Intelligence artificielle : la Darpa investit 2 milliards de dollars

Le par  |  11 commentaire(s)
terminator

Pour faire des machines des partenaires, la Darpa - intimement liée aux technologies se destinant à un usage militaire - va investir 2 milliards de dollars en cinq ans dans l'intelligence artificielle.

La semaine dernière, la Darpa a annoncé un investissement pluriannuel de plus de 2 milliards de dollars dans le développement de nouvelles technologies d'intelligence artificielle. L'agence pour les projets de recherche avancée de défense évoque ainsi une campagne baptisée AI Next.

" Avec AI Next, nous faisons de multiples investissements dans la recherche visant à transformer les ordinateurs d'outils spécialisés en partenaires dans la résolution de problèmes ", a déclaré Steven Walker, le directeur de la Darpa.

" Aujourd'hui, les machines manquent de capacités de raisonnement contextuel. […] Nous voulons explorer comment les machines peuvent acquérir des capacités de communication et de raisonnement semblables à celles de l'homme, avec la capacité de reconnaître de nouvelles situations et environnements et de s'y adapter. "

Pour la prochaine génération d'intelligence artificielle, la Darpa vise à permettre aux systèmes d'IA d'expliquer leurs actions, " raisonner avec bon sens et connaissance. " Des actions prises pouvant être facilement comprises par les humains (par opposition au fonctionnement de boîte noire dans le machine learning) et un sens commun qui font actuellement défaut à l'IA.

Drapa-AI-Next

Reste qu'avec la Darpa, il y a nécessairement une connotation militaire en lien avec le Pentagone. On se souviendra que la participation de Google au projet Maven de l'armée américaine (utilisation de l'intelligence artificielle pour l'interprétation d'images vidéo) avait suscité une petite rébellion dans les rangs du géant de Mountain View.

Si Google a assuré que sa contribution au projet Maven était de nature non offensive, le groupe a finalement décidé de ne pas renouveler son contrat après 2019 et a pris une série d'engagements, comme pour ne pas utiliser l'IA pour des armes.

En France, la ministre des Armées Florence Parly a encore récemment parlé d'intelligence artificielle afin d'améliorer la capacité à traiter les données de satellites.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2031545
"comme pour ne pas utiliser l'IA pour des armes."
On y croît dur comme fer ! Allons donc ...
Le #2031552
Ca y est, c'est fait : Skynet a pris le contrôle de GNT, on retrouve désormais sa tête au début des articles
Le #2031557
allons y , tout droit .

en plus des souci de la planete, et animaux exterminés..... et pollution grave dans le monde. mer etc . terres.

WAll street nous sauvera

et la bourse de paris
Le #2031561
"Si Google a assuré que sa contribution au projet Maven était de nature non offensive, le groupe a finalement décidé de ne pas renouveler son contrat après 2019 et a pris une série d'engagements, comme pour ne pas utiliser l'IA pour des armes."

Ca reste à noter. L'UE prend des dispositions dans ce sens également : Pas d'armes autonomes dotées d'IA. On parle bien d'armes autonomes !

Après nul doute qu'ils feront des tests en douce ...
Le #2031596
terminator ?
Le #2031602
Kiriito a écrit :

Ca y est, c'est fait : Skynet a pris le contrôle de GNT, on retrouve désormais sa tête au début des articles



Le #2031662
belaid12002 a écrit :

terminator ?


Oui ? Qu'est-ce que j'peux faire ?
Le #2031663
Titixx a écrit :

allons y , tout droit .

en plus des souci de la planete, et animaux exterminés..... et pollution grave dans le monde. mer etc . terres.

WAll street nous sauvera

et la bourse de paris


LES bourses de Paris, non ?
Le #2031718
Les débuts de Skynet !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme