents étrangers.

Il suffirait qu'on fasse de même, en taxant tous les envois spatiaux par des entreprises extra-européennes, et arianespace pourrait de nouveau avoir de très nombreux contrats et se redévelopper.

Mais nous avons peur d'avoir la même stratégie que Trump, et au final, cette peur nous paralyse, et nous détruit...


Sauf que le protectionnisme à la Trump et à la chinoise est illégale et contraires aux principes et accords internationaux...


Alors comment peut il se permettre de le faire lui ?


Parce qu'il est con.

Plus sérieusement, le protectionnisme ça paraît malin, mais c'est un piège à con, et pour 2 raisons :

1. Si on adopte des mesures protectionnistes, les autres pays risquent de faire pareil, et on va juste tous se tirer une balle dans le pied.

2. Le protectionnisme consiste à TAXER pour PRIVILÉGIER des ENTREPRISES ! Vous reprochez au gouvernement d'être trop pro-entreprise et pro-riche, mais c'est exactement ce qu'est le protectionnisme ! Taxer le consommateur pour protéger les producteurs.

"Gnééé on taxe pas le consommateur on taxe les produits étrangers !" Et comment réagissent les producteurs étrangers ? En augmentant les prix, banane.


Sauf a considérer que tous les citoyens votants étasuniens sont cons, idiot ou imbéciles,Trump est loin d’être con s'il est arrivé là ou il est. Il est le représentant de ce qu'ils sont. Point final.

Il se permet ça parce qu'il est puissant et peut refiler les dettes de sa fédération d'état au reste du monde grâce à l'hégémonie du $US et la domination technologique associée.
Vous me semblez avoir besoin d'un petit cours d'impérialisme.

La chine a fait presque deux décennies de croissance en restant protectionniste a l'intérieur même de l'OMC libérale et ouverte aux quatre vents avec des déséquilibres massifs accentuant les inégalités déjà énormes. Globalement, tout le monde s'est enrichi, mais certains plus et plus vite que d'autres.Comme d’habitude.

L'OMC, parlons en tiens justement. TRUMP peut se permettre ça parce qu'il n'en a plus rien a faire de l'OMC et ne s'appuie que sur le bilatéralisme ou il est toujours le plus fort ...Il refuse de nommer des fonctionnaires étasuniens a l'OMC pour mieux la torpiller.
Aucun tribunal international n'a jamais rien pu faire contre les étasuniens. Que ce soit pour la guerre, le commerciale, la criminalité et/ou la justice. Ils ne ratifient jamais aucun traité international qui n'est pas d'eux et surtout qui les placerai de manière neutre ou désavantageuse. Cela s’appelle l'impérialisme étasunien qui consiste a imposer sa vision du monde pour effacer toutes les autres. par les armes s'il le faut. mais aussi en asphyxiant économiquement des pays entiers, quelqu'un soient les conséquences sur les populations de ce pays.

Il y a donc deux réalités contemporaines qui devront changer dans une éventuelle future institution commerciale mondiale :

- Le retour au multilatéralisme pour les négociations commerciales (tout l'inverse de ce que fait Trump pour cette décennie 2016-2024)
et
- L'ouverture du marché intérieur chinois avec LES MÊMES RÈGLES que partout ailleurs pour mettre fin une fois pour toute aux distorsions de concurrences qu'elle s'est permise depuis 20 ans. Leur développement économique, industriel et technologique est maintenant suffisamment avancé pour considérer qu'ils nous ont rattrapés et même dépassés sur de nombreux points. Ceci parce que nous leur avons concédés de nombreux transferts technologiques, et au rabais en plus.


Le problème est donc simple : qui osera tenter d'unir les autres pays du monde contre les USA et leur domination hégémonique a tous les points de vue ? le chine ? Je ne pense pas, elle a trop a perdre. L'inde, elle ne fait pas le poids et a trop de problèmes a régler en interne. La Russie, ne peut pas, elle a la puissance militaire mais pas la démographie ni l'économie assez robuste. Comme la chine d’ailleurs.
L'europe ? Laissez moi rire ! Ce gloubi-Boulga finira par s'étioler de lui même rien qu'a cause de l'euro construit selon les volontés germaniques stupides qui consistent a ne pas supprimer sa banque centrale nationale pour ne pas supprimer sa propre monnaie. Objectivement, tout le monde sait maintenant que l'Euro n'est rien d'autre qu'un Deutschemark allemand déguisé. Un Deutschemark assez faible ,qui a dopé l'économie allemande pendant 20 ans, mais qui ne fera plus long feu. Mais un Deutschemark bien trop fort pour toutes les autres économies européennes. les italiens vont mettre fin a ce cirque et ne pourront pas céder. A moins que ce soit la dictature européenne qui les en empêchent. Mais j'en doute.
-


L'Euro est la 2ème monnaie la plus échangée dans le monde, et s'est montré bien plus stable et moins inflationniste que le yuan chinois, le rouble russe ou même le dollars américains. Je dis pas que c'est une réussite à 100%, mais elle a indiscutablement contribué au développement économique européen en facilitant les échanges entres psys. Et si ou pouvait se passer de votre conspirationnisme anti-allemand ce serait pas mal aussi ("Tout le monde sait que l'euro est un deutschmark déguisé" Ah, le magnifique sophisme du faux appel à la popularité... Car vous avez fait un sondage, bien sûr...).

Entre nous, entre des Deutschmark ou des Francs français, je sais ce que je prends...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme