[Computex] Qualcomm dévoile le Snapdragon 850 pour PC sous Windows 10 for ARM

Le par  |  0 commentaire(s)
SnapDragon 850

Qualcomm a finalement dévoilé son Snapdragon 850 sur le salon du Computex, un SoC qui mise sur les performances pour s'installer sur les PC ARM.

Dans le cadre du Computex, Qualcom vient de présenter les premiers PC connectés équipés de ses puces Snapdragon 835. Le fondeur vient ainsi rivaliser avec Intel et AMD sur le marché des PC portables avec sa puce initialement développée pour l'univers mobile mise en avant par la sortie de Windows 10 for ARM.

SnapDragon 850

Et puisque les premiers portables de ce genre sont là et qu'il faut aller de l'avant, Qualcom présnte déjà son prochain Soc, le Snapdragon 850 qui constitue une évolution du Snapdragon 845 spécialement orientée vers le marché du PC.

Le Snapdragon 850 profite ainsi de plusieurs améliorations spécialement orientées vers Windows 10. Outre ses fréquences maximales débridées, le SoC est un processeur ARM 64 bit, ce qui se présentera comme un atout pour l'émulation d'applications x64. Le SoC revendique 30% de gain de performances par rapport au Snapdragon 835, ce qui devrait le positionner face aux solutions Intel pour PC ultra portables tandis que le précédent SoC se montre encore un peu trop poussif, notamment du fait des besoins en émulation particulièrement gourmands.

SnapDragon 850 performances

La nouvelle puce serait également 20% plus économe et proposerait ainsi autant d'autonomie supplémentaire. Qualcomm évoque ainsi jusqu'à 25h d'autonomie avec les premiers PC équipés. Par ailleurs la connectivité fait un bond en avant avec un modem 4G affichant un débit maximal de 1,2 Gbit/s.

Qualcomm a également intégré une iSim dans son SoC afin d'orienter les portables vers toujours plus de mobilité, il devient ainsi possible de souscrire à un abonnement 4G sans avoir à loger physiquement de SIM dans l'appareil.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme