Covid-19 et désinformation : Twitter colle des étiquettes et avertissements

Le par  |  8 commentaire(s)
Twitter

Cela semble être sans fin pour Twitter qui annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la désinformation sur le coronavirus.

En début d'année, Twitter avait introduit une étiquette pour les tweets contenant des médias dits artificiels et manipulés. L'intention était d'aider à informer les utilisateurs sur l'authenticité des médias et pour fournir un contexte supplémentaire.

Avec effet rétroactif, le réseau social de microblogging introduit désormais de nouvelles étiquettes pour de la désinformation relative au coronavirus Covid-19. L'intention recherchée demeure la même.

Les étiquettes seront accompagnées d'un lien vers une page gérée par Twitter ou vers une source externe de confiance " pouvant fournir de l'information supplémentaire sur les allégations faites dans le tweet. "

twitter-covid-19-etiquette
Au-delà des étiquettes, des avertissements pourront également être appliqués à des tweets pour indiquer avant consultation que des informations entrent en contradiction avec des conseils d'experts en santé publique.

twitter-covid-19-avertissement
Twitter précise qu'il " continuera de s'appuyer sur des partenaires de confiance pour identifier les contenus susceptibles de causer des dommages hors ligne. " Cela avait été le cas pour la théorie du complot faisant un lien entre le déploiement de la 5G et la propagation du Covid-19, avec des appels à la destruction d'infrastructures.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2098834
1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.
Le #2098843
LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.
Le #2098864
tmtisfree a écrit :

LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.


Surtout ne change pas ! A fond dans le troll partout et pour tout
Le #2098865
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.


Surtout ne change pas ! A fond dans le troll partout et pour tout


Tu n'as pas eu le mémo :

Mémo du cybersophiste.

Objet : pour t'éviter ou terminer tout débat en ligne et rester dans ta zone de confort idéologique, il te suffit d'invoquer le mot magique adapté à la situation :

- si tu ne veux pas/plus discuter d'évènements ou de rapprochements troublant, crier au « complot(iste) » permet de dévier le problème en tentant de faire passer à peu de frais le contradicteur pour un parano affabulateur ;

- si tu es ignare sur un sujet scientifique quelconque, le plus simple est de te mettre du côté de la majorité : « consensus » fera l'affaire ;

- si tu ne veux pas/plus discuter car à bout d'argument face à l'oppression cognitive et la profondeur intellectuelle du débatteur, le mot magique est « troll ».
Le #2098870
tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.


Surtout ne change pas ! A fond dans le troll partout et pour tout


Tu n'as pas eu le mémo :

Mémo du cybersophiste.

Objet : pour t'éviter ou terminer tout débat en ligne et rester dans ta zone de confort idéologique, il te suffit d'invoquer le mot magique adapté à la situation :

- si tu ne veux pas/plus discuter d'évènements ou de rapprochements troublant, crier au « complot(iste) » permet de dévier le problème en tentant de faire passer à peu de frais le contradicteur pour un parano affabulateur ;

- si tu es ignare sur un sujet scientifique quelconque, le plus simple est de te mettre du côté de la majorité : « consensus » fera l'affaire ;

- si tu ne veux pas/plus discuter car à bout d'argument face à l'oppression cognitive et la profondeur intellectuelle du débatteur, le mot magique est « troll ».


Merci, je ne le savais pas. Grace à toi, je progresse tous les jours dans la compréhension de ce monde.

Ce que j'aime chez toi, c'est que tu connais tout et que toi seul détiens la vérité. Par définition, tous les autres on donc tord. Tu ne te remets jamais en question. Le reste n'est que propagande ou résultat erroné.
Il n'y a pas de nuance, tout est plus simple, c'est noir ou blanc.
J'aime ton vocabulaire (merdias et escrologie) et ta façon de prendre tous les autres de haut.

Bref, continue comme ça
Le #2098873
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.


Surtout ne change pas ! A fond dans le troll partout et pour tout


Tu n'as pas eu le mémo :

Mémo du cybersophiste.

Objet : pour t'éviter ou terminer tout débat en ligne et rester dans ta zone de confort idéologique, il te suffit d'invoquer le mot magique adapté à la situation :

- si tu ne veux pas/plus discuter d'évènements ou de rapprochements troublant, crier au « complot(iste) » permet de dévier le problème en tentant de faire passer à peu de frais le contradicteur pour un parano affabulateur ;

- si tu es ignare sur un sujet scientifique quelconque, le plus simple est de te mettre du côté de la majorité : « consensus » fera l'affaire ;

- si tu ne veux pas/plus discuter car à bout d'argument face à l'oppression cognitive et la profondeur intellectuelle du débatteur, le mot magique est « troll ».


Merci, je ne le savais pas. Grace à toi, je progresse tous les jours dans la compréhension de ce monde.

Ce que j'aime chez toi, c'est que tu connais tout et que toi seul détiens la vérité. Par définition, tous les autres on donc tord. Tu ne te remets jamais en question. Le reste n'est que propagande ou résultat erroné.
Il n'y a pas de nuance, tout est plus simple, c'est noir ou blanc.
J'aime ton vocabulaire (merdias et escrologie) et ta façon de prendre tous les autres de haut.

Bref, continue comme ça


"Ce que j'aime chez toi, c'est que tu connais tout et que toi seul détiens la vérité."

Voilà le mécanisme de psycho-défense niveau zéro de ceux qui n'ont rien à dire ou à répondre. Mais ça permet de soulager leur ressentiment et de xxx leur égo à défaut.
Le #2098881
tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

LeBorgne23 a écrit :

1984, Orwell, le ministère de la vérité se matérialise.
"Partenaire de confiance" = Qui répète les mensonges officiels et dont la survie dépend de sa soumission.


Oui malheureusement.

Mais l'expérience du nouveau site gouvernemental propagande.intox.gouv.fr où les merdias rapportaient que le gouvernement affirmait que les merdias qui reprenaient les éléments de langage du gouvernement étaient considérés comme fiables par le gouvernement n'a pas fait long feu.

Donc le ministère de la vérité a veillé à ce que d'autres fassent son sale boulot pendant que lui continuait à fabriquer de la législation ad hoc pour maintenir ses sujets et serfs sous son joug.


Surtout ne change pas ! A fond dans le troll partout et pour tout


Tu n'as pas eu le mémo :

Mémo du cybersophiste.

Objet : pour t'éviter ou terminer tout débat en ligne et rester dans ta zone de confort idéologique, il te suffit d'invoquer le mot magique adapté à la situation :

- si tu ne veux pas/plus discuter d'évènements ou de rapprochements troublant, crier au « complot(iste) » permet de dévier le problème en tentant de faire passer à peu de frais le contradicteur pour un parano affabulateur ;

- si tu es ignare sur un sujet scientifique quelconque, le plus simple est de te mettre du côté de la majorité : « consensus » fera l'affaire ;

- si tu ne veux pas/plus discuter car à bout d'argument face à l'oppression cognitive et la profondeur intellectuelle du débatteur, le mot magique est « troll ».


Merci, je ne le savais pas. Grace à toi, je progresse tous les jours dans la compréhension de ce monde.

Ce que j'aime chez toi, c'est que tu connais tout et que toi seul détiens la vérité. Par définition, tous les autres on donc tord. Tu ne te remets jamais en question. Le reste n'est que propagande ou résultat erroné.
Il n'y a pas de nuance, tout est plus simple, c'est noir ou blanc.
J'aime ton vocabulaire (merdias et escrologie) et ta façon de prendre tous les autres de haut.

Bref, continue comme ça


"Ce que j'aime chez toi, c'est que tu connais tout et que toi seul détiens la vérité."

Voilà le mécanisme de psycho-défense niveau zéro de ceux qui n'ont rien à dire ou à répondre. Mais ça permet de soulager leur ressentiment et de masturber leur égo à défaut.


Exactement ! Je suis faible et j'ai besoin de ça pour mon égo... Contrairement à toi.
Tu es mon phare dans la nuit.
Le #2099416
J'aime bien, l'expression contrôlé par des experts! il y a 4 mois personne ne savait rien ou racontait des tas de bétises impensables, visiblement leur manque de culture scientifique était inimaginable, bien sur, moi le coronavirus un joli mot dont le sens m'était abstrait, mais des que j'ai entendu covid, j'ai pensé à cette maladie qui avait décimé les cochons dans le monde entier. Un scientifique agronome aurait remis les pendules à l'heure et on n'aurait pas fait toutes nos erreurs.
C'est normal, la première fois qu'un virus de ce type traversait les éspèces d'une belette en passant par la chauve souris, tout était à apprendre à moins de taper à la bonne porte.
Toute bétise dite sur tweeter ne sera jamais pire que les non dits qu'on a subis en 4 mois.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme