La Chine lance le premier module de sa station spatiale habitable

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s) | Source : China National Space Administration
long-march-5b-decollage-tianhe

La nouvelle station spatiale de la Chine sur orbite terrestre basse prend forme avec le lancement de son module central.

Depuis la base de lancement de Wenchang (île de Hainan) au sud de la Chine et pour le deuxième vol de son histoire, un lanceur lourd Long March 5B a décollé jeudi avec à bord le premier des trois modules de la future station spatiale habitable chinoise Tiangong en orbite terrestre basse (à près de 400 km d'altitude ; entre 340 et 450 km) .

long-march-5b-decollage-tianheDécollage de Long March 5B ; crédits : CNSA

Mesurant 16,6 mètres de long et d'un diamètre de 4,2 mètres, ce module central baptisé Tianhe a une masse d'un peu plus de 22 tonnes. Il sera véritablement central pour les futures opérations de la station spatiale avec des astronautes qui y vivront et pour contrôler la navigation. Il servira également à accueillir des expériences scientifiques.

Le module Tianhe sera ultérieurement attaché à des laboratoires spatiaux d'une masse totale de près de 70 tonnes.

Le complexe orbital devrait être entièrement opérationnel en 2022 et pour une durée de vie de 15 ans. Placé sur la même orbite en 2024, un télescope spatial Xuntian - doté d'un miroir primaire de 2 m de diamètre - devrait notamment pouvoir s'y amarrer.

La construction de la station spatiale chinoise va se poursuivre avec des missions habitées et des vols cargo robotisés. À destination du premier module, une mission spatiale habitée - Shenzhou 12 - est prévue pour juin prochain avec trois taïkonautes à bord.

La station spatiale Tiangong (Tiangong 3) sera trois fois plus petite que la Station spatiale internationale (ISS) dont est exclue la Chine en raison de la présence des États-Unis. La Chine réitère son ouverture à la coopération internationale dans le cadre de son projet.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7406 points
Le #2129579
Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).
lebonga away Absent VIP avatar 33165 points
Le #2129581
smalldick a écrit :

Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).


Sans aller jusqu'au catastrophisme, il est clair qu'une mutualisation des moyens et des savoirs seraient bénéfiques à tout le monde...
Ulysse2K away Absent VIP icone 49619 points
Le #2129621
Une station chinoise ? Pourquoi pas. Au moins ils ne seront pas obligés, comme nous les européens, de faire la carpette devant les USA pour avancer dans le domaine aérospatial.

Ok, ils ont un régime de m... où l'individu ne compte pas plus qu'une fourmi dans une fourmilière mais d'un autre côté, on est content de les avoir pour fabriquer nos joujoux technologiques au plus bas prix (hypocrites que nous sommes).

De plus, on les accuse très souvent d'espionnage alors que du côté des USA, c'est loin d'être clean. Dernier exemple en date :

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/cybersecurite-cyberespionnage-kaspersky-identifie-nouveaux-outils-piratage-cia-87090/
Ulysse2K away Absent VIP icone 49619 points
Le #2129624
@Francky : Ha quand même, un dislike sur ce type de news ! Je m'inquiétais de ta passivité.
Anonyme
Le #2129654
lebonga a écrit :

smalldick a écrit :

Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).


Sans aller jusqu'au catastrophisme, il est clair qu'une mutualisation des moyens et des savoirs seraient bénéfiques à tout le monde...


On n'en prend pourtant pas le chemin...
https://www.google.com/amp/s/amp.france24.com/fr/%25C3%25A9co-tech/20210423-pourquoi-la-russie-veut-quitter-l-iss-pour-construire-sa-propre-station-spatiale
Ulysse2K away Absent VIP icone 49619 points
Le #2129657
Kinekann a écrit :

lebonga a écrit :

smalldick a écrit :

Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).


Sans aller jusqu'au catastrophisme, il est clair qu'une mutualisation des moyens et des savoirs seraient bénéfiques à tout le monde...


On n'en prend pourtant pas le chemin...
https://www.google.com/amp/s/amp.france24.com/fr/%25C3%25A9co-tech/20210423-pourquoi-la-russie-veut-quitter-l-iss-pour-construire-sa-propre-station-spatiale


Avec les succès de SpaceX et, par le même fait, la prise de distance vis-à-vis du lanceur russe, il fallait s'y attendre.

Les USA montrent qu'ils veulent se la jouer cavalier seul alors forcément, les russes réagissent... Prévisible.

D'un point de vue scientifique, c'est un grand pas en arrière car même si SpaceX avance dans ses recherches, ça sera de toute manière plus long et laborieux que si tous les cerveaux de la Terre collaboraient.

La sortie du vaccin Covid en est encore la preuve !
Anonyme
Le #2129667
Ulysse2K a écrit :

Kinekann a écrit :

lebonga a écrit :

smalldick a écrit :

Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).


Sans aller jusqu'au catastrophisme, il est clair qu'une mutualisation des moyens et des savoirs seraient bénéfiques à tout le monde...


On n'en prend pourtant pas le chemin...
https://www.google.com/amp/s/amp.france24.com/fr/%25C3%25A9co-tech/20210423-pourquoi-la-russie-veut-quitter-l-iss-pour-construire-sa-propre-station-spatiale


Avec les succès de SpaceX et, par le même fait, la prise de distance vis-à-vis du lanceur russe, il fallait s'y attendre.

Les USA montrent qu'ils veulent se la jouer cavalier seul alors forcément, les russes réagissent... Prévisible.

D'un point de vue scientifique, c'est un grand pas en arrière car même si SpaceX avance dans ses recherches, ça sera de toute manière plus long et laborieux que si tous les cerveaux de la Terre collaboraient.

La sortie du vaccin Covid en est encore la preuve !



"tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"
BombingBasta away Absent Vénéré icone 4165 points
Le #2129690
Ulysse2K a écrit :

Kinekann a écrit :

lebonga a écrit :

smalldick a écrit :

Impressionnant de les voir se lancer seul, il aurait été bien plus sage de les associer pleinement au programme en cours, mais bon les décideurs d'hier s'en boufferont les c~uill@s dans qqs années. On va attendre le premier Fail des équipes de SpaceX avec des hommes à bord pour voir (vu comment les accidents des navettes ont impacté la Nasa).


Sans aller jusqu'au catastrophisme, il est clair qu'une mutualisation des moyens et des savoirs seraient bénéfiques à tout le monde...


On n'en prend pourtant pas le chemin...
https://www.google.com/amp/s/amp.france24.com/fr/%25C3%25A9co-tech/20210423-pourquoi-la-russie-veut-quitter-l-iss-pour-construire-sa-propre-station-spatiale


Avec les succès de SpaceX et, par le même fait, la prise de distance vis-à-vis du lanceur russe, il fallait s'y attendre.

Les USA montrent qu'ils veulent se la jouer cavalier seul alors forcément, les russes réagissent... Prévisible.

D'un point de vue scientifique, c'est un grand pas en arrière car même si SpaceX avance dans ses recherches, ça sera de toute manière plus long et laborieux que si tous les cerveaux de la Terre collaboraient.

La sortie du vaccin Covid en est encore la preuve !


La Russie a toujours été à part, de par ses propres choix et désidératas, dans l'ISS, avec ses modules à ses normes, une partie russe réservée aux russes, alors que la partie américaine elle, est internationale (même si en grande partie US par son financement).

Les russes on 3 place permanentes dans l'ISS, alors que les autres nations participantes au projet, se partageaient les 3 (maintenant 4) restantes.

C'est bien dommage mais c'est comme ça, Poutine est plus proche de par son despotisme, d'un dirigeant chinois au pouvoir absolu, que de nes démocraties (si perfectibles soient elles).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire