Confinement et taxe exceptionnelle d'Amazon : pourquoi il n'y a aucune chance que cela arrive

Le par Mathieu M.  |  19 commentaire(s)
amazon-logo

Alors que la France a réadopté un nouveau confinement avec la fermeture de commerces jugés "non essentiels" se pose la question d'une "taxe exceptionnelle" qui viserait Amazon.

Depuis l'annonce du reconfinement et la fermeture des commerces non essentiels assortie quelques jours après d'une restriction de la vente de produits dans les grandes surfaces pour limiter la concurrence déloyale, la question se pose désormais d'imposer une taxe temporaire et exceptionnelle auprès de certains géants du commerce en ligne, notamment Amazon.

amazon-logo

Certaines ONG avaient déjà milité en faveur d'une interdiction du Black Friday, désormais il serait question d'une taxe qui viserait Amazon afin de contribuer à indemniser les commerces dont l'activité est actuellement sanctionnée par les mesures de confinement.

Au total, 120 signataires regroupant des ONG, syndicats, élus, éditeurs, économistes et libraires publient une tribune qui décrit "Pour faire face à l’urgence, une taxe exceptionnelle sur le chiffre d’affaires d’Amazon et des autres profiteurs de la crise est indispensable. Elle permettrait dans l’immédiat de financer les mesures de préservation de l’emploi et le fonds de solidarité pour les commerces de proximité ".

Une taxe qui n'a aucune chance d'être mise en place, et ce pour plusieurs raisons.

D'une part, Amazon sait particulièrement bien jouer des mécanismes légaux pour éviter les taxes diverses qui ciblent ses activités : l'exode fiscal organisé par le groupe n'est un secret pour personne et même si la marque a récemment annoncé se remettre dans le droit chemin et payer des impôts en France (du moins dans un volume plus en phase avec son activité réelle en France), elle réussit malgré tout à esquiver une grande partie de la collecte fiscale.

Même si cette taxe évoquée ciblait le chiffre d'affaires réalisé en France par Amazon, il n'y aurait aucun cadre légal valable pour cibler plus particulièrement Amazon qu'un autre marchand en ligne, et ce en vertu du principe d'égalité devant l'impôt, un principe fondamental du droit fiscal.

La seule option viable pourrait être la mise en place d'une taxe sur la vente à distance réduite aux entreprises qui réalisent 50% de leur chiffre d'affaires ou plus dans la vente par correspondance... Mais là encore, Amazon ne serait pas la seule entité ciblée et nombre de sites français, qu'ils soient imposants ou non, seraient également impactés.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 54417 points
Premium
Le #2113477

avec la fermeture de commerces jugés "non essentiels"



Parlons en tiens !

Est-ce qu'un sex-shop est un commerce jugé non essentiel ?

Est-ce que se faire du bien en temps de confinement ne serait pas essentiel ?

Vous avez deux heures ...
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 13840 points
Le #2113482
Les gauchistes jaloux ont du mal à comprendre qu'on ne puisse pas faire une taxe juste pour les gens qu'ils n´aiment pas.
Fafa43 offline Hors ligne Vénéré avatar 3053 points
Le #2113490
"La seule option viable pourrait être la mise en place d'une taxe sur la vente à distance réduite aux entreprises qui réalisent 50% de leur chiffre d'affaires ou plus dans la vente par correspondance..."

MDR ! Faites ça et vous tuez tous les petits commerces !

Pour ce qui est d'Amazon (et ce n'est pas le seul) : il ne fallait pas laisser s'installer ces systèmes capitalistes au pouvoir, maintenant c'est trop tard...
Une entreprise plus puissante que la plupart des Etats, que voulez-vous faire?
Fafa43 offline Hors ligne Vénéré avatar 3053 points
Le #2113492
kerlutinoec a écrit :

Les gauchistes jaloux ont du mal à comprendre qu'on ne puisse pas faire une taxe juste pour les gens qu'ils n´aiment pas.


Ce n'est pas une question de gauchiste ou de jalousie, mais d'incompréhension du système, et surtout un vrai problème d'égalité...
Mais on le sait : le pognon régit tout.

P'tit exemple : le foot, les grands clubs ont le droit de continuer à jouer, mais pas les petits clubs de campagne... Je suis gauchiste si je te dis que c'est pas normal?
skynet offline Hors ligne VIP icone 83073 points
Le #2113501
"D'une part, Amazon sait particulièrement bien jouer des mécanismes légaux pour éviter les taxes diverses qui ciblent ses activités"

L'optimisation fiscale d'Amazon est légale ! Elle n'est pas morale mais elle reste légale.
Si nous ne voulons pas de cela alors il faut changer nos lois européenne, mettre la pression sur l'Irlande, les pays bas, la Belgique, le Luxembourg pour éviter les sandwich fiscaux et le dumping fiscal.

Si ces lois sont changées et qu'Amazon est de fait, en respectant la loi, obligé de payer l'intégralité de ses impôts dans le pays où il fait des affaires, je ne saurais trop conseiller aux différents gouvernements d'utiliser cet argent pour former / aider nos petites entreprises à passer au numérique car quoi qu'on veuille tout va se transformer dans ce sens.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32256 points
Le #2113507
Sauf qu'à priori, on ne veut plus de petites entreprises, ou alors du service...
cycnus offline Hors ligne VIP avatar 15589 points
Le #2113513
lebonga a écrit :

Sauf qu'à priori, on ne veut plus de petites entreprises, ou alors du service...


Quand on interroge la plupart des Français sur Amazon, il disent clairement qu'ils apprécient cette entreprise. Et quand on interroge les clients d'Amazon, là c'est la quasi-totalité. On est très loin d'avoir autant de personnes satisfaites dans les autres magasins, français notamment. Dois-je rappeler à certains gauchistes que le principe du marché c'est que pour faire du bénéfice on est obligé de satisfaire au mieux les besoins de la population ? Et c'est justement parce qu'il essaie de satisfaire au mieux les besoins de la population que Amazon gagne autant d'argent donc je suis désolé mais petites entreprises et services, c'est souvent beaucoup moins lié que ce que l'on croit.
D'ailleurs ces derniers temps tout ce que j'ai acheté à des entreprises françaises et des entreprises locales, c'était de la merde vendue à prix d'or. Mon dernier achat pour 20 000 € de menuiseries fabriquées localement je m'en mords encore les doigts car les menuiseries ne ferment pas correctement. Avec un mal fou à obtenir une réparation du problème. La fois précédente j'avais commandé chez Leroy Merlin des menuiseries premier prix fabriquées en Tchécoslovaquie par une entreprise allemande j'ai payé le tiers du prix pour des menuiseries d'une qualité infiniment meilleure. A un moment, à force de dire aux Français qu'on va acheter chez eux juste parce qu'ils sont français, ils finissent par prendre le client pour un con.
Vive Amazon. Je regrette juste que ce ne soit pas une entreprise française. Ce n'est pas à cause d'Amazon c'est parce qu'en France on est incapable de créer quoi que ce soit d'un peu correct.
Enfin, je préfère 1000 fois plus donner de l'argent Amazon qu'à un petit commerçant qui passe les deux tiers de sa journée à ne rien faire en attendant un client potentiel . Chaque fois que Jeff Bezos ramasse deux euros de plus il les investit totalement dans l'outil productif. Tout simplement parce qu'il n'a pas besoin de ces deux euros de plus pour consommer quoi que ce soit. Donc en fait, je ne lui donne strictement rien. Donnez deux euros de plus un petit commerçant et il ponctionnera la production mondiale sans rien apporter au processus productif donc sans rien m'apporter.
djlotfi offline Hors ligne Vénéré icone 3232 points
Le #2113541
cycnus a écrit :

lebonga a écrit :

Sauf qu'à priori, on ne veut plus de petites entreprises, ou alors du service...


Quand on interroge la plupart des Français sur Amazon, il disent clairement qu'ils apprécient cette entreprise. Et quand on interroge les clients d'Amazon, là c'est la quasi-totalité. On est très loin d'avoir autant de personnes satisfaites dans les autres magasins, français notamment. Dois-je rappeler à certains gauchistes que le principe du marché c'est que pour faire du bénéfice on est obligé de satisfaire au mieux les besoins de la population ? Et c'est justement parce qu'il essaie de satisfaire au mieux les besoins de la population que Amazon gagne autant d'argent donc je suis désolé mais petites entreprises et services, c'est souvent beaucoup moins lié que ce que l'on croit.
D'ailleurs ces derniers temps tout ce que j'ai acheté à des entreprises françaises et des entreprises locales, c'était de la merde vendue à prix d'or. Mon dernier achat pour 20 000 € de menuiseries fabriquées localement je m'en mords encore les doigts car les menuiseries ne ferment pas correctement. Avec un mal fou à obtenir une réparation du problème. La fois précédente j'avais commandé chez Leroy Merlin des menuiseries premier prix fabriquées en Tchécoslovaquie par une entreprise allemande j'ai payé le tiers du prix pour des menuiseries d'une qualité infiniment meilleure. A un moment, à force de dire aux Français qu'on va acheter chez eux juste parce qu'ils sont français, ils finissent par prendre le client pour un con.
Vive Amazon. Je regrette juste que ce ne soit pas une entreprise française. Ce n'est pas à cause d'Amazon c'est parce qu'en France on est incapable de créer quoi que ce soit d'un peu correct.
Enfin, je préfère 1000 fois plus donner de l'argent Amazon qu'à un petit commerçant qui passe les deux tiers de sa journée à ne rien faire en attendant un client potentiel . Chaque fois que Jeff Bezos ramasse deux euros de plus il les investit totalement dans l'outil productif. Tout simplement parce qu'il n'a pas besoin de ces deux euros de plus pour consommer quoi que ce soit. Donc en fait, je ne lui donne strictement rien. Donnez deux euros de plus un petit commerçant et il ponctionnera la production mondiale sans rien apporter au processus productif donc sans rien m'apporter.


+100

Les gens sont des moutons de panurges non pas parce qu'ils commandent sur Amazon, mais parce qu'ils se délectent des modes absurdes qui consistent a taper sur ceux qui réussissent,
Mathieu M away Absent Equipe GNT icone 2486 points
Le #2113545
skynet a écrit :

"D'une part, Amazon sait particulièrement bien jouer des mécanismes légaux pour éviter les taxes diverses qui ciblent ses activités"

L'optimisation fiscale d'Amazon est légale ! Elle n'est pas morale mais elle reste légale.
Si nous ne voulons pas de cela alors il faut changer nos lois européenne, mettre la pression sur l'Irlande, les pays bas, la Belgique, le Luxembourg pour éviter les sandwich fiscaux et le dumping fiscal.

Si ces lois sont changées et qu'Amazon est de fait, en respectant la loi, obligé de payer l'intégralité de ses impôts dans le pays où il fait des affaires, je ne saurais trop conseiller aux différents gouvernements d'utiliser cet argent pour former / aider nos petites entreprises à passer au numérique car quoi qu'on veuille tout va se transformer dans ce sens.


T'emballes pas sur le volet " aider nos petites entreprises à passer au numérique"

ça va se faire : le gouvernement a promis d'aider chaque entreprise à développer son activité sur le réseau Minitel d'ici 2025.

Dès lors, Amazon pourra trembler !
phebus29 offline Hors ligne Vétéran avatar 1737 points
Le #2113550
cycnus a écrit :

lebonga a écrit :

Sauf qu'à priori, on ne veut plus de petites entreprises, ou alors du service...


Quand on interroge la plupart des Français sur Amazon, il disent clairement qu'ils apprécient cette entreprise. Et quand on interroge les clients d'Amazon, là c'est la quasi-totalité. On est très loin d'avoir autant de personnes satisfaites dans les autres magasins, français notamment. Dois-je rappeler à certains gauchistes que le principe du marché c'est que pour faire du bénéfice on est obligé de satisfaire au mieux les besoins de la population ? Et c'est justement parce qu'il essaie de satisfaire au mieux les besoins de la population que Amazon gagne autant d'argent donc je suis désolé mais petites entreprises et services, c'est souvent beaucoup moins lié que ce que l'on croit.
D'ailleurs ces derniers temps tout ce que j'ai acheté à des entreprises françaises et des entreprises locales, c'était de la merde vendue à prix d'or. Mon dernier achat pour 20 000 € de menuiseries fabriquées localement je m'en mords encore les doigts car les menuiseries ne ferment pas correctement. Avec un mal fou à obtenir une réparation du problème. La fois précédente j'avais commandé chez Leroy Merlin des menuiseries premier prix fabriquées en Tchécoslovaquie par une entreprise allemande j'ai payé le tiers du prix pour des menuiseries d'une qualité infiniment meilleure. A un moment, à force de dire aux Français qu'on va acheter chez eux juste parce qu'ils sont français, ils finissent par prendre le client pour un con.
Vive Amazon. Je regrette juste que ce ne soit pas une entreprise française. Ce n'est pas à cause d'Amazon c'est parce qu'en France on est incapable de créer quoi que ce soit d'un peu correct.
Enfin, je préfère 1000 fois plus donner de l'argent Amazon qu'à un petit commerçant qui passe les deux tiers de sa journée à ne rien faire en attendant un client potentiel . Chaque fois que Jeff Bezos ramasse deux euros de plus il les investit totalement dans l'outil productif. Tout simplement parce qu'il n'a pas besoin de ces deux euros de plus pour consommer quoi que ce soit. Donc en fait, je ne lui donne strictement rien. Donnez deux euros de plus un petit commerçant et il ponctionnera la production mondiale sans rien apporter au processus productif donc sans rien m'apporter.


Amazon bien c'est l'entreprise qui est attaquée pour abus de position dominante aux USA et en Europe ?

Quand tu changes les règles du jeu, tu peux te permettre d'être le meilleur.

C'est peut-être une des raisons pour lesquelles nous sommes incapables de créer quoi que ce soit d'un peu correct comme tu le dis.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire