Le cryptomining contre le particulier serait en voie de disparition

Le par  |  1 commentaire(s)
miner

Dans la lignée de la fermeture de Coinhive, les tentatives insidieuses de cryptominage via le navigateur des utilisateurs ont largement diminué.

Selon un rapport de Malwarebytes Labs sur les tactiques et techniques du cybercrime pour le premier trimestre 2019 (PDF), le cryptomining (ou cryptojacking) à l'encontre des consommateurs a quasiment disparu.

Ce constat est à mettre en relation avec la fermeture du service de minage de cryptomonnaie Coinhive, dont la solution avait été exploitée - détournée - par des cybercriminels pour du cryptojacking.

Coinhive

Malwarebytes a observé que les blocages de son propre produit de sécurité pour des tentatives de cryptomining ont été réduits de manière drastique.

Ce n'est pour autant pas une disparition complète et il existe des alternatives à Coinhive encore en activité. Avec la prochaine version 67 de Firefox, Mozilla va par exemple proposer une protection contre le cryptomining, en plus du fingerpinting.

Malwarebytes Labs souligne que le déclin du cryptomining ne vaut pas avec le ciblage des entreprises, et principalement dans la région Asie-Paficique. Symantec a notamment détecté une campagne de cryptojacking dénommée Beapy qui vise les entreprises en Chine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2061463
Que ce disparaisse totalement et que l'on en parle plus jamais. Le monde ne s'en portera que mieux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme