La Californie interdira la vente de véhicules essence ou diesel à partir de 2040

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Bloomberg
Londres tour pollution

La Californie a finalement convenu d'une date-butoir au-delà de laquelle les ventes de véhicules neufs avec moteur essence ou diesel seront interdites. Suivant un certain consensus international, ce sera pour 2040.

La Californie, où sont expérimentées de nombreuses technologies concernant les véhicules électriques et autonomes, a finalement décidé d'une date pour interdire la vente de véhicules neufs dotés de moteur essence ou diesel.

prise-universelle-recharge-voiture-electriqueSi certains observateurs anticipaient un calendrier précoce, la mesure sera finalement effective à partir du 1er janvier 2040, suivant en cela plusieurs pays, dont la France, qui ont déjà annoncé une date en ce sens.

Comme ailleurs, l'idée est d'instaurer une date limite afin de préparer l'industrie à une transition qui doit contribuer à améliorer la qualité de l'air et réduire les volumes globaux d'émissions de gaz polluants et à effet de serre.

Certaines autorités prévoient des dates encore plus courtes, telle l'Ecosse qui anticipe une mesure similaire dès 2032. L'une des grandes nations attendues sur de telles mesures reste la Chine qui est en train de prendre le virage vers les véhicules électriques et pourrait mettre en place un ambitieux programme industriel pour réduire une pollution régulièrement problématique dans les grandes villes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1994356
Ah, les écolobobos qui pensent qu'on va résoudre les problèmes liés à la surpopulation en se créant des problèmes liés aux métaux lourds, c'est beau...
Anonyme
Le #1994360
Les ingénieurs qui ont inventer le moteur a explosion n'avaient pas calculer que leur invention allait polluer la planéte
Le #1994362
D'ici-là, ça a encore le temps de changer...
Anonyme
Le #1994367
Anonyme
Le #1994376
yves64 a écrit :

Les ingénieurs qui ont inventer le moteur a explosion n'avaient pas calculer que leur invention allait polluer la planéte


Tout comme ceux qui se disent que les voitures à piles sont une idée génialissime. Seulement, ces derniers n'ont pas l'excuse de n'avoir pas réfléchi aux problématiques environnementales.
De toute façon, c'est pas compliqué, consommation d'énergie = pollution.
Le #1994401
MiloYiannopoulos a écrit :

yves64 a écrit :

Les ingénieurs qui ont inventer le moteur a explosion n'avaient pas calculer que leur invention allait polluer la planéte


Tout comme ceux qui se disent que les voitures à piles sont une idée génialissime. Seulement, ces derniers n'ont pas l'excuse de n'avoir pas réfléchi aux problématiques environnementales.
De toute façon, c'est pas compliqué, consommation d'énergie = pollution.


Il faudrait que la techno des batteries polluantes évolue, tout comme le mode de production de l'énergie dans certains pays (parce que charger ses bagnoles à grand renfort d'usines au charbon... tout le monde est d'accord). Mais bon, pour que les choses évoluent (au moins sur les batteries dans un premier temps), il faut bien s'engager sur la voie et motiver les industriels.
Ça fait 20/30 ans qu'on peut lire des inventions de batteries dont on ne voit pas la couleur, qui n'atteignent jamais la production industrielle. Nos téléphones qui peuvent se contenter de la "bonne" vieille batterie Li-ion n'ont du coup pas vraiment réussi à faire bouger les lignes car le coût de production peut encore primer. Par contre, dans le secteur automobile, l'électrique connait de grosses carences (temps de charge, autonomie et surement d'autres) comparé aux énergies fossiles qui rend l'électrique pas super pratique. Pour preuve, elles existent depuis de nombreuses années mais l'adoption n'est pas au rendez-vous. Même les modèles récents (en oubliant le coût de certains) ne fédère toujours pas. Et c'est là que le graphène par exemple pourrait être propulsé (capacité de production, réduction des coûts, etc.), sous l'impulsion des industriels, pour enfin rendre la voiture électrique mieux que la thermique.
Et une fois qu'on en sera là, que ces nouveaux procédés seront moins chers à produire, ils vont inonder tous les autres secteurs, changer le bilan carbone de pas mal de chose, changer pas mal la donne dans le stockage d'énergie domestique, etc.
La bonne nouvelle quand même, c'est de voir un état ricain annoncer un fuck (lointain j'accorde) aux lobbies pétroliers. Ce n'est pas rien bordel ! : D
Anonyme
Le #1994461
Truffor a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

yves64 a écrit :

Les ingénieurs qui ont inventer le moteur a explosion n'avaient pas calculer que leur invention allait polluer la planéte


Tout comme ceux qui se disent que les voitures à piles sont une idée génialissime. Seulement, ces derniers n'ont pas l'excuse de n'avoir pas réfléchi aux problématiques environnementales.
De toute façon, c'est pas compliqué, consommation d'énergie = pollution.


Il faudrait que la techno des batteries polluantes évolue, tout comme le mode de production de l'énergie dans certains pays (parce que charger ses bagnoles à grand renfort d'usines au charbon... tout le monde est d'accord). Mais bon, pour que les choses évoluent (au moins sur les batteries dans un premier temps), il faut bien s'engager sur la voie et motiver les industriels.
Ça fait 20/30 ans qu'on peut lire des inventions de batteries dont on ne voit pas la couleur, qui n'atteignent jamais la production industrielle. Nos téléphones qui peuvent se contenter de la "bonne" vieille batterie Li-ion n'ont du coup pas vraiment réussit à faire bouger les lignes car le coût de production peut encore primer. Par contre, dans le secteur automobile, l'électrique connait de grosses carences (temps de charge, autonomie et surement d'autres) comparé aux énergies fossiles qui rend l'électrique pas super pratique. Pour preuve, elles existent depuis de nombreuses années mais l'adoption n'est pas au rendez-vous. Même les modèles récents (en oubliant le coût de certains) ne fédère toujours pas. Et c'est là que le graphène par exemple pourrait être propulsé (capacité de production, réduction des coûts, etc.), sous l'impulsion des industriels, pour enfin rendre la voiture électrique mieux que la thermique.
Et une fois qu'on en sera là, que ces nouveaux procédés seront moins chers à produire, ils vont inonder tous les autres secteurs, changer le bilan carbone de pas mal de chose, changer pas mal la donne dans le stockage d'énergie domestique, etc.
La bonne nouvelle quand même, c'est de voir un état ricain annoncer un fuck (lointain j'accorde) aux lobbies pétroliers. Ce n'est pas rien bordel ! : D


"Nos téléphones qui peuvent se contenter de la "bonne" vieille batterie Li-ion n'ont du coup pas vraiment réussit à faire bouger les lignes car le coût de production peut encore primer. Par contre, dans le secteur automobile, l'électrique connait de grosses carences (temps de charge, autonomie et surement d'autres) comparé aux énergies fossiles qui rend l'électrique pas super pratique."

Tu compare la technologie des batteries d'un téléphone et d'une VE ?

C'est comme si je comparais l'énergie qu'il faut pour faire avancer ma 206 et l'énergie qu'il faut pour un airbus a380
Le #1994492
yves64 a écrit :

Truffor a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

yves64 a écrit :

Les ingénieurs qui ont inventer le moteur a explosion n'avaient pas calculer que leur invention allait polluer la planéte


Tout comme ceux qui se disent que les voitures à piles sont une idée génialissime. Seulement, ces derniers n'ont pas l'excuse de n'avoir pas réfléchi aux problématiques environnementales.
De toute façon, c'est pas compliqué, consommation d'énergie = pollution.


Il faudrait que la techno des batteries polluantes évolue, tout comme le mode de production de l'énergie dans certains pays (parce que charger ses bagnoles à grand renfort d'usines au charbon... tout le monde est d'accord). Mais bon, pour que les choses évoluent (au moins sur les batteries dans un premier temps), il faut bien s'engager sur la voie et motiver les industriels.
Ça fait 20/30 ans qu'on peut lire des inventions de batteries dont on ne voit pas la couleur, qui n'atteignent jamais la production industrielle. Nos téléphones qui peuvent se contenter de la "bonne" vieille batterie Li-ion n'ont du coup pas vraiment réussit à faire bouger les lignes car le coût de production peut encore primer. Par contre, dans le secteur automobile, l'électrique connait de grosses carences (temps de charge, autonomie et surement d'autres) comparé aux énergies fossiles qui rend l'électrique pas super pratique. Pour preuve, elles existent depuis de nombreuses années mais l'adoption n'est pas au rendez-vous. Même les modèles récents (en oubliant le coût de certains) ne fédère toujours pas. Et c'est là que le graphène par exemple pourrait être propulsé (capacité de production, réduction des coûts, etc.), sous l'impulsion des industriels, pour enfin rendre la voiture électrique mieux que la thermique.
Et une fois qu'on en sera là, que ces nouveaux procédés seront moins chers à produire, ils vont inonder tous les autres secteurs, changer le bilan carbone de pas mal de chose, changer pas mal la donne dans le stockage d'énergie domestique, etc.
La bonne nouvelle quand même, c'est de voir un état ricain annoncer un fuck (lointain j'accorde) aux lobbies pétroliers. Ce n'est pas rien bordel ! : D


"Nos téléphones qui peuvent se contenter de la "bonne" vieille batterie Li-ion n'ont du coup pas vraiment réussit à faire bouger les lignes car le coût de production peut encore primer. Par contre, dans le secteur automobile, l'électrique connait de grosses carences (temps de charge, autonomie et surement d'autres) comparé aux énergies fossiles qui rend l'électrique pas super pratique."

Tu compare la technologie des batteries d'un téléphone et d'une VE ?

C'est comme si je comparais l'énergie qu'il faut pour faire avancer ma 206 et l'énergie qu'il faut pour un airbus a380


Il ne faut pas confondre la technologie et la capacité d'une batterie. J'explique qu'actuellement, les batteries de téléphones et les batteries de VE utilisent peu ou prou la même techno. Évidemment, la batterie de la VE fait plutôt dans les 100Kg et ne coute pas 5$ sur ebay si ça peut rassurer tes craintes sur sa capacité.
Mais le Li-ion et ses variantes ne suffisent clairement pas pour détrôner l'automobile thermique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme