Des chercheurs développent un oeil bionique imprimé en 3D

Le par  |  11 commentaire(s)
Oeil bionique

Chaque jour les nouvelles technologies appliquées à la médecine nous rapprochent un peu plus de l'humain augmenté. Demain, nous pourrions ainsi faire récupérer la vue à des déficients visuels grâce à un oeil bionique imprimé en 3D.

L'impression 3D continue d'être mise à profit dans le domaine médical et après l'impression de veines, d'oreilles et autres morceaux de cartilage ou encore de foie, c'est un oeil bionique qui vient d'être présenté par le professeur Michael McAlpine de l'Université du Minnesota.

Dans un dôme de verre hémisphérique de la taille d'un oeil, une imprimante d'un nouveau genre à imprimé des photodiodes à l'aide d'une encre spécialement développée pour cette occasion.

Oeil bionique

Toute la difficulté aura été d'imprimer des semiconducteurs sur une surface incurvée en verre, une première du genre. L'encre conductrice est composée de particules d'argent qui a été étudiée pour sécher sans couler. L'imprimante a ainsi pu réaliser un maillage conducteur sur lequel a été imprimé un ensemble de photodiodes en polymère semi-conducteur, le tout n'aurait pris qu'une heure.

Toujours à l'état de prototype, l'oeil bionique affiche un taux de conversion de lumière en électricité de 25%, ce qui est encore trop peu pour envisager d'en faire une réelle prothèse. La lumière transformée en électricité sera par la suite renvoyée au nerf optique et le cerveau de l'utilisateur devrait être en mesure de recomposer les images..

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2032812
On est loin d'une prothèse utilisable et si ce n'est le processus de fabrication, elle n'a pas grand chose pour elle cette prothèse.
Le #2032814
On pourrait en dire des premières voitures par exemple, heureusement on a persévéré

Et je ne te parle pas des premiers PC, bref il faut laissé le temps d'améliorer la technologie, je trouve l'idée très bonne.
Le #2032817
Safirion a écrit :

On est loin d'une prothèse utilisable et si ce n'est le processus de fabrication, elle n'a pas grand chose pour elle cette prothèse.


C'est un prototype ; ce qui est fait pour tester les matériaux, la faisabilité et la fiabilité.

Ces données recueillies, on retravaille les éléments les moins satisfaisants de manière a fabriquer un second proto et ainsi de suite pour arriver à un produit exploitable...
Le #2032821
lebonga a écrit :

Safirion a écrit :

On est loin d'une prothèse utilisable et si ce n'est le processus de fabrication, elle n'a pas grand chose pour elle cette prothèse.


C'est un prototype ; ce qui est fait pour tester les matériaux, la faisabilité et la fiabilité.

Ces données recueillies, on retravaille les éléments les moins satisfaisants de manière a fabriquer un second proto et ainsi de suite pour arriver à un produit exploitable...


Oui, je suis bien d'accord, du coup, vivement l'arrivée d'un produit réellement utilisable
Le #2032828
Je trouve déjà très impressionnant qu'on puisse imprimer des photodiodes, des semi conducteurs. Franchement chapeau !

De plus il s'agit à terme de rendre la vue à des aveugles, quel beau projet
Le #2032847
Rocket le veut.
Le #2032848
Question bête, on sait déjà reproduire le signal électrique envoyé par nos yeux ?
Le #2032857
ciol2810 a écrit :

Question bête, on sait déjà reproduire le signal électrique envoyé par nos yeux ?


On connaît le fonctionnement électrique du corps humain.
Par contre, reste à savoir si le cerveau va savoir interpréter correctement le signal.

J'ai hâte de voir dans 50 ans un oeil avec une vue infrarouge ou une vue thermique que tu imprimeras chez toi
Le #2032858
wait and see
Le #2032885
skynet a écrit :

Je trouve déjà très impressionnant qu'on puisse imprimer des photodiodes, des semi conducteurs. Franchement chapeau !

De plus il s'agit à terme de rendre la vue à des aveugles, quel beau projet


C'est sûr que ça change des projets communs, ici il y a un enjeu majeur pour l'humain, retrouver un sens d'une manière la plus esthétique c'est vraiment beau comme recherche. C'est dans le médical que la technologie prend tout son sens, au service de l'homme et des animaux et non l'inverse.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme