Contrefaçons : Amazon sur le pied de guerre

Le par  |  5 commentaire(s)
amazon-logo

Le mois dernier, Amazon annonçait aux revendeurs de son marketplace que des mesures seraient prochainement prises pour identifier les contrefaçons et sanctionner les boutiques qui les diffusent. Aujourd'hui, ces mesures se précisent.

Amazon annonçait au mois de février souhaiter investir "massivement" dans la chasse aux contrefaçons vendues sur son marketplace par les revendeurs tiers.

Aujourd'hui, plus de la moitié des revenus générés par Amazon proviennent des revendeurs tiers, autant dire que pour le géant américain, le challenge est de taille. Il devient ainsi de plus en plus difficile pour Amazon de vérifier chaque annonce passée sur son site et quand bien même, certains revendeurs peu scrupuleux n'hésitent pas à monter des boutiques éphémères pour écouler le maximum de contrefaçons dans un temps assez court avant de disparaitre.

amazon-logo

Amazon a donc annoncé le lancement du Project Zero, soit la mise en place d'un système automatisé spécialisé dans l'identification de produits contrefaits. Selon des premiers tests, le module aurait permis d'identifier 100 fois plus de contrefaçons dans une liste de 5 milliards de produits que les modules précédemment utilisés.

Par ailleurs, il serait question d'associer un numéro de série unique à chaque produit. Ce code sera vérifié lorsqu'un achat sera effectué et permettra ainsi à Amazon de repérer les contrefaçons avant qu'elles ne soient livrées au client (cela vaudra uniquement pour les partenaires exploitant le service logistique d'Amazon et non pour la vente en direct).

Mais Amazon ne s'arrêtera pas la et va permettre aux marques qui détiennent les droits de licence de supprimer directement les annonces du site proposant des contrefaçons. Jusqu'ici, les marques devaient signaler les produits contrefaits à Amazon, qui étudiait la situation avant de supprimer les fiches. Désormais, la procédure sera bien plus rapide puisque les marques auront la possibilité d'intervenir directement sur les pages. Seules les marques sélectionnées par Amazon pourront intervenir, les critères de sélection n'étant encore pas connus.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2053635
'Tain, celui qui a déposé la marque "Projet-Zero" , il doit se les rouler velu !!!!

10 contre 1 que dans 1 mois on a le menu "Projet-Zero" au Mc Do...
Le #2053646
Et qu'est-ce qui empêchera du coup les marques de supprimer des pages avec des prix trop en concurrence avec eux ?
Le #2053649
kerlutinoec a écrit :

Et qu'est-ce qui empêchera du coup les marques de supprimer des pages avec des prix trop en concurrence avec eux ?


Si j'ai bien compris l'article, la marque vend ses vêtement a une entreprise X. Il est plus facile pour eux d'augmenter le prix de vente à cette entreprise que de chercher à bloquer ce revendeur avec le risque d'être accusé / poursuivi ?
Le #2053654
iinconnu a écrit :

kerlutinoec a écrit :

Et qu'est-ce qui empêchera du coup les marques de supprimer des pages avec des prix trop en concurrence avec eux ?


Si j'ai bien compris l'article, la marque vend ses vêtement a une entreprise X. Il est plus facile pour eux d'augmenter le prix de vente à cette entreprise que de chercher à bloquer ce revendeur avec le risque d'être accusé / poursuivi ?


Mais pour des téléphones reconditionnés par exemple (qui ne proviennent donc pas du fabricant)...
Le #2053708
kerlutinoec a écrit :

iinconnu a écrit :

kerlutinoec a écrit :

Et qu'est-ce qui empêchera du coup les marques de supprimer des pages avec des prix trop en concurrence avec eux ?


Si j'ai bien compris l'article, la marque vend ses vêtement a une entreprise X. Il est plus facile pour eux d'augmenter le prix de vente à cette entreprise que de chercher à bloquer ce revendeur avec le risque d'être accusé / poursuivi ?


Mais pour des téléphones reconditionnés par exemple (qui ne proviennent donc pas du fabricant)...


Sauf que si ton annonce dit "reconditionné" je vois pas où est le problème.
Je suppose qu'Amazon n'a pas fait un algorithme aussi pourri que juste regarder le prix...

Toute façon les vraies contrefaçons dont il sera à priori question ce sont les produits de luxe : faux channel, lancel, lacoste, gucci, etc.

Personne n'a parlé spécifiquement de téléphone ou produit hightech je pense.
Perso j'ai jamais vu de faux Samsung Galaxy S, de faux iPhone, etc. sur Amazon.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme