Call of Duty : Mobile passe le cap des 250 millions de téléchargements, mieux que PUBG Mobile

Le par  |  0 commentaire(s)
Call of Duty mobile

Lancé en octobre 2019, Call of Duty : Mobile a désormais passé la barre des 250 millions de téléchargements, confirmant son succès.

La franchise à succès Call of Duty de l'éditeur Activision a finalement été déclinée en jeu mobile en octobre 2019, transposant l'univers du jeu dans un Battle Royale conçu avec le chinois Tencent Games.

Call of Duty : Mobile a rencontré un succès immédiat qui ne se dément toujours pas. Après avoir franchi le cap des 100 millions de téléchargements une semaine après son lancement et les près de 190 millions en début d'année, le titre est maintenant au-delà des 250 millions de téléchargements, selon le décompte de Sensor Tower.

Call of Duty Mobile

Cela le place devant la référence du genre PUBG Mobile (236 millions de téléchargements) et Fortnite (78 millions) sur la même période de temps de 265 jours.

Les marché ayant le plus téléchargé le jeu sont les Etats-Unis (près de 18% de la base de joueurs), l'Inde et le Brésil. Le titre a généré près de 327 millions de dollars en dépenses in-app, soit 78% de mieux que PUBG Mobile sur la même période mais un peu plus de 80% de ce que Fortnite avait généré sur iOS sur le même temps après son lancement.

Call of Duty Mobile 02

D'après Sensor Tower, le confinement lié au coronavirus lui a été bénéfique avec une augmentation sensible des revenus mensuels depuis le mois de février, jusqu'à frôler le record du premier mois du lancement.

Ce sont encore les Etats-Unis qui sont en tête pour les marchés qui rapportent le plus avec 134 millions de dollars générés (41% du total) suivis du Japon et du Brésil. L'alliance entre Activision et Tencent se révèle fructueuse et confirme l'attrait du portage des franchises sur mobile, même si les mécaniques de jeu sont très différentes.

Cela ne fonctionne cependant pas à tous les coups, comme le montre la prise de distance de Nintendo dans les jeux sur smartphones malgré l'exploitation de plusieurs de ses franchises mais il s'agit là surtout d'une différence de culture d'entreprise et d'un retour en grâce dans les consoles grâce à la Switch.

Complément d'information

Vos commentaires

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme