Caméras de Washington paralysées par un ransomware : deux Roumains inculpés

Le par  |  9 commentaire(s)
Donald-Trump-investiture

Deux ressortissants roumains ont été arrêtés mi-décembre. Ils sont accusés d'avoir neutralisé des caméras de surveillance de la police de Washington en janvier 2017 via une attaque par ransomware.

En janvier 2017, l'affaire avait fait grand bruit. Une semaine avant l'investiture de Donald Trump en tant que président des États-Unis, une attaque par ransomware avait paralysé la fonctionnalité d'enregistrement de caméras de vidéosurveillance utilisées par la police de Washington.

videosurveillanceDeux ransomwares avaient été détectés et pour conséquence l'infection de 123 réseaux de caméras sur les 187 de la ville. L'incident du 12 au 15 janvier avait pu être résolu sans le paiement d'une rançon.

Des équipes avaient été dépêchées sur place pour déconnecter les caméras affectées, supprimer et remplacer les logiciels, puis redémarrer les caméras. En rapport avec cette attaque, deux ressortissants roumains ont été interpellés le 15 décembre à Bucarest.

Âgés de 25 et 28 ans, ils ont été inculpés de " conspiration et fraude informatique. " Si jamais ils sont jugés et condamnés aux États-Unis, ils encourent une peine de jusqu'à 20 ans de prison. Il n'est toutefois pas clair s'ils ont eu conscience d'infecter des appareils de la police.

Leur piste a notamment pu être remontée grâce à des comptes en ligne et adresses mail avec leurs propres noms. Dans le cadre de l'enquête, deux personnes avaient été arrêtées le 19 janvier à Londres. Selon The Washington Post, elles n'avaient au final aucun lien avec l'incident sur les caméras de surveillance.

Ce mois-ci, la police roumaine a procédé à l'arrestation de cinq individus suspectés d'avoir utilisé CTB-Locker et Cerber dans des campagnes d'attaque par ransomware.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1993753
" Leur piste a notamment pu être remontée grâce à des comptes en ligne et adresses mail avec leurs propres noms "
...
..


si cela et bien vrais.... c'est les hacker les plus stupide que j'ai vue
Le #1993754
Perso j'aurais mis le nom et le compte de Kim Jong-Un. Sanctions économiques de représailles : D
Le #1993755
Truffor a écrit :

Perso j'aurais mis le nom et le compte de Kim Jong-Un. Sanctions économiques de représailles : D


Évidemment comme ils sont idiots, il suffit de s'inscrire avec kim.jong-hun@outlook.com pour que ça passe.

Ha ben nan, en fait t'es maintenant traqué par les USA avec Trump et par la Corée du Nord avec Kim Jong-Un en même temps !

Faut croire que tu tiens pas trop à la vie
Le #1993758
Truffor a écrit :

Perso j'aurais mis le nom et le compte de Kim Jong-Un. Sanctions économiques de représailles : D


En tous les cas, ceux deux ostrogoths étaient absents lors de la distribution de la subtilité.
Le #1993760
MisterDams a écrit :

Truffor a écrit :

Perso j'aurais mis le nom et le compte de Kim Jong-Un. Sanctions économiques de représailles : D


Évidemment comme ils sont idiots, il suffit de s'inscrire avec kim.jong-hun@outlook.com pour que ça passe.

Ha ben nan, en fait t'es maintenant traqué par les USA avec Trump et par la Corée du Nord avec Kim Jong-Un en même temps !

Faut croire que tu tiens pas trop à la vie


Maintenant, c'est toi qui est traqué après avoir utilisé tous ces mots-clef
Le #1993761
Les Roumains? Tiens bizarre.
Le #1993763
jeanlucesi a écrit :

Les Roumains? Tiens bizarre.


La région ne se déstabilise pas assez vite...
Le #1993806
Truffor a écrit :

Perso j'aurais mis le nom et le compte de Kim Jong-Un. Sanctions économiques de représailles : D


Voila une idée quelle est bonne .
Le #1993807
jeanlucesi a écrit :

Les Roumains? Tiens bizarre.


et vous que pensez vous ? Votre avis serait le bienvenue !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme