Black Friday : une interdiction demandée par des fédérations de commerçants

Le par Jérôme G.  |  34 commentaire(s)
black-friday

En raison des mesures de confinement, des fédérations de commerçants demandent au gouvernement l'interdiction du rendez-vous promotionnel annuel Black Friday. Elles estiment la situation inéquitable.

Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche (JDD), quatre fédérations de commerçants demandent au gouvernement d'agir pour l'interdiction immédiate de l'édition 2020 du Black Friday, ainsi que pour la restriction sans délai de la vente en ligne " aux seuls produits de première nécessité. "

La tribune est signée de la Confédération des commerçants de France (CDF), du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), de la Fédération française des associations de commerçants (FFAC) et de la Fédération nationale des centres-villes (FNCV).

À la suite des mesures actuelles de confinement pour ralentir la progression de l'épidémie de coronavirus, ces fédérations de commerçants alertent sur un accroissement de " la scandaleuse inégalité de traitement préexistante entre les commerçants physiques et les marchands du Web, au péril des premiers et au profit exclusif des seconds. "

Se retrouvant dans l'incapacité d'organiser le Black Friday dans les boutiques physiques, les fédérations veulent l'annulation pure et simple de cet événement commercial de fin d'année fait de grosses promotions. " Les grandes plateformes mondiales de vente en ligne redoublent désormais de propagande pour attirer les clients, nos clients. " Les cybermarchands Amazon et Alibaba sont pointés du doigt.

amazon-france-centre-distribution-chalon
Les fédérations de commerçants soulignent " une iniquité structurelle. " Elles évoquent la question de la fiscalité, l'aménagement du territoire et jusqu'au respect de l'environnement. Pour autant, elles assurent que la " digitalisation du commerce " est leur " priorité stratégique. "

Amazon en bouc émissaire pour le ministre de l'Économie

Des discussions doivent avoir lieu cette semaine avec le ministre de l'Économie. Dans un entretien au même JDD, Bruno Le Maire déclare que " prendre Amazon comme bouc émissaire n'est pas la solution. " Il précise que Amazon " ne représente que 20 % du commerce en ligne en France. Environ 60 % sont réalisés par des entreprises françaises. […] La bonne solution est d'encourager la numérisation de nos commerces. "

La réouverture des commerces (jouets, librairies, parfumerie…) est annoncée comme un objectif " dès que la situation sanitaire le permettra " et avec de " nouvelles règles sanitaires. " Aucune date précise, alors que les quatre fédérations de commerçants considèrent être en mesure de rouvrir des magasins dès le 12 novembre.

Entrées en vigueur le 30 octobre à minuit, les dernières mesures de confinement doivent être appliquées à minima jusqu'au 1er décembre. Rappelons qu'à la demande du gouvernement, Amazon avait accepté de suspendre sa campagne de communication pour son événement " Black Friday avant l'heure. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 54489 points
Premium
Le #2112688
Vous entendez les petits n'enfants ?

Les jouets n'étant pas des produits essentiels, ça sera ceinture cette année
yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Premium
Le #2112691
FRANCKYIV a écrit :

Vous entendez les petits n'enfants ?

Les jouets n'étant pas des produits essentiels, ça sera ceinture cette année


Un smartphone est devenu un produit de première nécessité.

"J'entends beaucoup de voix qui s'élèvent pour nous expliquer qu'il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine"
yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Premium
Le #2112692
Et en même temps, ce week-end, je n'ai pas pu m'acheter des slips chez E.Leclerc.
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 54489 points
Premium
Le #2112693
yam103 a écrit :

Et en même temps, ce week-end, je n'ai pas pu m'acheter des slips chez E.Leclerc.


Ah c'est ça l'odeur ... Je me disais aussi ...
sharpyse offline Hors ligne Héroïque avatar 880 points
Le #2112694
Pour une fois que le gouvernement fait un cadeau pour les moins de 50 ans....
Tous les jeunes qui vendent sur les marketplaces, les écrivains qui publient leurs livres qu'en format numerique, les youtubeurs.....
Et sinon pourquoi le Black Friday et pas le 11.11 day ??
matou1313 offline Hors ligne Vétéran icone 1599 points
Le #2112698
yam103 a écrit :

Et en même temps, ce week-end, je n'ai pas pu m'acheter des slips chez E.Leclerc.


Les couches sont toujours en vente !
olivier42 offline Hors ligne Vénéré icone 3083 points
Le #2112706
matou1313 a écrit :

yam103 a écrit :

Et en même temps, ce week-end, je n'ai pas pu m'acheter des slips chez E.Leclerc.


Les couches sont toujours en vente !



sinon tu met que l'élastique yam format aéré mais c'est vraie que les slips ça devrait etre essentiel moi je suis plutot caleçons mais les slips ça existe encore ?
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 54489 points
Premium
Le #2112707
Les caleçons, c'est le top
cycnus away Absent VIP avatar 15619 points
Le #2112711
Les commerçants français n'arrêtent pas de râler. Mais aucun n'essaie de faire le moindre effort pour satisfaire mieux le client. C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut continuer sur la voie de la concurrence. Réduisons encore le niveau de concurrence et nous scléroserons encore plus notre économie au détriment du consommateur.
saepho offline Hors ligne VIP icone 24304 points
Premium
Le #2112714
olivier42 a écrit :

matou1313 a écrit :

yam103 a écrit :

Et en même temps, ce week-end, je n'ai pas pu m'acheter des slips chez E.Leclerc.


Les couches sont toujours en vente !



sinon tu met que l'élastique yam format aéré mais c'est vraie que les slips ça devrait etre essentiel moi je suis plutot caleçons mais les slips ça existe encore ?


Pour ma part, je mets des slips au taf car je bouge bcp, et j'aime pas trop quand le paquet bouge dans tous les sens, sinon, c'est rien ou boxer à la maison

Mais après, les sous-vêtements, on peut en acheter sur les sites en ligne, tout comme les habits, donc quand on connaît sa taille, c'est pas dérangeant, et avec la rétractation des 14 jours (sauf les ss vêtements), on n'est pas trop inquiété
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire