Confinement : les concentrations de dioxyde d'azote en Ile-de-France en baisse de 50%

Le par Christian D.  |  16 commentaire(s) | Source : ESA
dioxyde azote pollution confinement

Les mesures de confinement et le ralentissement de l'activité économique conduisent à une forte baisse des concentrations de dioxyde d'azote dans l'air.

Depuis le 17 mars, une grande partie de la population est confinée tandis que l'économie française tourne au ralenti, les seuls services essentiels étant maintenus. La chute du trafic automobile et des émissions polluantes des usines a conduit une baisse sensible de la concentration de polluants dans l'air comme le dioxyde d'azote (NO2).

Les dernières données fournies par le satellite Sentinel-5P, qui appartient au réseau européen Copernicus de surveillance de la pollution, permettent de commencer à réaliser des comparaisons de la pollution de l'air par rapport à 2019.

dioxyde azote pollution confinement

Elles confirment la baisse sensible de la pollution au NO2 dans l'air sur les grandes métropoles européennes avec notamment une diminution de 54% des concentrations relevée au-dessus de Paris et de l'Ile-de-France.

Elles correspondent à la moyenne des observations réalisées sur un mois (de mars à avril 2020) et comparées aux valeurs de la même période l'an dernier.

La chute des concentrations en dioxyde d'azote est aussi de l'ordre de 50% pour des villes comme Madrid, Milan ou Rome. Ces valeurs restent à prendre avec des pincettes dans la mesure où l'on observe de grandes variations d'un jour à l'autre en fonction des conditions météorologiques et la valeur pour Paris doit par exemple être modulée avec une incertitude de 15%.

Moins de NO2 dans l'air ambiant est une bonne nouvelle dans la mesure où ce polluant contribue à générer des problèmes respiratoires mais d'autres éléments, qui ne reculent pas forcément, sont à prendre en compte, comme les concentrations en particules fines qui tendent à remonter en ce début de printemps du fait des brûlages de végétaux, les collectes de déchets verts étant souvent interrompus dans les communes.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
X3n0 Hors ligne Vétéran icone 1778 points
Le #2097151
C'est marrant, mais on dirais la carte de contamination, les zone pollué serait aussi les zone covid les plus actif ?
Zebulonvs1 Hors ligne Vétéran avatar 1203 points
Le #2097152
X3n0 a écrit :

C'est marrant, maison dirais la carte de contamination, les zone pollué serait aussi les zone covid les plus actif ?


Non, ce sont juste les zones à forte densité de population.
Le #2097154
C'est une bonne nouvelle
Malheureusement le deconfinement risque d'augmenter "peut-être ?" ... à voir !
yam103 Hors ligne VIP icone 19640 points
Premium
Le #2097156
Super, donc, si on en croit les morts dû à la pollution de l'air, https://www.generation-nt.com/pollution-air-europe-mort-environnement-actualite-1936121.html ,
alors le COVID-19 va sauver des vies, si on regarde le solde global.

Pour mon cas perso, je kiffe cette période de confinement sur le plan de l'air respirable en région parisienne.
skynet Hors ligne VIP icone 79083 points
Le #2097162
Ce qui est bien dans toute cette affaire c'est qu'on va avoir des données réelles sur la pollution, sur les conséquences de nos actions dans ces pollutions.
On ne pourra plus sortir des chiffres au hasard selon le message qu'on veut faire passer.

ManuGG Hors ligne Héroïque avatar 969 points
Le #2097169
Donc si l'on baisse de 95% la circulation des voitures et des avions, que l'on réduit l'industrie, que l'on arrive en période ou le chauffage n'est plus nécessaire, que l'on baisse l'usage des transport en commun et des trains et ça à l'échelle de toute la France, on diminue de seulement 50% la pollution de Paris...
Et bien, quand on voit que l'objectif est de réduire de 50% la circulation à Paris (à partir des chiffres de 2001) et qu'aucune mesure de ce type n'est envisagée en banlieue, que la mairie investie actuellement dans un incinérateur à ordure gigantesque, on se rend compte du degré d'efficacité de cette politique.
Carrément déprimant de voir que nos gouvernants même quand ils semble sincères sont dés idéologues qui ne prônent leur politique qu'à des fins carriéristes..
Zebulonvs1 Hors ligne Vétéran avatar 1203 points
Le #2097170
ManuGG a écrit :

Donc si l'on baisse de 95% la circulation des voitures et des avions, que l'on réduit l'industrie, que l'on arrive en période ou le chauffage n'est plus nécessaire, que l'on baisse l'usage des transport en commun et des trains et ça à l'échelle de toute la France, on diminue de seulement 50% la pollution de Paris...
Et bien, quand on voit que l'objectif est de réduire de 50% la circulation à Paris (à partir des chiffres de 2001) et qu'aucune mesure de ce type n'est envisagée en banlieue, que la mairie investie actuellement dans un incinérateur à ordure gigantesque, on se rend compte du degré d'efficacité de cette politique.
Carrément déprimant de voir que nos gouvernants même quand ils semble sincères sont dés idéologues qui ne prônent leur politique qu'à des fins carriéristes..


C'est pour cette raison qu'il faut agir sur tous les secteurs polluants : Isolation des logements, transports, industrie, agriculture. Et si tout le monde diminue de 10%, on a une baisse de la pollution de 10%. Si on ne se focalise que sur un seul, le résultat sera anecdotique.
X3n0 Hors ligne Vétéran icone 1778 points
Le #2097182
Il faudrait que je retrouve l'article, je ne sais plus si c'est sur Lille ou Lyon
mais ils ont sorti un rapport, qui montrait que la pollution était encore présente à cause des chauffages.

bah oui les poêles a granulé par exemple, soit disant écologique c'est une vrai fumisterie cela pollue énormément et cela augmente.
X3n0 Hors ligne Vétéran icone 1778 points
Le #2097184
Zebulonvs1 a écrit :

X3n0 a écrit :

C'est marrant, maison dirais la carte de contamination, les zone pollué serait aussi les zone covid les plus actif ?


Non, ce sont juste les zones à forte densité de population.


Les italiens ont sortie une étude qui fait une corrélation entre le covid transporté par les particules fines
jacob13 Hors ligne VIP icone 5752 points
Le #2097205
bizarre j'ai demandé les relevés de no2 sur airparif sur le mois de mars2019 et mars2020 la différence c'est 27% en moins.
https://www.airparif.asso.fr/telechargement/telechargement-polluant
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire