Bagneux : la ville poursuivie pour son opposition à l'installation des compteurs Linky

Le par  |  13 commentaire(s)
Linky

Enedis vient d'engager des poursuites en justice à l'encontre de la commune de Bagneux localisée dans les Hauts-de-Seine : un arrêté municipal y interdit l'installation des comptes Linky.

L'affaire est donc désormais portée en justice. Tout comme dans la ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, la commune de Bagneux dans les Hauts-de-Seine avait publié un arrêté le 28 juin dernier indiquant l'interdiction d'installer les compteurs linky "intelligents".

Une requête a ainsi été déposée en justice par Enedis le 14 novembre dernier devant le tribunal administratif de Cercy-Pontoise. La maire de Bagneux, Marie-Hélène Amiable (PCF) indique que le remplacement des compteurs fonctionnels dans la commune "contredit l'objectif écologique" de la municipalité. Sont également critiquées les augmentations de facture d'électricité "comme cela est arrivé en Espagne et au Québec", une "erreur" qui serait volontaire et qui participerait à amortir le cout de la transition qui devrait représenter "7 milliards d'euros" indique le communiqué de la municipalité.

linky 2.

Enedis qualifie ses deux affirmations comme de la "désinformation" rappelant que le projet de bascule a été évalué à 4,5 milliards d'euros et que "les factures n'ont pas augmenté" dans les deux pays cités.

Reste que pour Bagneux, l'apport de nouvelles ondes électromagnétiques dans l'environnement des citoyens représente une préoccupation : "Elles restent classifiées par l'OMS comme 'potentiellement cancérigènes'".

Enedis n'en est pas à sa première opposition ni recours en justice, d'ailleurs le fournisseur d'énergie a systématiquement remporté ses procès, notamment contre la commune de Tarnos dans les Landes. Au meilleur des cas, ces arrêtés ne feront que retarder l'inévitable : Enedis compte bien installer 35 millions de compteurs Linky d'ici 2021.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1990615
"Elles restent classifiées par l'OMS comme 'potentiellement cancérigènes'"

Oui, mais le niveau de dangerosité est en dessous des téléphones portables et du wifi, le CPL vient après et est utilisé dans la plupart des install domotiques, sur lesquelles personne ne crie...


Le #1990623
C'est l'accumulation des ondes électromagnétiques qui devient dangereuse.
Le #1990624
C'est tellement n'importe quoi

On a vraiment besoin d'une guerre pour que les gens deviennent moins cons ?
Le #1990628
Safirion a écrit :

C'est tellement n'importe quoi

On a vraiment besoin d'une guerre pour que les gens deviennent moins cons ?


Non il faut juste être patient,la sélection naturelle va agir mais peut-être que tu ne sera pas retenu toi non plus.

Traiter les autres de cons sans apporter d'argument ne fait pas de toi quelqu'un de meilleur.

ils ont des revendications et ils faut les entendre et aller en justice,on est pas une république bananière ici.

Le #1990639
Agenda 21 : répertorier et "monitorer" TOUS les être vivants sur la planète... (entre autres réjouissances...)


Le #1990645
une "erreur" qui serait volontaire et qui participerait à amortir le coût de la transition.

D'autres pense qu'on facture a l'usagé l’électricité nécessaire au fonctionnement du compteur électronique et bizarrement çà m'étonnerais qu'à moitié.
Le #1990661
Soit les municipalités ont le droit d’interdire cette installation et j’aimerais savoir sur quoi porte l’attaque en justice. Soit ils n’en ont pas le droit et dans ce cas enedis installe ce qu’iI veut sans s’en soucier des municipalités.
Le #1990663
drahus a écrit :

une "erreur" qui serait volontaire et qui participerait à amortir le coût de la transition.

D'autres pense qu'on facture a l'usagé l’électricité nécessaire a fonctionnement du compteur électronique et bizarrement çà m'étonnerais qu'à moitié.


Ah bonne question ça, j'aiemerais savoir qui paie le conso du truc.
Bon ça dois pas péter loin mais ça serait intéressant de savoir.
Le #1990686
"Elles restent classifiées par l'OMS comme 'potentiellement cancérigènes"
Il y a des tonnes de trucs classés potentiellement cancérigènes par l'OMS. Cela ne signifie pas que le contact avec ces produits peut donner le cancer. Cela signifie que l'OMS n'a pas pu démontrer scientifiquement qu'il n'y avait aucun danger.

Des produits qui répondent à cette description, il y en a des milliers, dont le café, la viande ou l'essence, par exemple. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_cancérogènes_du_groupe_2B_du_CIRC ). L'OMS ne dit pas qu'ils sont dangereux, il dit simplement "au vu des de toutes les recherches effectuée jusqu'à présent, on ne peut pas affirmer qu'ils ne sont pas cancérigènes".

En revanche, le tabac et l'alcool sont des cancérigènes avérés. Si les abrutis de chez Bagneux tiennent à réduire le risque de cancer qu'ils commencent par ça.
Le #1990691
LinuxUser a écrit :

drahus a écrit :

une "erreur" qui serait volontaire et qui participerait à amortir le coût de la transition.

D'autres pense qu'on facture a l'usagé l’électricité nécessaire a fonctionnement du compteur électronique et bizarrement çà m'étonnerais qu'à moitié.


Ah bonne question ça, j'aiemerais savoir qui paie le conso du truc.
Bon ça dois pas péter loin mais ça serait intéressant de savoir.


À l'unité ouep çà pète pas loin c sur, mais vu le nombre de compteurs remis sur tout le territoire français dom tom compris, une fois installés partout ça doit quand même chiffrer niveau argent engrangé.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme