La Chine veut une ferme solaire spatiale d'ici 2025

Le par  |  6 commentaire(s)
Apple Park panneaux solaires

Après le succès de ses différentes missions lunaires, la Chine partage l'ambition d'installer une centrale solaire spatiale d'ici 2025.

La Chine souhaite construire une nouvelle station spatiale qui aurait pour mission de transformer l'énergie solaire en électricité afin d'alimenter la Terre.

Ce n'est pas la première fois que cette idée est partagée, mais cette fois la Chine s'annonce plus que confiance dans la réalisation du projet. Le pays a ainsi confirmé sa volonté de créer une station spatiale positionnée en orbite terrestre qui exploiterait le rayonnement solaire de façon permanente pour alimenter des stations sur Terre chargées de redistribuer l'électricité.

Nasa : image du Soleil en 2D

Si la Chine parle actuellement d'une station, en réalité il sera question de positionner plusieurs centrales de petite dimension à partir de 2021 et jusqu'en 2025 pour obtenir une ferme solaire opérationnelle capable de fournir 1 mégawatt d'ici 2030 et un gigawatt en 2050.

Le rendement obtenu dans l'espace serait bien supérieur à ce que l'on constate sur Terre : aucune filtration des rayons, un ensoleillement 100% du temps, pas d'aléa climatique, pas de poussière pour encombrer les panneaux... Le tout pourrait fournir de l'énergie 99% du temps selon l'Académie Chinoise des Technologies Spatiales.

Pour ce qui est du retour de l'énergie récoltée vers la Terre, la Chine n'en parle pas encore, mais plusieurs projets ont déjà évoqué cet aspect en ayant recours à de puissants lasers.

Le projet évoque pour l'instant une station d'environ 1000 tonnes, ce qui complique la mise en orbite... Elle pourrait donc être partiellement assemblée et produite sur place grâce à des robots et de l'impression 3D. L'échéance de 2021 risque donc d'être un peu courte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2051857
C'est ça la différence entre eux et nous :
Chez nous, il serait souhaitable d'avoir certaines choses et chez eux, on les veut !

Un autre régime, une autre culture...
Le #2051866
Un ensoleillement 100% permanent ok mais sur terre il fait nuit des fois
Alors comment on récupère cette énergie ? On tient la centrale par un cable comle un cerf-volant ?
Le #2051872
Ulysse2K a écrit :

C'est ça la différence entre eux et nous :
Chez nous, il serait souhaitable d'avoir certaines choses et chez eux, on les veut !

Un autre régime, une autre culture...


Pour ce qui est du retour de l'énergie récoltée vers la Terre, la Chine n'en parle pas encore


Le #2051882
2025 Ca me parait trèèèèès optimiste
Le #2051917
ca respire pas l'écologie a plein nez tout ca...ainsi que les perturbation environnementales qui en découle>lasers
Le #2051927
Ils feraient mieux de s'en servir pour alimenter une base lunaire ou même plus simplement une station orbitale terrestre. Les pertes de retour sur terre seraient colossale alors que cette puissance évoquée dans l’article est vraiment dérisoire.

Pour information, la génération d'électricité sur terre dépasse les 20 000 GW de puissance installée.

Enfin, s'ils envisagent d'utiliser un laser concentré, ils vont changer l'aspect du ciel pour un grand nombre de pays, ce qui doit aussi se négocier.

Une fois, je reviens vers ma marotte habituelle : l'énergie la pus concentrée par unité de masse de volume et de surface est l'énergie nucléaire ! sans aller jusqu'a la fusion thermonucléaire, la fission est bien suffisante. Pour l'instant, les engins spatiaux électrifiés utilisent en majorité du plutonium 238 qui émet du rayonnement Bêta (des électrons). C'est le cas du robot opportunity par exemple.

La conquête des prochain contient que sont la Lune et Mars se fera par l'énergie nucléaire, c'est une certitude. Pour l’instant l'énergie solaire oblige a déployer de très grands surfaces lourdes et coûteuses a fabriquer, et en plus toutes ces surfaces sont soumises a des perforations permanentes par tout ce qui traîne en orbite. L'augmentation exponentielle du nombre d'objet en orbite va très vite poser un ENORME problème que nous devons régler AVANT ce type de gadgets .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme