Présentation Ma Sfere SFR et Samsung Player Addict

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
dossier_masfere

Il y avait des nouveautés à foison à découvrir lors de la conférence organisée à Paris au Studio SFR par l'opérateur pour présenter le smartphone Samsung Player Addict dans une version exclusive, mais aussi son service Ma Sfere et les possibilités de divertissement proposées sur ce terminal, qui sera commercialisé à un prix attractif en conjonction avec un abonnement Illimythics.

SFR et haut débit mobile

Conf_SFR_01Pour évoquer son partenariat avec Samsung et sa réponse au terminal iPhone d' Apple distribué par son concurrent Orange, l'opérateur SFR a choisi le Studio SFR, récemment inauguré et constituant un espace de démonstration de ses services et téléphones tout en comprenant une salle de concert de 200 places, un bar et un restaurant.

Symbole d'une vision des technologies mobiles, son plus grand showroom européen était particulièrement approprié pour dévoiler officiellement le smartphone Samsung Player Addict, avec écran tactile, et une série de services SFR, Ma Sfere SFR, qui sera lancée dans le même temps.


Etat des lieux

L'opérateur a profité du moment pour faire un point sur son activité concernant les services mobiles et l'accès mobile haut débit. SFR revendique ainsi à fin juillet 2008 5 millions de clients 3G / 3G+ pour une couverture de la population d'environ 70%.

Conf_SFR_04Sur le premier semestre de l'année, 100.000 clés USB 3G / 3G+ ont été écoulées, ainsi que 60.000 netbooks de type Asus Eee PC, soulignant le succès de ce partenariat répliqué récemment par Orange en partenariat avec Medion.

SFR évalue à 200 minutes le temps moyen passé en surf mobile par ses clients chaque mois et comptabilise 5 millions de visiteurs uniques mensuels sur son portail Vodafone Live!. L'opérateur compterait un million d'utilisateurs data haut débit mobile, dont 850.000 abonnés à des forfaits Illimythics, dont les premiers ont été lancés fin 2007 et ont contribué, en association avec certains terminaux aux fonctions avancées, à démocratiser l'accès à l'Internet Mobile, malgré un certain nombre de limitations ( pas de VoIP, pas de P2P, pas d'usage modem... ). La trafic data mobile de l'opérateur aurait été multiplié par 8 grâce à cet arsenal d'offres.

Jean-Marc Tasseto, directeur général Grand Public et Marketing de SFR, en a profité pour rappeler que les réseaux 3G / 3G+ de l'opérateur ne font pas l'objet d'un bridage ni d'une préférence attribuée à un type de matériel plutôt qu'à un autre. Une façon comme une autre de rappeler la mise au jour des pratiques de son concurrent Orange, qui semble avoir voulu distinguer les utilisateurs de smartphones ( pas seulement des possesseurs d' iPhone 3G ) des utilisateurs de clés USB et cartes PC 3G, les premiers faisant l'objet d'une limitation.

Sous la pression des consommateurs, Orange va corriger le tir, mais l'image est écornée et une certaine ironie planait lors de cette conférence de presse. Tout en faisant mine de ne pas craindre l'iPhone, M. Tasseto en a reconnu les mérites mais a surtout donné quelques indices sur la stratégie terminaux à venir, suggérant que les alternatives ne vont pas manquer.


Ce que SFR réserve pour la fin d'année
Conf_SFR_19Ainsi,SFR a gagné l'exclusivité, avec l'aide de Vodafone, de la distribution du premier smartphone à écran tactile de Research in Motion ( RIM ) , le Blackberry Thunder, que nous avons déjà évoqué ici-même. On pourra donc s'attendre à une annonce d'ici le mois d'octobre. Cela récompense le long partenariat entre SFR et RIM qui se traduit par un parc de 100.000 clients.

Autre événement à venir, l'avant-première du Nokia N96, smartphone haut de gamme du géant finlandais, doté d'un module de TV Mobile au format DVB-H et dévoilé lors du salon Mobile World Congress 2008 de Barcelone, en février dernier.


Android, c'est pour plus tard
Sans en détenir l'exclusivité, SFR pourra donc le proposer de façon privilégiée pendant un certain temps. Concernant d'éventuels smartphones Android, M. Tasseto a clairement fait comprendre que le moment n'état pas venu et qu'il faudrait attendre le premier semestre 2009 pour espérer voir débarquer un terminal chez SFR. D'autre part, aucun smartphone Android ne devrait être disponible en 2008 en France.

Pour en revenir à l' iPhone, plusieurs dizaines de milliers d' iPhone EDGE sont détectés sur les réseaux SFR, provenant soit de terminaux vendus nus soit d'appareils débridés. Il y aurait également plusieurs milliers d'iPhone 3G utilisant des forfaits SFR Illimythics...

SFR n'a peut-être pas remporté la bataille de la distribution de l' iPhone mais sa stratégie de diversification et de propositions alternatives est bien rodée et le smartphone Samsung Player Addict en est l'épine dorsale de la rentrée.

Mais il ne vient pas seul puisque l'opérateur y a intimement lié des services mobiles, dont le prometteur Ma Sfere SFR.


Samsung Player Addict

Conf_SFR_05Le smartphone Samsung Player Addict ( Samsung i900 Omnia à l'international ) représente actuellement la réponse la plus proche du fabricant coréen au phénomène iPhone, en tentant de surpasser ce dernier sur certains points. Malgré la volonté de s'afficher comme un produit bien distinct, il ne fallut pas longtemps pendant la conférence de presse pour le comparer à l' iPhone, devenu une véritable référence en la matière.

Il est pourtant vrai que ce terminal a de sérieux atouts : une grande dalle tactile 3,2" de résolution 240 x 400 pixels ( inférieure à celle de l' iPhone ) avec retour haptique, 16 Go d'espace de stockage interne ( autant que le modèle iPhone 3G 16 Go ) mais avec en plus la possibilité d'une extension par port microSDHC, qui donner jusqu'à un total de 48 Go, un APN de 5 megapixels ( l' iPhone dispose d'un APN 2 megapixels...), un accéléromètre assurant un basculement automatique de l'affichage...


Windows Mobile inside
Conf_SFR_07Certes, l'appareil tourne sous Windows Mobile 6.1 mais Samsung travaille depuis un moment sur des widgets mobiles venant agrémenter la page d'accueil. OIivier Marcheteau, directeur général Consumer et On-Line de Microsoft France, ne s'est pas fait prier pour rappeler que le système d'exploitation de Microsoft détient 31% du marché du smartphone en France et dispose d'un catalogue de 18.000 applications pour personnaliser l'appareil.

Des données qui, alliées au fait que Samsung possède une position dominante en France, permettent de comprendre pourquoi Windows Mobile a été choisi et pourquoi SFR va appuyer sa stratégie de services sur ce terminal.


Un modèle exclusif pour SFR
samsung_player_addict 02Car il ne s'agit pas de n'importe quel terminal. SFR possède l'exclusivité sur le modèle 16 Go en coloris Full Black, ce qui va permettre de le distinguer des versions 8 Go en coloris Silver que l'on pourra trouver ailleurs. Cette identification s'accompagne de six widgets dédiés SFR permettant d'accéder rapidement aux services de l'opérateur. TV, musique, mais également Messenger by SFR ou Mes Contenus, l'un des aspects visibles du nouveau service Ma Sfere SFR annoncé le même jour.

En plus des performances de l'appareil, l'utilisateur disposera donc d'un ensemble de possibilités exploitant le GPS, la connectivité HSDPA, l'accéléromètre ou l'appareil photo. La navigation Web est facilitée par le navigateur Opera Mobile, dans une version proche de celle du HTC Touch Diamond.


Caractéristiques
Conf_SFR_06Des quelques démonstrations faites sur place, le Samsung Player Addict s'annonce fluide. Il embarque un processeur Marvell PXA312 624 MHz, avec 128 Mo de RAM et 16 Go de mémoire Flash avec extension microSDHC.

Il est quadribande GSM / GPRS / EDGE et UMTS / HSDPA jusqu'à 7,2 Mbps. On y trouve les connectivités sans fil WiFi b / g et Bluetooth 2.0 + EDR, un module A-GPS, un APN 5 megapixels avec flash, stabilisateur d'image et détection des visages et sourires et un APN VGA en façade pour la visioconférence.

Ses dimensions sont de 112 x 57 x 13 mm pour 122 g et, étrangement, il n'y a pas de logement pour le stylet. Celui-ci devra donc être attaché à l'appareil, comme une petite décoration. Samsung a pris le parti d'une utilisation principale au doigt avec ses widgets mais, au-delà de cette surcouche, c'est bien Windows Mobile que l'on retrouve et ses petites cases à cocher.

samsung_player_addict 01Pour le reste, l'affichage couvre la majeure partie du téléphone. Deux touches raccrocher / décrocher siègent à la base, entourant un dispositif de pointage au doigt, qui fait apparaître une flèche à l'écran et facilitera les manipulations.

Cela indique également que le côté divertissement de l'appareil est plus prononcé que son aspect professionnel. La batterie 1400 mAh devrait fournir une autonomie de 4 heures en communication et 350 heures en veille.

Quant au prix, la prise en charge par SFR le ramène à 199 € ( au lieu de 569 €  nu en version 16 Go ) avec un abonnement Illimythics sur 12 ou 24 mois. Si l'appareil peut être pré-commandé sur le site de l'opérateur, il ne devrait être disponible en boutiques SFR que vers la fin septembre.

Ma Sfere SFR

Conf_SFR_09Ma Sfere SFR...ce drôle de nom cache en fait en partie une expérience de cloud computing permettant d'accéder à ses fichiers et à ses messages depuis n'importe quel terminal connecté à Internet, aussi bien un PC via le site sfr.fr que sur son téléphone portable ( tous modèles ou presque ) ou son netbook Asus Eee PC ( ou autre ).

Ma Sfere permet de déporter dans le " nuage " trois grands services : Mes contacts, Mes Contenus et Mes Messages. Il pourront donc être accessibles et modifiables n'importe où n'importe quand pour qui dispose d'un accès Internet, qu'il soit fixe ou mobile, et sans être spécifique à un matériel donné.


Samsung Player Addict, support pour Ma Sfere
Avec ses énormes capacités, le smartphone Samsung Player Addict constitue un appareil de choix pour les mettre en valeur.  Une partie des services Ma Sfere ( qui va continuer d'évoluer ces prochains mois ) va donc se retrouver sous forme de widget dédié sur le terminal distribué par SFR.

Conf_SFR_10Qu'est-ce que cela permet de faire ? Mes Contacts donne accès à l'ensemble du répertoire de l'utilisateur, dans lequel il peut gérer son profil et afficher son humeur, consulter celle de ses contacts et même,  pour ceux qui disposent d'un module GPS et qui ont donné leur accord, les géolocaliser.

Jean-Marc Tasseto, directeur général Grand Public et Marketing de SFR, a insisté sur la condition d' opt-in ( consentement obligatoire de l'utilisateur ) dans le cadre de cette fonctionnalité. Il ne s'agit pas d'épier les mouvements des uns et des autres mais de proposer un service interactif et librement consenti par tous.


Visual Voicemail chez SFR
Conf_SFR_16La partie Mes messages permet, comme son nom l'indique de gérer l'ensemble de ses emails ( avec pièces jointes ), SMS et MMS depuis un lieu unique, les SMS et MMS envoyés et reçus étant stockés dans un espace dédié de 2 Go. Ceux-ci pourront donc être consultés sur PC, netbook ou téléphone.

A noter qu'un service de visual voicemail ( sous la dénomination Mon Répondeur ) est également inclus. L'utilisateur pourra choisir quels messages vocaux écouter en priorité mais aussi écouter des portions du message, par exemple pour noter une adresse ou un numéro de téléphone.

La gestion se fait très simplement depuis une liste et une barre de défilement apparaît à la lecture du message vocal.


Mes Contenus, du stockage dans le nuage

Enfin, la partie Mes Contenus offre un espace de stockage de 1 Go pour y placer photos, vidéo et documents divers, envoyés par exemple depuis le téléphone portable et récupérés sur un ordinateur.

Au niveau du compte de l'utilisateur sur sfr.fr, il est possible ensuite de partager certains contenus avec d'autres personnes, voire d'organiser l'impression de photos à partir d'un service partenaire. Ma Sfere est encore en cours d'évolution et d'autres services, de même que les espaces de stockage consacrés, pourront évoluer.

Le service n'a d'ailleurs pas forcément vocation à fonctionner uniquement chez SFR et on peut imaginer qu'il soit ouvert à des utilisateurs d'autres opérateurs. Pour commencer, le service est proposé gratuitement jusqu'à la fin de l'année, et les abonnés SFR pourvus de forfaits Illimythics et Pass Surf pourront profiter du data illimité. Par la suite, un tarif mensuel et un coût par upload sera mis en place.


Des services mobiles

samsung Player Addict 03Parmi les multiples possibilités de services placés dans le smartphone Samsung Player Addict, SFR n'a pas lésiné sur les moyens. Six widgets dédiés vont permettre de profiter de l'ensemble de ce qu'a mis en place l'opérateur en matière de divertissement et quelques nouveautés pas désagréables.

Depuis la page d'accueil, les widgets blanc et rouge de SFR permettront d'accéder à ( de haut en bas sur l'image ) :
  • Mails illimité ( Mail Mobile 2.0 ) 
  • TV Mobile en 3G+
  • Mes Contenus
  • Messenger by SFR ( messagerie instantanée )
  • Musique illimitée ( SFR Music ) 
  • SFR Find & Go ( application GPS off-board )

Des widgets pour personnaliser la page d'accueil
De plus, on trouvera des widgets pour composer sa page d'accueil. Horloge, date, réseau mobile, gestionnaire sans fil, raccourcis vers les jeux, lecteur audio ou radio FM sont ainsi organisables à volonté et selon l'humeur, au risque de finir en fouillis.

Conf_SFR_12 Conf_SFR_13

Au-delà de ses services habituels, comme la musique et la TV Mobile, SFR s'ouvre plus largement aux jeux mobiles. C'est une aubaine pour l'éditeur Gameloft, qui a opéré une stratégie de diversification importante depuis le début de l'année.

samsung player addict 04 samsung player addict 05

Si les jeux Java pour mobiles restent son coeur de cible, l'éditeur s'est attelé au développement de titres pour des plates-formes plus évoluées : une première série de titres était disponible au lancement de la plate-forme Nokia N-Gage la mise en service de l' App Store a été l'occasion de dévoiler des titres tirant parti de l'accéléromètre.

samsung player addict 06 samsung player addict 07

Cette expérience acquise sert désormais aussi à produire des jeux pour Windows Mobile. Trois jeux sont disponibles au lancement du Samsung Player Addict : Platinum Solitaire, Cerebral Challenge et Bubble Bash, des valeurs sûres exploitant là aussi le capteur de mouvement et les possibilités 3D du terminal. Un jeu sera offert à chaque client SFR acheteur du terminal.

Mais si un jeu Java dépasse rarement les 600 Ko, ici ce sont des titres pesant jusqu'à 100 Mo. On comprend aisément que l'appui d'un opérateur pour la distribution est un atout de poids, d'autant plus que SFR revendique 41% de parts de marché pour le téléchargement de jeux mobiles en France et a compté 2,8 millions de téléchargements au premier semestre 2008, en proposant un catalogue de plus de 700 titres.

Conf_SFR_14

Souhaitant concurrencer sans complexe la qualité des jeux de console portable, c'est une vingtaine de jeux pour cette plate-forme qui devraient être dévoilés avant la fin de l'année, dont Asphalt 4 Elite Racing, Guitar Rock Tour ou RealFootball 2009, avec une orientation globale, du joueur occasionnel au joueur confirmé.


De la musique et du GPS
Concernant la musique, SFR reste la principale plate-forme de téléchargement de musique en volume au premier semestre 2008, avec 65% de parts de marché et plus d'un million de singles téléchargés chaque mois. L'opérateur compte également 100.000 abonnés à son offre de musique illimitée, tandis que le Pass Music Live permet aussi de profiter d'offres autour des concerts.

Conf_SFR_17 conf_SFR_11

Lecteur musical ; SFR Find & Go

Enfin, sur le GPS, SFR renforce son offre avec SFR Find & Go, une solution GPS off-board enrichie fonctionnant en mode routier et piéton, avec pour le côté " Find " l'affichage des cartes de France et d'Europe assorti d'une recherche de points d'intérêt via PagesJaunes et des emplacements des stations Velib' parmi d'autres catégorie.

L'aspect " Go " de l'offre passe par une navigation GPS illimitée via l'abonnement mensuel correspondant, avec info trafic en temps réel, guidage vocal et alertes radars. On notera enfin que SFR a pris la peine de proposer son propre client de messagerie instantanée Messenger by SFR au lieu d'utiliser celui inclus par défaut dans Windows Mobile.

Ce n'est pas pour y ajouter des fonctionnalités futuristes mais seulement pour permettre son utilisation dans le cadre d'un forfait data illimité.


Conclusion

Conf_SFR_15C'est une conférence de presse très dense qui s'est tenue au Studio SFR. Si la vedette du jour était le smartphone à interface tactile Samsung Player Addict, avec ses 16 Go d'espace interne, son module GPS et son APN 5 megapixels, l'opérateur SFR a présenté une solide offre de services mobiles.

Le point d'orgue en était Ma Sfere, exercice de cloud computing adapté à un usage facilité et grand public. Ce concept s'applique particulièrement bien à l'univers de la téléphonie mobile et permet de disposer de ses données et de ses contenus sur tout appareil connecté à Internet, sans avoir à procéder à de pénibles synchronisations.

Avec son grand écran tactile, le Samsung Player Addict est plus qu'un concurrent supplémentaire de l'emblématique iPhone. Il permet de mettre en valeur l'ensemble des services mobiles SFR, de la musique à la télé en passant par le GPS et les jeux mobiles et représente bien la nouvelle tendance de ces smartphones tournés vers le loisir.

Conf_SFR_18Si des outils de productivité sont présents, toute la surcouche visible posée sur Windows Mobile est dédiée au divertissement et à la communication. Sur ce point, le discours marketing n'est pas très différent de celui que l'on entend avec le HTC Touch Diamond ou même avec l' iPhone, même si la transition est plus marquée sous Windows Mobile du fait de sa dominante professionnelle.

On notera l'implication de l'éditeur Gameloft dans le monde Windows Mobile. En plus de sa diversification naturelle au-delà des jeux Java, ce dernier espère beaucoup des canaux de distribution offerts par l'opérateur et de l'accent mis sur l'aspect grand public pour tirer son épingle du jeu.

samsung player addict 08Cela sera indispensable dans la mesure où les jeux mobiles, s'ils sont beaucoup travaillés ( 3D, gestion de l'accéléromètre ), sont aussi beaucoup plus volumineux. Un jeu Java de quelques centaines de kilooctets peut facilement être distribué par push WAP chez n'importe quel opérateur, un jeu de plusieurs dizaines de mégaoctets nécessitera d'abord de s'assurer que l'utilisateur dispose d'un forfait adéquat.

En s'associant avec l'opérateur, Gameloft peut espérer disposer de moyens et d'une visibilité qui manquait jusqu'à présent. Cette logistique pourra sûrement par la suite être développée à d'autres contenus mobiles, permettant à tous les acteurs de s'y retrouver.

Les premières démonstrations du Samsung Player Addict semblent prometteuses, avec un terminal réactif et offrant de nombreuses possibilités. Mais nous aurons prochainement l'occasion d'en détailler plus avant les fonctionnalités...


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire