Cyberattaques : le Trésor américain sanctionne des entités russes

Le par  |  0 commentaire(s)
departement-tresor-usa

Citant des cyberattaques, le département du Trésor des États-Unis annonce des sanctions à l'encontre d'entités russes et individus. Une nouvelle réponse américaine à une attaque comme NotPetya.

Lundi, le département du Trésor des États-Unis a imposé une série de sanctions à l'encontre de la Russie. Elles visent cinq entités russes et trois individus, dont pour leur soutien supposé à l'agence de renseignement russe (FSB) afin de mener des cyberattaques.

" Les États-Unis sont engagés dans un effort continu pour contrer les acteurs malveillants travaillant à la demande de la Fédération de Russie et ses unités militaires et de renseignement afin d'augmenter les capacités cyber offensives de la Russie ", déclare le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Il ajoute que les entités désignées aujourd'hui ont " directement contribué à améliorer les capacités cybernétiques et sous-marines de la Russie grâce à leur travail avec le FSB et compromettent donc la sûreté et la sécurité des États-Unis et de nos alliés. "

Les capacités dites sous-marines font allusion au fait que la Russie aurait activement procédé au pistage de câbles sous-marins véhiculant les données de communications à l'échelle mondiale.

Dans un communiqué, le Trésor américain cite le cas de la cyberattaque NotPetya perpétrée en juin 2017. En début d'année, la Maison Blanche a publiquement accusé la Russie et son armée pour cette cyberattaque qualifiée de " la plus destructrice et coûteuse de l'histoire. "

Pour les entités russes et personnes visées, les sanctions américaines portent sur le gel de leurs actifs aux États-Unis, et l'interdiction pour tout ressortissant américain d'effectuer des transactions avec elles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme