Qualcomm prêt à investir dans ARM si le rachat par Nvidia n'est pas validé

Le par Christian D.  |  12 commentaire(s) | Source : The Telegraph

Tandis que Nvidia se dit convaincue de mener à terme l'acquisition de ARM, les manoeuvres se multiplient en coulisses si le rachat ne devait pas se faire. Qualcomm se dit prêt à investir dans le fleuron britannique.

ARM Cortex X2

La mise en vente de la société ARM, à l'origine des architectures de très nombreux appareils mobiles et capteurs, mais aussi de plus en plus ordinateurs et serveurs, par le groupe nippon Softbank, suscite les convoitises et génère des interrogations.

Le groupe américain Nvidia a fait une offre de rachat pour 40 milliards de dollars mais il faut encore obtenir toutes les validations des régulateurs internationaux, et sans faire fuir les utilisateurs des architectures ARM qui craindraient un trop grand dirigisme du nouvel acquéreur.

ARM Cortex X2 A710 A510

Les dernières architectures ARMv9 des futurs smartphones

Nvidia a beau vouloir se montrer rassurante sur l'issue de la transaction, il reste possible qu'elle n'aboutisse pas. Et si Softbank décidait de la maintenir en l'état, un soutien financier serait assuré avec Qualcomm, dont le CEO Cristiano Amon s'est dit prêt à investir dans ARM.

Laisser les clients investir plutôt qu'un contrôle strict de Nvidia

Qualcomm fait partie, avec Google ou Microsoft, des sociétés qui ont émis des réserves concernant le rachat de ARM par Nvidia, craignant une perte d'indépendance de la firme britannique et un déséquilibre du jeu de la concurrence.

Comme un appel du pied à son actuel propriétaire, Cristiano Amon fait valoir à la publication The Telegraph que le maintien de l'indépendance de ARM conduirait nombre de ses clients à investir, parmi lesquels aussi des sociétés comme Amazon ou Tesla, de manière à maintenir le statu quo et l'équilibre qui fonctionnait jusqu'à présent.

L'importance de la neutralité d'architectures ARM omniprésentes

Nvidia a pourtant assuré vouloir maintenir la neutralité de ARM et s'y intéresser essentiellement pour les potentialités en matière de création de puces pour les datacenters et l'intelligence artificielle, deux thématiques à très forte croissance.

Nvidia ARM

La firme ne ferme d'ailleurs pas la porte à des collaborations et invite des acteurs comme Qualcomm à participer au développement de l'écosystème. La question de la neutralité de ARM reste donc prépondérante et nombre de ses clients ne semblent pas décidés à transiger sur ce point.

Le groupe Intel serait déjà en prospection pour se rapprocher des acteurs de l'écosystème RISC-V qui pourrait alors devenir une alternative pour les déçus d'une prise de contrôle trop stricte de Nvidia sur ARM.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
skynet offline Hors ligne VIP icone 91619 points
Le #2134025
Et l'UE là dedans ? Ya personne ??
saepho offline Hors ligne VIP icone 28891 points
Premium
Le #2134034
skynet a écrit :

Et l'UE là dedans ? Ya personne ??


C'est toujours compliqué. Là, on parle d'une boite qui appartient au japonais Softbank et qui pourrait être vendu à l'américain Nvidia.

Est-ce vraiment à l'UE de décider ce qu'on doit faire des entreprises étrangères, même si elles sont implantés sur notre sol ?

C'est tout là le problème, que l'UE est en train de traiter, mais sans réel pouvoir.
C'est la même chose quand une entreprise française, comme LVMH rachète une entreprise américaine comme Tiffany pour 15 milliards. Les américains auraient-ils du l'interdire parce que ca renforçait encore nos puissantes entreprises du luxe ?
skynet offline Hors ligne VIP icone 91619 points
Le #2134035
saepho a écrit :

skynet a écrit :

Et l'UE là dedans ? Ya personne ??


C'est toujours compliqué. Là, on parle d'une boite qui appartient au japonais Softbank et qui pourrait être vendu à l'américain Nvidia.

Est-ce vraiment à l'UE de décider ce qu'on doit faire des entreprises étrangères, même si elles sont implantés sur notre sol ?

C'est tout là le problème, que l'UE est en train de traiter, mais sans réel pouvoir.
C'est la même chose quand une entreprise française, comme LVMH rachète une entreprise américaine comme Tiffany pour 15 milliards. Les américains auraient-ils du l'interdire parce que ca renforçait encore nos puissantes entreprises du luxe ?


Là où je voulais en venir c'est qu'un groupement de boites européennes pourraient offrir de racheter ARM et donc avoir sur nos sols des technos du futur.
STmicro, les allemands, les italiens (déjà au capital de STmicro) et d'autres pourraient faire une offre.

Mais je sais, je suis un illuminé

Les gars, le jour où l'UE arrive à faire passer des décisions à la majorité qualifiée et non plus à l'unanimité, je vous offre à tous le champagne !
saepho offline Hors ligne VIP icone 28891 points
Premium
Le #2134038
skynet a écrit :

saepho a écrit :

skynet a écrit :

Et l'UE là dedans ? Ya personne ??


C'est toujours compliqué. Là, on parle d'une boite qui appartient au japonais Softbank et qui pourrait être vendu à l'américain Nvidia.

Est-ce vraiment à l'UE de décider ce qu'on doit faire des entreprises étrangères, même si elles sont implantés sur notre sol ?

C'est tout là le problème, que l'UE est en train de traiter, mais sans réel pouvoir.
C'est la même chose quand une entreprise française, comme LVMH rachète une entreprise américaine comme Tiffany pour 15 milliards. Les américains auraient-ils du l'interdire parce que ca renforçait encore nos puissantes entreprises du luxe ?


Là où je voulais en venir c'est qu'un groupement de boites européennes pourraient offrir de racheter ARM et donc avoir sur nos sols des technos du futur.
STmicro, les allemands, les italiens (déjà au capital de STmicro) et d'autres pourraient faire une offre.

Mais je sais, je suis un illuminé

Les gars, le jour où l'UE arrive à faire passer des décisions à la majorité qualifiée et non plus à l'unanimité, je vous offre à tous le champagne !


Illuminé, non, mais rêveur.
Je le suis au moins tout autant que toi, mais quelle boite européenne (ou ensemble de boites) pourrait proposer 40 milliards d'euros ? Mais pour Nvidia, c'est une somme énorme...

D'ailleurs, c'est quand même énorme qu'une boite qui ne fait "que" 20 milliards d'euros de chiffre d'affaire arrive à dépenser 40 milliards pour ARM...
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10951 points
Le #2134042
skynet a écrit :

Et l'UE là dedans ? Ya personne ??


l'UE, l'UE, l'UE qui n'arrive pas à prêter 8 millions d'euros à Qwant pour pallier son déficit et pourrait bien se tourner vers le géant chinois Huawei.
.
Hubble, la branche capital-risque de Huawei, serait ainsi sollicitée pour un prêt de 8 millions d'euros en obligations convertibles.
.
Ces obligations seront transformées en actions d'ici deux ans, la firme chinoise pourrait devenir actionnaire de l'entreprise française et détenir une part comprise entre 5 % et 7,5 % de Qwant.
.
https://www.clubic.com/pro/entreprises/huawei/actualite-374772-qwant-cherche-des-financements-du-cote-de-hubble-la-branche-de-capital-risque-de-huawei.html
.
.
DjDeViL offline Hors ligne Vénéré icone 2575 points
Le #2134053
L'UE n'est que de l'impérialisme américain déguisé, consommé ricain, pensé ricain et surtout faire des directives contraignantes afin d’alourdir la bureaucratie afin d'empêcher le développement réelle des états, une monnaie qu'est l'euro profite à l'économie allemande et pays du nord et plonge dans le gouffre les pays Latins dans les dettes et la diminution du PIB on pourrait même aller dans l'indice de développement de l'OCDE.

Non l'UE n'est pas indépendante avec une volonté propre - son fonctionnement coûte très chère et elle dispose de la distribution d'argent que les états cotisent. Les britanniques ont compris que l'UE les ralentissaient et ils ont retrouvés leur souveraineté.

27 pays avec des intérêts différents cela ne peut que s'empêtrer mais si on aurait une vision européenne il faudrait qu'on élabore nos puces et construise nos puces indépendamment des ricains et chinois ainsi que d'un OS Open Source
saepho offline Hors ligne VIP icone 28891 points
Premium
Le #2134055
DjDeViL a écrit :

L'UE n'est que de l'impérialisme américain déguisé, consommé ricain, pensé ricain et surtout faire des directives contraignantes afin d’alourdir la bureaucratie afin d'empêcher le développement réelle des états, une monnaie qu'est l'euro profite à l'économie allemande et pays du nord et plonge dans le gouffre les pays Latins dans les dettes et la diminution du PIB on pourrait même aller dans l'indice de développement de l'OCDE.

Non l'UE n'est pas indépendante avec une volonté propre - son fonctionnement coûte très chère et elle dispose de la distribution d'argent que les états cotisent. Les britanniques ont compris que l'UE les ralentissaient et ils ont retrouvés leur souveraineté.

27 pays avec des intérêts différents cela ne peut que s'empêtrer mais si on aurait une vision européenne il faudrait qu'on élabore nos puces et construise nos puces indépendamment des ricains et chinois ainsi que d'un OS Open Source


Donc si l'Euro profite à l'Allemagne, qui est pourtant l'adversaire européen le plus important, tu penses donc que l'impérialisme américain a échoué à faire tomber l'Allemagne ?

Enfin, toujours vouloir mettre la faute sur les autres est très facile, et permet de se dédouaner , un peu trop facilement... Même moi qui suit très à gauche, je reconnais volontiers que les grecs, par exemple, ont plus que tirer sur la corde, durant plusieurs décennies, et en aucun cas ils ne peuvent prétendre que leur chute est la faute d'un autre état.
DjDeViL offline Hors ligne Vénéré icone 2575 points
Le #2134057
Allemagne tire l'UE a son profit et quand cela touche à ses intérêts fondamentales elle envoie pété les ricains notamment pour le gazoduc avec l'ennemie de toujours la Russie.

Les ricains menacent ses alliés:

https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-03-18/gazoduc-russie-allemagne/washington-menace-de-sanctions-les-entites-impliquees-dans-nord-stream-2.php

Quand l’Allemagne est souveraine

https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-05-19/gazoduc-russie-allemagne/washington-ne-sanctionnera-pas-le-partenaire-allemand-de-nord-stream-2.php

Pour la Grèce c'est un pays qui a triché pour rentrer dans l'euro et on l'a laissé faire depuis l'euro le niveau de vie ne fait que baisser et vendre son patrimoine ne résorbe pas ses dettes donc l'avenir du pays craint et l'annulation des dettes n'est pas pensable pour la BCE
skynet offline Hors ligne VIP icone 91619 points
Le #2134059
Mouve92 a écrit :

skynet a écrit :

Et l'UE là dedans ? Ya personne ??


l'UE, l'UE, l'UE qui n'arrive pas à prêter 8 millions d'euros à Qwant pour pallier son déficit et pourrait bien se tourner vers le géant chinois Huawei.
.
Hubble, la branche capital-risque de Huawei, serait ainsi sollicitée pour un prêt de 8 millions d'euros en obligations convertibles.
.
Ces obligations seront transformées en actions d'ici deux ans, la firme chinoise pourrait devenir actionnaire de l'entreprise française et détenir une part comprise entre 5 % et 7,5 % de Qwant.
.
https://www.clubic.com/pro/entreprises/huawei/actualite-374772-qwant-cherche-des-financements-du-cote-de-hubble-la-branche-de-capital-risque-de-huawei.html
.
.


Je sais, c'est désespérant !!

J'espère que T Breton va faire bouger les choses, lui au moins il connait les enjeux
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7878 points
Le #2134071
Nvidia a pourtant assuré vouloir maintenir la neutralité de ARM et s'y intéresser essentiellement pour les potentialités en matière de création de puces pour les datacenters et l'intelligence artificielle, deux thématiques à très forte croissance.

Et il y a aussi le fait que doucement ils sont conduits vers la sortie. La plateforme Advantage d'AMD ne permet pas la présence des solutions nVidia pour obtenir la certification, Intel est toujours le plus gros fournisseur de solutions graphiques embarquées et avec les futures solutions graphique maisons (Xge) il y a des chances qu'Intel suive la voie tracé par AMD donc la part dévolue à nVidia va encore s’amenuiser, qui au demeurant avec sa série 3nnnn a sérieusement écorné son image. Tu peux avoir les solutions les plus performantes mais si tu n'as plus de débouchés elles ne servent plus a grand chose, on peut rajouter le fiasco du partenariat avec Microsoft pour la Xbox qui au final a conduit Redmond a conclure un partenariat avec AMD. Je suis persuadé que personne n'est dupe sur les intentions de nVidia de s'accaparer un facilitateur technologique a son seul et unique emploi.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire