Covid-19 : Apple publie à son tour des données de mobilité

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
apple-tendances-mobilite-covid-19

Apple s'appuie sur les données de son application Apple Plans pour montrer des tendances de mobilité en période de coronavirus. Avec les mesures de confinement, les tendances sont évidemment très marquées.

Apple partage des données de mobilité issues de son application Apple Plans (ou Apple Maps). Elles peuvent être consultées via un outil en ligne avec la possibilité de visualiser des tendances de mobilité dans les grandes villes et une soixantaine de pays ou zones géographiques.

" Ces données de mobilité peuvent fournir des informations utiles aux autorités sanitaires et aux gouvernements locaux et également servir de base à de nouvelles politiques publiques en montrant l'évolution du nombre de personnes qui se déplacent en voiture, à pied ou avec les transports en commun dans un certain périmètre ", explique Apple qui fait allusion à la situation sanitaire avec le Covid-19.

L'outil proposé par Apple est comparable aux rapports mis à disposition par Google qui s'appuient sur la fonctionnalité de l'historique des positions avec Google Maps qui enregistre les déplacements au niveau du compte Google.

Il s'agit également de données agrégées et anonymisées. " Les informations sont générées en comptant le nombre de demandes d'itinéraires effectuées dans Plans. Ces ensembles de données sont ensuite comparés pour analyser les variations du volume des personnes en voiture, à pied ou dans les transports en commun dans le monde. "

apple-tendances-mobilite-covid-19-france

Une même idée pour Apple et Google qui sont également partenaires pour le développement d'une technologie de traçage des contacts.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K Connecté VIP icone 45551 points
Le #2096857
- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!
amaura Hors ligne Vénéré icone 3053 points
Le #2096868
Ulysse2K a écrit :

- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!


Mais comme tout le monde s’en fiche pourquoi ils se priveraient ?

Quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ont des Google Home ou des Alexa et qui me disent je m’en fiche (en plus ils payent pour ça) ...

Quand je vois le nombre de personnes sur Chrome alors qu’il y a tellement d’alternatives pour les browsers, pareil pour les moteurs de recherche...
sansimportance Connecté VIP icone 7532 points
Le #2096885
amaura a écrit :

Ulysse2K a écrit :

- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!


Mais comme tout le monde s’en fiche pourquoi ils se priveraient ?

Quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ont des Google Home ou des Alexa et qui me disent je m’en fiche (en plus ils payent pour ça) ...

Quand je vois le nombre de personnes sur Chrome alors qu’il y a tellement d’alternatives pour les browsers, pareil pour les moteurs de recherche...


Tu as raison, le problème c'est que seule un toute petit frange de la population à conscience que les données privées sont... privées.

Dans le genre j'étale ma vie, y'a qu'a voir tout ce qui se dit sur les réseaux sots si hauts...
amaura Hors ligne Vénéré icone 3053 points
Le #2096968
sansimportance a écrit :

amaura a écrit :

Ulysse2K a écrit :

- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!


Mais comme tout le monde s’en fiche pourquoi ils se priveraient ?

Quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ont des Google Home ou des Alexa et qui me disent je m’en fiche (en plus ils payent pour ça) ...

Quand je vois le nombre de personnes sur Chrome alors qu’il y a tellement d’alternatives pour les browsers, pareil pour les moteurs de recherche...


Tu as raison, le problème c'est que seule un toute petit frange de la population à conscience que les données privées sont... privées.

Dans le genre j'étale ma vie, y'a qu'a voir tout ce qui se dit sur les réseaux sots si hauts...


Effectivement... Mais je pense que les gens en prendront conscience quand ils devront payer plus cher leur assurance car leur assurance leur dira « on a tellement récupéré de données sur vous qu’on sait que vous allez développer tel ou tel maladie ».
sansimportance Connecté VIP icone 7532 points
Le #2096973
amaura a écrit :

sansimportance a écrit :

amaura a écrit :

Ulysse2K a écrit :

- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!


Mais comme tout le monde s’en fiche pourquoi ils se priveraient ?

Quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ont des Google Home ou des Alexa et qui me disent je m’en fiche (en plus ils payent pour ça) ...

Quand je vois le nombre de personnes sur Chrome alors qu’il y a tellement d’alternatives pour les browsers, pareil pour les moteurs de recherche...


Tu as raison, le problème c'est que seule un toute petit frange de la population à conscience que les données privées sont... privées.

Dans le genre j'étale ma vie, y'a qu'a voir tout ce qui se dit sur les réseaux sots si hauts...


Effectivement... Mais je pense que les gens en prendront conscience quand ils devront payer plus cher leur assurance car leur assurance leur dira « on a tellement récupéré de données sur vous qu’on sait que vous allez développer tel ou tel maladie ».


Certes, mais ça sera trop tard, le big data aura déjà tout enregistré
amaura Hors ligne Vénéré icone 3053 points
Le #2097101
sansimportance a écrit :

amaura a écrit :

sansimportance a écrit :

amaura a écrit :

Ulysse2K a écrit :

- Avant le Covid-19 : on était fliqué mais ils le niaient tous !
- Pendant le Covid-19 : on est fliqué mais ils l'avouent partiellement ! (anonymement ? mon oeil !)
- Après le Covid-19 : On sera toujours fliqué mais ils oseront dire que ce n'était que momentanément !

Et pendant ce temps là, ils font de l'argent avec nos données... Même celles de ceux qui ne s’épanchent pas sur les réseaux sociaux.

Font chier !!!


Mais comme tout le monde s’en fiche pourquoi ils se priveraient ?

Quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ont des Google Home ou des Alexa et qui me disent je m’en fiche (en plus ils payent pour ça) ...

Quand je vois le nombre de personnes sur Chrome alors qu’il y a tellement d’alternatives pour les browsers, pareil pour les moteurs de recherche...


Tu as raison, le problème c'est que seule un toute petit frange de la population à conscience que les données privées sont... privées.

Dans le genre j'étale ma vie, y'a qu'a voir tout ce qui se dit sur les réseaux sots si hauts...


Effectivement... Mais je pense que les gens en prendront conscience quand ils devront payer plus cher leur assurance car leur assurance leur dira « on a tellement récupéré de données sur vous qu’on sait que vous allez développer tel ou tel maladie ».


Certes, mais ça sera trop tard, le big data aura déjà tout enregistré


Je pense qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire