Bose accusée d'épier les utilisateurs de ses casques Bluetooth Maj2

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Reuters
Bose QC35

Le fabricant de casques et équipements audio Bose fait l'objet d'une plainte dans laquelle il est accusé d'espionner et de récupérer les données de ses utilisateurs via l'application mobile Bose Connect pour ses casques Bluetooth.

Mise à jour du 5 mai : nous apprenons aujourd'hui que Bose propose une mise à jour de son application Bose Connect permettant dorénavant de désactiver la collecte des données qui se faisait à l'insu des utilisateurs. Une victoire donc pour les consommateurs, qui s'étaient regroupés au sein d'une class action afin de défendre leurs intérêts.

Mise à jour du 23 avril : suite à notre article ci-dessous en date du 20 avril, Bose a communiqué sur son site internet américain une réponse destinée à ses consommateurs afin de les rassurer.
Message à nos clients de l'application Bose Connect. (...) Nous avons répondu à vos questions lorsque vous les avez posées, mais lorsque des informations répètent en boucle des choses fausses nous devons répéter notre réponse pour clarifier la situation. (...)
Vous constaterez que l'application Connect recueille des éléments standard pour améliorer votre expérience et nos produits, comme les informations sur les périphériques, les performances de l'application et l'utilisation des applications et des produits. Cela comprend des informations sur les chansons jouées sur l'appareil, le volume joué et d'autres données d'utilisation. Mais vous devez utiliser l'application Connect avec votre produit Bose pour que cela se produise. Vous pouvez toutefois utiliser tous les produits Bose Bluetooth sans l'application Connect.
(...) nous continuerons à publier des informations supplémentaires (...).

Actualité publiée le 20 avril 2017 :

Le fabricant de casques Bose est connu pour ses casques et appareils audio, et notamment pour sa fonction de réduction active du bruit QuietComfort présente dans certains de ses casques filaires et sans fil.

Bose QuietComfort 35

379€ sur Amazon* * Prix initial : 379€.

Il se retrouve accusé aux Etats-Unis d'espionner les utilisateurs de ses casques Bluetooth et de revendre les données à des sociétés tierces. C'est en fait l'application Bose Connect qui est visée dans la plainte d'un utilisateur surpris des permissions réclamées lors de l'installation de l'application mobile.

Kyle Zak, qui a déposé plainte auprès d'une cour fédérale à Chicago, accuse le fabricant de céder les informations recueillies à l'entreprise Segment.io qui promet de les diffuser largement à des annonceurs.

Bose QC35L'application Bose Connect permettrait ainsi de rassembler un grand nombre de données personnelles et de dresser des profils à partir des écoutes musicales et des podasts suivis par les utilisateurs pour déterminer des éléments comme la confession religieuse ou l'appartenance politique, sans compter la masse d'informations (nom, adresse email, numéro de série du casque...) recueillies et assurant une identification unique de l'utilisateur.

Cette collecte se fait à l'insu des utilisateurs, les conditions et accords d'utilisation de l'application n'étant pas affichés lors de l'inscription, tandis que la récupération d'informations n'est pas mentionnée.

La plainte de Kyle Zak demande l'arrêt de cette collecte d'informations personnelles et plusieurs millions de dollars de dommages pour les acheteurs des casques et micros sans fil de la marque, dont le dernier casque Bluetooth Bose QC35.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1962400
Je trouve à la base bizarre la nécessite d'avoir une application pour gérer un casque/enceinte bluetooth. A moins que le casque ne puisse stocker de la musique sur une petite mémoire interne...?
Le #1962401
http://segment.io/ le slogan: "Collect all of your customer data and send it anywhere.".
Le genre de site à bloquer, en somme. Reuters est un de leurs clients, la boucle est bouclée.

Si je comprends bien le sens de l'article, il y a plainte car la collecte n'est pas mentionnée dans les CGU que l'on ne lit jamais.

Le #1962403
yam103 a écrit :

http://segment.io/ le slogan: "Collect all of your customer data and send it anywhere.".
Le genre de site à bloquer, en somme. Reuters est un de leurs clients, la boucle est bouclée.

Si je comprends bien le sens de l'article, il y a plainte car la collecte n'est pas mentionnée dans les CGU que l'on ne lit jamais.


Ahaha j'avoue !! Mais en attendant le mec va toucher des indemnités juste en lisant les CGU
Le #1962436
Ok ça explique le prix dérisoire demandé pour ces appareils !! Ils vous facturent le matériel pluss l'exploitation des données récoltées !
Le #1962644
Quand on achète un truc connecté ou qu'on utilise une application connectée avec, il ne faut pas s'étonner qu'il y ai collecte et dérives, peu importe les conditions.

Puis que ce soit mentionné ou pas dans les conditions, qui nous dit qu'une société respecte ce qu'elle dit ?

Il y aurait un genre de Snowden dans chaque entreprise je crois qu'on en apprendrai de bonnes à propos des pratiques réelles sur les données personnelles.Peut-être même que certaines sociétés ont des bases de données complètes monstre.
Anonyme
Le #1962648
Subutox a écrit :

Quand on achète un truc connecté ou qu'on utilise une application connectée avec, il ne faut pas s'étonner qu'il y ai collecte et dérives, peu importe les conditions.

Puis que ce soit mentionné ou pas dans les conditions, qui nous dit qu'une société respecte ce qu'elle dit ?

Il y aurait un genre de Snowden dans chaque entreprise je crois qu'on en apprendrai de bonnes à propos des pratiques réelles sur les données personnelles.Peut-être même que certaines sociétés ont des bases de complètes monstre.


Pas que sur la vie privée. Dans l'alimentaire, si tu voyais ce qu'il se passe tu arrêterais de manger (je ne parle pas de la viande, je parle de la bouffe en général).
Le #1962649
Amusant, les gens racontent leurs petits secrets sur les réseaux sociaux et déposent plainte pour quelques infos glanées. Allez comprendre.
Le #1962652
mart666 a écrit :

Ok ça explique le prix dérisoire demandé pour ces appareils !! Ils vous facturent le matériel pluss l'exploitation des données récoltées !


Le prix dérisoire 379€
Cela donne plutôt l'impression qu'ils veulent se goinfrer encore plus
Le #1962654
Subutox a écrit :

Quand on achète un truc connecté ou qu'on utilise une application connectée avec, il ne faut pas s'étonner qu'il y ai collecte et dérives, peu importe les conditions.

Puis que ce soit mentionné ou pas dans les conditions, qui nous dit qu'une société respecte ce qu'elle dit ?

Il y aurait un genre de Snowden dans chaque entreprise je crois qu'on en apprendrai de bonnes à propos des pratiques réelles sur les données personnelles.Peut-être même que certaines sociétés ont des bases de complètes monstre.


+1000 !

Le #1962672
Subutox a bon : si c'est connecté, c'est pour récolter des infos user...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]