Crew Dragon : premier vol habité pour la capsule de SpaceX le 27 mai

Le par  |  0 commentaire(s)
Crew-Dragon-ISS

Une date est arrêtée pour le premier vol habité de Crew Dragon. Sauf report de dernière minute, une fusée Falcon 9 de SpaceX décollera le 27 mai prochain.

La deuxième mission de démonstration (Demo-2) de la capsule habitable Crew Dragon de SpaceX est prévue pour le 27 mai. C'est à 20h32 GMT qu'une fusée Flacon 9 devrait décoller depuis le complexe de lancement 39 du centre spatial Kennedy en Floride.

Malgré le contexte de la pandémie de Covid-19, la Nasa et SpaceX ont annoncé cette date du 27 mai pour ce qui sera le premier vol habité de Crew Dragon avec à bord les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley.

" Une nouvelle ère du vol spatial habité est sur le point de commencer, puisque des astronautes américains s'envolent à nouveau à bord d'une fusée américaine depuis le territoire américain à destination de la Station spatiale internationale, dans le cadre du programme d'équipage commercial de la Nasa ", écrit l'Agence spatiale américaine.

Depuis juillet 2011 et la retraite des navettes spatiales américaines, le transport d'astronautes vers l'ISS se fait actuellement avec des capsules russes Soyouz.

Demo-2 sera l'essai en vol final pour SpaceX afin de valider le système de transport d'équipage du groupe d'Elon Musk et pour des missions de longue durée vers l'ISS. La durée de la mission Demo-2 n'a toutefois pas été déterminée, sachant que Crew Dragon devra s'amarrer à l'ISS environ 24 heures après le décollage.

Bob Behnken et Doug Hurley pénétreront dans la Station spatiale internationale pour devenir des membres de l'équipage de l'Expédition 63. À l'issue de la mission, Crew Dragon quittera l'ISS avec les deux astronautes à bord et effectuera une rentrée atmosphérique pour finalement amerrir dans l'océan Atlantique. L'équipage sera récupéré en mer par un navire et retournera à Cap Canaveral.

Animation de la mission

En mars 2019, Crew Dragon avait réussi une mission Demo-1 similaire… si ce n'est que la capsule n'était pas habitée, sauf par un mannequin baptisé Ripley. Avec sa capsule habitable Starliner, Boeing doit retenter un vol d'essai orbital non habité après avoir connu un échec partiel fin 2019.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme