5G : Bouygues Telecom réclamera une indemnisation si l'équipementier Huawei est écarté

Le par  |  3 commentaire(s) Source : La Tribune
Bouygues-Telecom-nouveau-logo

Toujours dans l'incertitude quant à la possibilité d'utiliser les équipements de son partenaire Huawei pour son futur réseau 5G, Bouygues Telecom réclamera une indemnisation de l'Etat français s'il ne pouvait plus y faire appel.

Client de l'équipementier chinois Huawei, l'opérateur Bouygues Telecom ne sait toujours pas s'il pourra utiliser ou non les équipements de ce dernier pour créer son réseau mobile 5G.

Entre un gouvernement français qui ne ferme pas explicitement la porte du marché mobile tout en préparant une possible manoeuvre d'exclusion progressive par le biais du système de validation des équipements par l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) et une attitude de défiance vis à vis du groupe chinois qui se renforce en Europe au fil de la montée des tensions entre les Etats-Unis et la Chine, difficile de savoir à quoi s'en tenir.

5G 1

Martin Bouygues avait déjà menacé en février de porter plainte contre l'Etat si Huawei devait être écarté : utilisateur des équipements 4G de Huawei, l'opérateur serait contraint de remplacer ses matériels s'il devait opter pour un autre équipementier, 4G et 5G allant de pair.

L'Etat doit assumer les conséquences de ses choix

Lors d'une audition au Sénat ce mercredi, Didier Roussat, président de l'opérateur a indiqué que "vous devez disposer du même fournisseur sur l'équipement 4G et 5G", avec une conséquence évidente : "donc, si quand vous interdisez la 5G Huawei, vous demandez à l'opérateur de démonter tous ses équipements Huawei pour la 2G, la 3G et la 4G". Ce qui représente un coût très lourd à supporter pour une décision prise unilatéralement.

Bouygues Telecom n'hésitera donc pas à réclamer une indemnisation à l'Etat si le gouvernement optait finalement pour un rejet de l'équipementier chinois. Il serait sans doute suivi en cela par SFR qui exploite lui aussi les équipements 4G de Huawei sur son réseau.

L'opérateur fait aussi valoir que l'Anssi n'a toujours pas rendu sa décision concernant les équipements 5G autorisés pour le marché français, ce qui maintient une incertitude sur la conduite à tenir...et explique sans doute pourquoi Bouygues Telecom et SFR préféreraient un lancement de la 5G en 2021, ce qui n'est pas du goût du gouvernement.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2101182
Et moi je pourrai demander une indemnisation a Bouygues s'ils choisissent Huawei?
Le #2101190
Crevax a écrit :

Et moi je pourrai demander une indemnisation a Bouygues s'ils choisissent Huawei?



Le #2101196
Crevax a écrit :

Et moi je pourrai demander une indemnisation a Bouygues s'ils choisissent Huawei?


C'te pls cosmique !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Avatar par défaut
Anonyme
Anonyme Avatar par défaut