Crew Dragon : SpaceX réussit son test du système d'abandon après l'explosion en avril

Le par  |  0 commentaire(s)
crew-dragon-super-draco

SpaceX - et la Nasa - peut être soulagé après la réussite des essais au sol des propulseurs de la capsule Crew Dragon servant au système d'éjection d'urgence.

En avril dernier, SpaceX avait mené une série d'essais au sol pour les systèmes de propulsion de sa capsule Crew Dragon servant à une éjection du lanceur en cas de situation d'urgence et de défaillance de ce dernier, ainsi que pour le contrôle d'attitude.

Si le test initial de douze propulseurs Draco s'était déroulé comme prévu, le début de l'essai final pour les huit moteurs SuperDraco du système d'évacuation d'urgence avait par contre entraîné la destruction de la capsule.

À la suite d'une enquête, SpaceX avait identifié une anomalie intervenue 100 ms avant l'allumage des propulseurs SuperDraco. En l'occurrence, une fuite dans un composant qui a permis à du peroxyde d'azote de pénétrer dans des tubes d'hélium à haute pression. Une inflammation a été suivie de l'explosion d'un clapet de non-retour en titane.

Mercredi, la capsule Crew Dragon a cette fois-ci passé avec succès une série d'essais au sol de ses propulseurs Draco et SuperDraco. Ces derniers ont été allumés pendant environ neuf secondes.

Si une capsule Crew Dragon a déjà effectué un vol non habité et avec un amarrage à la Station spatiale internationale avant de revenir sur Terre, la validation du système d'abandon est évidemment une étape primordiale avant un premier vol d'essai habité.

Ce vol de démonstration habité Crew Dragon Demo-2 (ou SpaceX Demo-2) est prévu pour le premier trimestre 2020.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme