BEAM : la NASA va tester des modules habitables gonflables sur l'ISS

Le par Mathieu M.  |  3 commentaire(s) | Source : Popular Science
BEAM NASA

À défaut de pouvoir immédiatement aller imprimer des habitations en 3D sur la Lune ou sur Mars, l'humanité pourrait profiter de solutions gonflables pour occuper l'espace.

Vivre dans l'espace soulève plusieurs défis pour les agences spatiales, et un point considérable consiste à concilier espace habitable avec emport minimal lorsqu'il s'agit d'envoyer des modules depuis un lanceur qui facture l'accès à l'espace au poids et au volume.

Bigelow C'est pour répondre à cette problématique que la société Bigelow Aerospace développe depuis plusieurs années son BEAM ( Bigelow Expandable Activity Module). La société vient ainsi d'obtenir un contrat avec la NASA pour tester son module arrimé à la Station Spatiale internationale (ISS).

Le module gonflable sera proposé dans l'espace depuis une fusée de SpaceX avant de prendre du volume et de s'arrimer sur l'ISS. Une fois en place, les astronautes devraient utiliser ce nouvel espace comme un salon de détente et tester ainsi la viabilité du concept.

Si les tests sont concluants, le système BEAM pourrait être déployé lors de plusieurs missions spatiales et se présenter comme une solution permettant d'occuper de nouvelles planètes et satellites à moindres frais. La NASA a signé un contrat de 17,8 millions de dollars avec la firme. Des modules plus imposants pourraient permettre de créer rapidement des bases lunaires gonflables.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
MickHammer Hors ligne VIP icone 9096 points
Le #1837278
j’espère que ce sera plus résistant que les matelas gonflables que j ai acheter pour le camping

cycnus Hors ligne VIP avatar 15081 points
Le #1837285
Ca filtre le rayonnement ?
Ulysse2K Hors ligne VIP icone 46198 points
Le #1837309
"un salon de détente "... Et si une femme astronaute tricote et qu'elle fait un trou avec une de ses aiguilles ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire