Les grandes valeurs high-tech ont perdu des dizaines de milliards de dollars de valorisation en un jour

Le par  |  2 commentaire(s) Source : CNBC
Apple campus logo

Le début de semaine a été marqué par un fort recul des Bourses mondiales sous l'effet du coronavirus. La valorisation des grandes valeurs high-tech a connu de fortes dépréciations.

Concernées aux premier chef par l'épidémie de coronavirus qui impose des mesures de confinement en Chine et perturbe les chaînes d'approvisionnement et d'assemblage, les grandes entreprises high-tech US ont connu un lundi noir en terme de valorisation avec le recul brutal des grandes Bourses mondiales.

Du fait de leur très forte valorisation, les corrections du marché donnent le tournis. Collectivement, les cinq plus grandes valeurs high-tech méricaines ont perdu quelque 321,6 milliards de dollars de valorisation en une journée, indique CNBC.

iPhone 11 02

En voyant son cours en Bourse reculer de 8%, Apple a perdu à elle seule 100 milliards de dollars de valorisation. Microsoft n'est pas loin derrière avec plus de 80 milliards de dollars effacés avec un cours en recul de 6%, comme Alphabet / Google ou Facebook.

Ces mêmes entreprises avaient porté l'index S&P 500 vers un nouveau record le mois dernier par leur forte progression. D'autres sociétés IT de plus petite taille ont connu des reculs encore plus impressionnants à commencer par Tesla (-14%) ou Western Digital (-11%), dans un recul général qui n'avait plus été observé depuis la crise financière de 2008.

La panique autour du coronavirus est peut-être "dumb" (idiote), selon les termes d'Elon Musk, dirigeant de Tesla et SpaceX, sur Twitter, elle n'en affecte pas moins durement ses activités.

L'annulation des grands événements, les restrictions de déplacement des salariés, les perspectives amoindries pour les prochains trimestres mais aussi la chute violente du cours du pétrole, augure d'un ralentissement de l'économie mondiale qui pourrait conduire à une récession font totalement paniquer les investisseurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2093606
Il était de toute manière normale de paniquer en l'absence de virus car les valorisations actuelles sont complètement délirantes. Surtout vu les perspectives des prochaines années car il est clair que la vague d'innovation liée au téléphone portable est aujourd'hui terminée. Et qu'il n'y a rien pour prendre la relève. il n'y a quasiment plus de perspectives de croissance dans le monde Internet. Si l'intelligence artificielle et la robotisation ne font pas très rapidement une percée dans la vie quotidienne, on va passer quelques années de forte récession.
Le #2093619
cycnus a écrit :

Il était de toute manière normale de paniquer en l'absence de virus car les valorisations actuelles sont complètement délirantes. Surtout vu les perspectives des prochaines années car il est clair que la vague d'innovation liée au téléphone portable est aujourd'hui terminée. Et qu'il n'y a rien pour prendre la relève. il n'y a quasiment plus de perspectives de croissance dans le monde Internet. Si l'intelligence artificielle et la robotisation ne font pas très rapidement une percée dans la vie quotidienne, on va passer quelques années de forte récession.


Le seul moyen que je trouve c'était de faire monter un pays pauvre. Imaginons l'Inde. Sur le même schéma que la Chine.

J'ai personnellement du mal à comprendre comment un système économique basé sur la croissance peut fonctionner avec une natalité qui s'effondre. Et à chaque fois que le modèle capitaliste est présent la natalité s'effondre. Il n'y a qu'en Israël que ce schéma n'est pas vérifiable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme