La Chine criminalise la publication de fakes news créées par IA

Le par  |  4 commentaire(s)
chine-muraille

Sans avertissement clair, la publication de fausses informations créées avec des technologies d'intelligence artificielle va devenir un acte criminel en Chine.

Les autorités chinoises ont récemment annoncé une nouvelle réglementation qui concerne l'interdiction de publier en ligne et de diffuser des fake news (fausses informations) générées avec des technologies comme l'intelligence artificielle et la réalité augmentée.

Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et toute infraction sera alors considérée comme un acte criminel. Dans sa communication, la Cyberspace Administration of China n'a toutefois pas précisé les peines encourues.

Selon cette nouvelle réglementation, tout recours à des technologies d'IA ou réalité virtuelle devra faire l'objet d'une indication claire et visible.

D'après Reuters, l'administration chinoise du cyberespace insiste particulièrement sur le cas des deepfakes. Ce type de montage exploite une technologie d'intelligence artificielle (deep pour deep learning) pour proposer des vidéos truquées.

Les deepfakes sont susceptibles de " mettre en danger la sécurité nationale, perturber la stabilité sociale, perturber l'ordre social et enfreindre les droits et intérêts légitimes d'autrui. "

Zao 1

Avant de s'attirer des foudres, une application chinoise Zao pour le trucage de vidéos avait connu un démarrage en trombe en permettant à des utilisateurs de coller leur visage sur celui de célébrités ou d'autres personnes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2085476
.
Pas de génération spontanée, le deeplearning est à la base du deepfakes.
.
Le #2085479
D'accord, mais qui est sanctionné ? Le possesseur de l'IA ? son programmeur ? l'IA elle-même ?
Le #2085481
lebonga a écrit :

D'accord, mais qui est sanctionné ? Le possesseur de l'IA ? son programmeur ? l'IA elle-même ?


.
Celui qui a demandé le paramétrage de l'l'IA..
.
Le #2085531
Question : qui (re)diffuse (redistribu à qui mieux mieux) les fake news ?
Réponse : les gens qui y croient !

Question : va t'on les sanctionner d'être crédule ?

Avant c'était des "chain letters" ou les "alertes virus" que je recevais de mes "connaissances", depuis ça c'est un peu calmé, mais quand je parcours fesse de bouc, c'est un puits sans fond de fake en tout genre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme