La Chine réussit à faire germer du coton sur la Lune

Le par Mathieu M.  |  9 commentaire(s)
lune-face-cachee-change-4

Il y a quelques jours, la Chine réussissait son pari de poser un rover sur la face cachée de la Lune. Aujourd'hui, la mission scientifique se présente sous un autre aspect avec une première : la Chine devient le premier pays à réussir à faire pousser une plante sur la Lune.

Depuis l'alunissage de Chang'4 il y a quelques jours, la Chine communique énormément sur sa mission spatiale lunaire.

Il faut dire que pour l'agence spatiale chinoise, réussir à faire alunir un rover de l'autre côté de la Lune de façon entièrement automatisée est déjà un solide exploit. Mais la mission intègre plusieurs volets scientifiques dont un vise à faire pousser des plantes à la surface de notre satellite.

Chine coton lune

Une photo a ainsi été partagée, elle présente la première graine à germer sur la Lune. La sonde embarquait une sélection de graines (coton, pomme de terre, arabidopsis, mais également de la levure ou encore des oeufs de mouche). Ces graines n'ont pas été plantées dans le sol lunaire, mais dans du substrat, il est question de constater si l'état de gravité lunaire permet aux plantes de pousser.

lune-face-cachee-change-4

La réponse est visiblement positive puisque la graine de coton a finalement germé. Une pousse verte est désormais visible sur les photos de la boite qui contient les graines. La mini serre contient de la terre, de l'eau et de l'oxygène et sa température est régulée pour assurer la pousse des plantes.

Cette expérience vise à définir s'il sera possible, un jour, de cultiver des aliments directement sur la Lune sans problème particulier. Si des problèmes sont découverts, l'homme pourra alors tenter de les résoudre et l'étude entière permettra de développer les prochaines missions de colonisations d'autres planètes ou satellites.

La Chine souhaite installer une base lunaire permanente d'ici 2030, la capacité de produire sur place une partie de l'alimentation permettra de limiter les voyages de ravitaillement.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion offline Hors ligne VIP icone 43165 points
Le #2047559
Bravo !
skynet offline Hors ligne VIP icone 90451 points
Le #2047562
Drolumadaire offline Hors ligne Héroïque icone 865 points
Le #2047567
Il me semblait que l'espace ne pouvait pas appartenir à une nation. Ça se profile comment pour les différentes bases lunaires ?
Est-ce qu'on va avoir droit à une compétition pour occuper l'espace en premier ?
Yves6 offline Hors ligne Vénéré icone 2566 points
Le #2047571
Pauvres enfants chinois sur la lune devant les machines a coudre....
Yves6 offline Hors ligne Vénéré icone 2566 points
Le #2047572
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33584 points
Le #2047574
Oh, putain !!!!!

Planquez-vous les blacks, deuxième service dans pas longtemps !!!!

malgré le smiley, je re-précise : humour...
yusdaforce offline Hors ligne Vénéré icone 3317 points
Le #2047580
ils mangent aussi du coton en chine ?
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6150 points
Le #2047662
Drolumadaire a écrit :

Il me semblait que l'espace ne pouvait pas appartenir à une nation. Ça se profile comment pour les différentes bases lunaires ?
Est-ce qu'on va avoir droit à une compétition pour occuper l'espace en premier ?


Pas forcément « à une nation » en particulier, mais à personne en général. Toutefois, les traités internationaux n'interdisent nullement l'exploitation et l'appropriation de ce qui est exploité (heureusement). Donc premier arrivé, premier servi.
Drolumadaire offline Hors ligne Héroïque icone 865 points
Le #2047675
tmtisfree a écrit :

Drolumadaire a écrit :

Il me semblait que l'espace ne pouvait pas appartenir à une nation. Ça se profile comment pour les différentes bases lunaires ?
Est-ce qu'on va avoir droit à une compétition pour occuper l'espace en premier ?


Pas forcément « à une nation » en particulier, mais à personne en général. Toutefois, les traités internationaux n'interdisent nullement l'exploitation et l'appropriation de ce qui est exploité (heureusement). Donc premier arrivé, premier servi.


Ok merci pour la clarification.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire