Le co-inventeur de la batterie Li-Ion annonce une technologie encore plus performante

Le par  |  17 commentaire(s) Source : VentureBeat
Batterie faible

John Goodenough, co-inventeur de la batterie Li-Ion, a supervisé la création d'une technologie de batterie qui pourrait lui succéder, avec plus de capacité, une recharge plus rapide et moins de risque de combustion.

Les batteries Li-Ion sont présentes dans de très nombreux appareils, du smartphone aux véhicules électriques, mais il arrive qu'elles connaissent des problèmes de surchauffe, pouvant amener jusqu'à la combustion, avec des risques d'incendie et de brûlure.

L'épisode du Galaxy Note 7 est encore frais dans les mémoires et certains domaines d'activité, comme l'aviation, prennent depuis longtemps des mesures spécifiques face à ce risque, qui s'accroît avec l'augmentation de la densité énergétique des batteries.

John Goodenough, qui avait participé à l'élaboration du principe des batteries Li-Ion, a supervisé le développement d'une technologie de batterie qui pourrait apporter un certain nombre d'avantages par rapport aux techniques actuelles.

iPhone 6S Plus batterieDans une publication du journal Energy & Environmental Science, il décrit un nouveau type de batterie qui remplace la solution électrolyte liquide par un substrat solide (du verre) et le remplacement du Lithium par du Sodium, ces deux éléments permettant d'envisager par ailleurs une baisse du coût de fabrication.

Le nouveau procédé aurait plusieurs avantages puisqu'il permettrait d'augmenter encore la densité énergétique (trois fois plus de densité), d'assurer une recharge plus rapide mais aussi de minimiser les risques de combustion des batteries, avec également une plus longue durée de vie.

Tout ceci est bien beau mais il ne s'agit encore que d'un produit de laboratoire et il faudra sans doute plusieurs années avant de savoir s'il est possible de le transposer en un produit commercial, à savoir de nouveaux types de batteries plus performantes que les systèmes Li-Ion actuels.

D'autres pistes sont d'ailleurs envisagées (et certaines plus avancées vers un stade de commercialisation) pour améliorer les divers compartiments possibles, de la densité d'énergie stockable à la durée de vie en passant par une recharge quasi-instantanée.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1955162
Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...
Le #1955168
Safirion a écrit :

Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...


A se demandé si comme le pétrole il n'y à pas un lobi des minerais qui bloque les alternatives...
Le #1955170
myk748 a écrit :

Safirion a écrit :

Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...


A se demandé si comme le pétrole il n'y à pas un lobi des minerais qui bloque les alternatives...


Franchement, ça ne m'étonnerait même pas... Le CNRS a bien demandé à un groupe de chercheur de stoper ses recherche sur le virus du SIDA alors une alternative au lithium, y a encore moins de question éthique en jeu.

http://www.20minutes.fr/nice/2022039-20170228-vaccin-contre-sida-sophia-antipolis-jamais-si-proche-but-aujourdhui-recherches-coupees
Le #1955174
Safirion a écrit :

myk748 a écrit :

Safirion a écrit :

Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...


A se demandé si comme le pétrole il n'y à pas un lobi des minerais qui bloque les alternatives...


Franchement, ça ne m'étonnerait même pas... Le CNRS a bien demandé à un groupe de chercheur de stoper ses recherche sur le virus du SIDA alors une alternative au lithium, y a encore moins de question éthique en jeu.

http://www.20minutes.fr/nice/2022039-20170228-vaccin-contre-sida-sophia-antipolis-jamais-si-proche-but-aujourdhui-recherches-coupees


Pour la batterie tu as le cas ou les entreprises vont attendre les 20 ans de protection de brevets pour ensuite le copier allègrement ( cela ce soit dans un domaine que je connais un peut c'est les manipulateurs à 3 bras , tous les fabricants en ont maintenant au catalogue ) soit comme le vaccins un enterrement de 1er classe ( plus de subvention , on ne peut pas imaginer des labos privés payer pour une découverte venant du public !! ).

Pognon pognon pognon

Intérêt générale ?

Pognon pognon pognon

Monde de merde
Le #1955186
Safirion a écrit :

myk748 a écrit :

Safirion a écrit :

Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...


A se demandé si comme le pétrole il n'y à pas un lobi des minerais qui bloque les alternatives...


Franchement, ça ne m'étonnerait même pas... Le CNRS a bien demandé à un groupe de chercheur de stoper ses recherche sur le virus du SIDA alors une alternative au lithium, y a encore moins de question éthique en jeu.

http://www.20minutes.fr/nice/2022039-20170228-vaccin-contre-sida-sophia-antipolis-jamais-si-proche-but-aujourdhui-recherches-coupees


Hallucinant ta news
Le #1955191
Remballez vos commentaires marxistes. Comme l'a si bien dit wlkman sur gnt :

"En moyenne on compte 10 à 15 ans pour qu'une techno arrive sur le marché.
Là effectivement on pourrait espérer des arrivées beaucoup plus rapides car on parle plus souvent d'améliorations de technos existantes que de vraies nouvelles technos, mais bon c'est pas étonnant que ça mette du temps et en l'occurrence que l'attente se compte quand même en années.
Ces annonces sont très frustrantes car elles laissent entrevoir qu'une "preuve de faisabilité" a été apportée, mais ça n'est pas suffisant, ensuite il faut s'assurer qu'on arrive à (dans le désordre, et certainement pas exhaustif):
- augmenter les capacités du prototype jusqu'à faire un prototype apportant les mêmes capacités/puissance que les objets à remplacer
- stabiliser le prototype pour en faire un produit répondant aux différentes normes et critères commerciaux/sécuritaires/etc.
- industrialiser le processus de production en parvenant à un coût de production qui rende le produit capable de supplanter ou à tout le moins rivaliser avec les produits existants.
N'importe lequel de ces critères est susceptible de faire partir le projet à la benne si les chercheurs ne trouvent pas de solution.
L'innovation nécessite de tester et jeter plein de projets avant d'accoucher de quelque chose qui arrive jusqu'au consommateur."

Bref : il faudra des années de test pour voir si cette technologie est viable, et il est tout à fait probable que ce ne soit pas le cas.
Le #1955199
jujubibi a écrit :

Remballez vos commentaires marxistes. Comme l'a si bien dit wlkman sur gnt :

"En moyenne on compte 10 à 15 ans pour qu'une techno arrive sur le marché.
Là effectivement on pourrait espérer des arrivées beaucoup plus rapides car on parle plus souvent d'améliorations de technos existantes que de vraies nouvelles technos, mais bon c'est pas étonnant que ça mette du temps et en l'occurrence que l'attente se compte quand même en années.
Ces annonces sont très frustrantes car elles laissent entrevoir qu'une "preuve de faisabilité" a été apportée, mais ça n'est pas suffisant, ensuite il faut s'assurer qu'on arrive à (dans le désordre, et certainement pas exhaustif):
- augmenter les capacités du prototype jusqu'à faire un prototype apportant les mêmes capacités/puissance que les objets à remplacer
- stabiliser le prototype pour en faire un produit répondant aux différentes normes et critères commerciaux/sécuritaires/etc.
- industrialiser le processus de production en parvenant à un coût de production qui rende le produit capable de supplanter ou à tout le moins rivaliser avec les produits existants.
N'importe lequel de ces critères est susceptible de faire partir le projet à la benne si les chercheurs ne trouvent pas de solution.
L'innovation nécessite de tester et jeter plein de projets avant d'accoucher de quelque chose qui arrive jusqu'au consommateur."

Bref : il faudra des années de test pour voir si cette technologie est viable, et il est tout à fait probable que ce ne soit pas le cas.


Je pense que ces commentaires ont été postés suite aux dizaines de promesses déjà faite dans ce domaine et jamais réalisée, non ?

Ca fait bien plus de 10 ans qu'on nous promet des batteries toutes plus miraculeuses que les autres, le fait d'en douter ne fait pas de nous des marxistes
Le #1955205
skynet a écrit :

jujubibi a écrit :

Remballez vos commentaires marxistes. Comme l'a si bien dit wlkman sur gnt :

"En moyenne on compte 10 à 15 ans pour qu'une techno arrive sur le marché.
Là effectivement on pourrait espérer des arrivées beaucoup plus rapides car on parle plus souvent d'améliorations de technos existantes que de vraies nouvelles technos, mais bon c'est pas étonnant que ça mette du temps et en l'occurrence que l'attente se compte quand même en années.
Ces annonces sont très frustrantes car elles laissent entrevoir qu'une "preuve de faisabilité" a été apportée, mais ça n'est pas suffisant, ensuite il faut s'assurer qu'on arrive à (dans le désordre, et certainement pas exhaustif):
- augmenter les capacités du prototype jusqu'à faire un prototype apportant les mêmes capacités/puissance que les objets à remplacer
- stabiliser le prototype pour en faire un produit répondant aux différentes normes et critères commerciaux/sécuritaires/etc.
- industrialiser le processus de production en parvenant à un coût de production qui rende le produit capable de supplanter ou à tout le moins rivaliser avec les produits existants.
N'importe lequel de ces critères est susceptible de faire partir le projet à la benne si les chercheurs ne trouvent pas de solution.
L'innovation nécessite de tester et jeter plein de projets avant d'accoucher de quelque chose qui arrive jusqu'au consommateur."

Bref : il faudra des années de test pour voir si cette technologie est viable, et il est tout à fait probable que ce ne soit pas le cas.


Je pense que ces commentaires ont été postés suite aux dizaines de promesses déjà faite dans ce domaine et jamais réalisée, non ?

Ca fait bien plus de 10 ans qu'on nous promet des batteries toutes plus miraculeuses que les autres, le fait d'en douter ne fait pas de nous des marxistes


Ne vois pas le négatif c'est normal voyons que ça prenne du temps.
Le #1955207
Safirion a écrit :

myk748 a écrit :

Safirion a écrit :

Encore une batterie miracle qui n'arrivera jamais dans le commerce...


A se demandé si comme le pétrole il n'y à pas un lobi des minerais qui bloque les alternatives...


Franchement, ça ne m'étonnerait même pas... Le CNRS a bien demandé à un groupe de chercheur de stoper ses recherche sur le virus du SIDA alors une alternative au lithium, y a encore moins de question éthique en jeu.

http://www.20minutes.fr/nice/2022039-20170228-vaccin-contre-sida-sophia-antipolis-jamais-si-proche-but-aujourdhui-recherches-coupees


Qu'est ce que c'est que cette décision ??
Ils sont cons ou quoi ??
Le #1955208
myk748 a écrit :

skynet a écrit :

jujubibi a écrit :

Remballez vos commentaires marxistes. Comme l'a si bien dit wlkman sur gnt :

"En moyenne on compte 10 à 15 ans pour qu'une techno arrive sur le marché.
Là effectivement on pourrait espérer des arrivées beaucoup plus rapides car on parle plus souvent d'améliorations de technos existantes que de vraies nouvelles technos, mais bon c'est pas étonnant que ça mette du temps et en l'occurrence que l'attente se compte quand même en années.
Ces annonces sont très frustrantes car elles laissent entrevoir qu'une "preuve de faisabilité" a été apportée, mais ça n'est pas suffisant, ensuite il faut s'assurer qu'on arrive à (dans le désordre, et certainement pas exhaustif):
- augmenter les capacités du prototype jusqu'à faire un prototype apportant les mêmes capacités/puissance que les objets à remplacer
- stabiliser le prototype pour en faire un produit répondant aux différentes normes et critères commerciaux/sécuritaires/etc.
- industrialiser le processus de production en parvenant à un coût de production qui rende le produit capable de supplanter ou à tout le moins rivaliser avec les produits existants.
N'importe lequel de ces critères est susceptible de faire partir le projet à la benne si les chercheurs ne trouvent pas de solution.
L'innovation nécessite de tester et jeter plein de projets avant d'accoucher de quelque chose qui arrive jusqu'au consommateur."

Bref : il faudra des années de test pour voir si cette technologie est viable, et il est tout à fait probable que ce ne soit pas le cas.


Je pense que ces commentaires ont été postés suite aux dizaines de promesses déjà faite dans ce domaine et jamais réalisée, non ?

Ca fait bien plus de 10 ans qu'on nous promet des batteries toutes plus miraculeuses que les autres, le fait d'en douter ne fait pas de nous des marxistes


Ne vois pas le négatif c'est normal voyons que ça prenne du temps.


J'espère toujours bien sûr, mais je répondais aux propos extrèmes que j'ai lu plus haut
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]