La Californie pourrait aussi prévoir d'interdire la vente de véhicules neufs essence ou diesel

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Electrek.co
Tesla ModelX P90D 02

Alors que plusieurs pays ont commencé à proposer des dates de fin de commercialisation des véhicules essence et diesel, la Californie, terre des véhicules électriques et autonomes, envisagerait de faire de même.

L'un après l'autre, plusieurs pays ont commencé à annoncer un calendrier de fin de commercialisation de véhicules neufs essence ou diesel afin de préparer le terrain pour des véhicules moins pollueurs de l'air ambiant.

prise-universelle-recharge-voiture-electriqueLa France et le Royaume-Uni envisagent pour cela l'année 2040, l'Ecosse veut aller encore plus vite, dès 2032, tandis que la Chine, futur marché de référence pour les véhicules électriques, réfléchit à une date similaire.

Ce pourrait bientôt aussi être le cas de la Californie, où se développent les technologies de véhicules connectés, autonomes et électriques.

Obervant les premières prises de position, le gouverneur de Californie Jerry Brown a contacté la présidente du California Air Resources Board, Mary Nichols, pour envisager de proposer un calendrier de fin de commercialisation des véhicules neufs essence ou diesel dans l'Etat fédéral.

En réalité, précise le site Electrek.co, les objectifs californiens de réduction des émissions carbonées, de 80% entre 1990 et 2050, imposent déjà en soi de remplacer la quasi-totalité des véhicules thermiques de l'Etat, mais formaliser une date-butoir pourrait forcer les industriels à prendre leurs dispositions dans un temps imposé.

L'année 2040 pourrait sans doute convenir mais une date plus courte, dès 2030, ne semble pas inaccessible non plus. Une telle mesure pourrait avoir une valeur symbolique forte et capable de déclencher une réaction de l'industrie automobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1982082
Dommage que ces dates interviennent si tardivement...
Le #1982088
Safirion a écrit :

Dommage que ces dates interviennent si tardivement...


Faut juste préserver les réserves de pétrole pour qu'une partie de la population puisse encore voyager en avion sans que cela devienne exorbitant pour eux
Pour nous ce sera batterie , pas le choix .
... Et le prix de fabrication , le coût global pour l'environnement, etc ... On laissera ça pour les générations futurs , du moment que je puisse faire les soldes à NY
Le #1982089
Safirion a écrit :

Dommage que ces dates interviennent si tardivement...


Il faut laisser le temps de la transition. Même si je l'appelle de mes voeux ça va pas être aussi simple ça. Il faudra changer toute l'infrastructure, mettre massivement des fonds dans la recherche, inciter les consommateurs, mettre des bornes partout, adapter notre circuit de distribution d'énergie, etc ...
Le #1982096
Pour alimenter tous ces véhicules électriques on fait comment?
On couvre la planète de panneaux solaires et éoliennes?
Ou on fait comme l'Allemagne, championne de l'anti-nucléaire, qui construit des centrales thermiques à tout va? (tant pis pour le trou de l'ozone)
De qui se moque-t-on?
Le #1982105
phebus a écrit :

Pour alimenter tous ces véhicules électriques on fait comment?
On couvre la planète de panneaux solaires et éoliennes?
Ou on fait comme l'Allemagne, championne de l'anti-nucléaire, qui construit des centrales thermiques à tout va? (tant pis pour le trou de l'ozone)
De qui se moque-t-on?


Non on fait comme l'Allemagne on commande du courant nucléaire à la France .... A merde c'est nous
Le #1982106
Bouou a écrit :

phebus a écrit :

Pour alimenter tous ces véhicules électriques on fait comment?
On couvre la planète de panneaux solaires et éoliennes?
Ou on fait comme l'Allemagne, championne de l'anti-nucléaire, qui construit des centrales thermiques à tout va? (tant pis pour le trou de l'ozone)
De qui se moque-t-on?


Non on fait comme l'Allemagne on commande du courant nucléaire à la France .... A merde c'est nous



Le #1982120
phebus a écrit :

Pour alimenter tous ces véhicules électriques on fait comment?
On couvre la planète de panneaux solaires et éoliennes?
Ou on fait comme l'Allemagne, championne de l'anti-nucléaire, qui construit des centrales thermiques à tout va? (tant pis pour le trou de l'ozone)
De qui se moque-t-on?


On investit massivement dans la recherche : Economie d’énergie, panneaux solaire sur le toit des voitures, bornes de recharges auto suffisantes comme celles proposées par Tesla, etc ...
Le #1982374
phebus a écrit :

Pour alimenter tous ces véhicules électriques on fait comment?
On couvre la planète de panneaux solaires et éoliennes?
Ou on fait comme l'Allemagne, championne de l'anti-nucléaire, qui construit des centrales thermiques à tout va? (tant pis pour le trou de l'ozone)
De qui se moque-t-on?


Soleil et vent ne sont pas permanents.

En revanche, certains passages (la manche) ont de forts courants marins permanents, générant donc de l'électricité en continu pour qui y place des hydroliennes.

On a plein de trucs propres offerts par la nature mais on s'est tourné vers le moins compliqué ... qui s'avère le plus polluant s'il est brûlé dans un moteur.

Le plus dur n'est pas de faire, mais d'oser faire.

Quant aux batteries des voitures, nul doute que de gros progrès seront faits (graphène ?), ce qui permettra de doubler, voire plus, les performances actuelles.

Une batterie aluminium-air est née : http://www.avem.fr/actualite-voiture-electrique-une-batterie-aluminium-air-offrant-1600-km-d-autonomie-5070.html

Un bus a fait 1700 km sur une charge : http://www.numerama.com/tech/291045-1-772-km-en-une-charge-un-bus-electrique-etablit-un-nouveau-record-dautonomie.html

Sinon, Tesla lorgne de nouveau vers un système d'échange automatique de batterie en station, en quelques minutes, évitant d'attendre, pour les plus pressés.

ca bouge.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme