Arianespace place sur orbite un satellite émirati FalconEye avec Soyouz

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
arianespace-soyouz-csg-falconeye

Opérée par Arianespace, une fusée Soyouz a été lancée depuis le Centre Spatial Guyanais. Elle a permis de placer sur orbite le satellite FalconEye pour les Émirats arabes unis.

Pour le compte des forces armées des Émirats arabes unis, Arianespace a lancé aujourd'hui (02h33 heure de Paris) et placé sur orbite un satellite optique d'observation de la Terre avec des capacités dites à très haute résolution.

Le décollage a eu lieu depuis le Centre spatial guyanais (CSG) avec une fusée russe Soyouz. Pour cette mission réussie, Arianespace souligne que FlaconEye a été déployé avec le troisième lanceur Soyouz de cette année et le premier opéré depuis le CSG.

arianespace-soyouz-falconeye-deploiement
En février et mars, Arianespace avait déjà effectué des missions avec une fusée Soyouz, mais depuis le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan.

Après le premier échec de Vega

Si le nom de FalconEye ne semble pas étranger, c'est parce qu'il s'agit du même nom que le satellite perdu (FalconEye 1) lors du premier échec du lanceur léger européen Vega en juillet 2019. Depuis, Vega a connu un deuxième échec intervenu le mois dernier (pour des raisons bien différentes ; un problème de fabrication et non plus de conception).

FalconEye a été développé par Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space. " FalconEye offrira une observation de la Terre de qualité supérieure, en fournissant à notre client le meilleur de ce que l'imagerie spatiale peut offrir ", déclare Jean-Mac Nasr, responsable des systèmes spatiaux chez Airbus.

Il ajoute : " Ce système de satellite optique à haute performance représente une étape importante dans la coopération entre les Émirats arabes unis et la France. "


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar