Confinement : le télétravail entraîne l'explosion du recours aux VPN

Le par  |  4 commentaire(s)
vpn-economie

La période de confinement imposée en France (et d'autres pays) entraine un recours important au télétravail qui lui même provoque une véritable explosion du recours aux plateformes VPN.

L'épidémie de Coronavirus qui sévit sur le globe entraine un changement dans les activités et le recours au télétravail est désormais privilégié dans de nombreux pays ayant imposé un confinement des citoyens.

vpn-economie

Le confinement a entrainé une hausse du trafic Internet mondial, et pour les télétravailleurs, une augmentation drastique des outils collaboratifs en ligne. On a ainsi pu voir que le service Microsoft Teams a connu quelques heurts suite à l'afflux d'utilisateur au début du mois...

Mais d'autres outils ont également vu leur usage littéralement s'envoler : les VPN. La situation s'explique facilement : nombreuses sont les entreprises et gros groupes à imposer à leurs employés l'utilisation d'une connexion sécurisée aux Extranets et la solution la plus simple est le recours à un VPN qui chiffre les données.

Pour les sociétés, la connexion aux serveurs à distance peut représenter un risque de voir les des données récupérées par des pirates et exploitées par la concurrence ou simplement divulguées sur la toile. Toutes ne traitent pas de données sensibles, mais la précaution est de rigueur.

NordVPN a ainsi annoncé avoir enregistré une hausse de 165% de son trafic entre le 11 mars et aujourd'hui. Aux Pays-Bas, la situation est encore plus franche avec + 240% du trafic, contre +208% en Autriche ou même +206% au Canada. En France, le service de VPN a enregistré une hausse de 180% du trafic.

Il est donc d'autant plus capital de s'assurer que les services de VPN auxquels les télétravailleurs ont recours ne profitent pas de l'occasion pour leur subtiliser des données, comme nous avions déjà pu le faire remarquer par le passé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2095048
Il n'y a pas a s'assurer que le fournisseur ne vole pas de données (ce qui est difficile voir impossible), les entreprises et les gros groupes devraient avoir leur VPN, et ne pas passer par des services tiers... c'est aussi simple que ça.

D'ailleurs en passant par un service tiers (type NordVPN), le traffic est chiffré entre le poste client et le serveur NordVPN, mais pas entre le serveur NordVPN et l'entreprise, c'est donc assez inutile et ca ne fait qu'abaisser le niveau de sécurité.

Si ce qui est dit dans l'article est vrai (les services tiers de VPN sont utilisés pour le télétravail), ça démontre simplement une méconnaissance de la technologie.
Le #2095049
Y'a aucun lien entre les VPN pour accéder aux intranets et NordVPN, mais bon, bien essayé.
Je connais 2 boites, où les capacités VPN ont été doublées en urgence. Une fois dans les tuyaux de l'entreprise, pas trop de soucis, à part les applis de téléconférence qui se sont écroulées les premiers jours (Webex, pour en citer un externe).
Le #2095050
LinuxUser a écrit :

Il n'y a pas a s'assurer que le fournisseur ne vole pas de données (ce qui est difficile voir impossible), les entreprises et les gros groupes devraient avoir leur VPN, et ne pas passer par des services tiers... c'est aussi simple que ça.

D'ailleurs en passant par un service tiers (type NordVPN), le traffic est chiffré entre le poste client et le serveur NordVPN, mais pas entre le serveur NordVPN et l'entreprise, c'est donc assez inutile et ca ne fait qu'abaisser le niveau de sécurité.

Si ce qui est dit dans l'article est vrai (les services tiers de VPN sont utilisés pour le télétravail), ça démontre simplement une méconnaissance de la technologie.


+1
Le #2095085
Les entreprises disposant de serveurs Windows Server 2012 Essentials ou supérieurs (je sais pas pour MacOS Server et les distribs Linux), disposent déjà d'un principe de connexion à distance en VPN via le service Remote WebAccess fourni par défaut.
Pas besoin de prestataire externe, d'autant plus que là, la liaison est sécurisée depuis le poste client à la maison jusqu'au serveur, ce qui n'est pas le cas du VPN via un fournisseur externe.

Cette liaison sécurisée intégrale permet donc d’accéder aux dossiers/fichiers stockés sur le serveur, ainsi que les application métiers (client/serveur, CAL ou direct) et de travailler chez soit comme si on était au bureau.
Après faut que le responsable informatique sache comment faire. Tout ça ne s'improvise pas.

Beaucoup ne connaissent pas les capacités des serveurs dont ils disposent et achètent des services déjà disponibles pour leur entreprise.

Voilà c'était évidemment pour ceux qui disposent d'un serveur au sein de leur boite.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme