DART : la NASA souhaite dévier la trajectoire d'un astéroïde

Le par  |  15 commentaire(s)
DART 1 (2)

La probabilité de voir un astéroïde d'envergure venir frapper la Terre augmente un peu plus chaque jour, et face à cette menace, nous ne disposons malheureusement d'aucune contre-mesure. Mais les projets pour parer à cette éventualité se multiplient ces dernières années.

Le 30 juin, nous célébrions l'Asteroid Day, une journée qui permet de sensibiliser le grand public et les gouvernements sur les risques de voir un jour la Terre frappée par un astéroïde d'envergure et potentiellement mortel pour une grande partie de la population.

L'occasion se présentait ainsi de rappeler que si des efforts ont été réalisés par les agences du monde entier et la communauté scientifique pour détecter et suivre les déplacements de ces corps élancés dans l'espace, l'échappatoire est pour l'instant inexistante : nous ne disposons d'aucun moyen permettant d'éviter un impact s'il venait à s'en profiler un.

DART

La NASA a également rappelé qu'elle planchait sur son programme baptisé DART (Double Asteroid Redirection Test) qui est entré dans sa première phase de développement le 23 juin dernier.

Le programme implique ainsi l'envoi d'un engin spatial contre un astéroïde pour en modifier la trajectoire. Un premier test devrait avoir lieu en octobre 2022 sur Didymos, un astéroïde constitué de deux corps de 740 et 190 mètres de diamètre. Et c'est le plus petit des deux, Didymos B qui sera visé.

L'engin spatial envoyé ne sera que de faible taille (moins de 2 mètres de diamètre) et il s'agira avant tout d'un test permettant de savoir s'il est bien possible de modifier la direction de l'astéroïde. L'engin ira s'écraser sur Didymos avec un angle précis et un guidage laser à plus de 6km par seconde.

La mission aura des effets visibles en 2024 lorsque les deux astéroïdes passeront à proximité de la Terre. Dans tous les cas, la NASA espère qu'un impact modéré pourra entrainer une déviation légère, l'objectif étant d'intervenir plusieurs années avant que l'astéroïde visé ne devienne dangereux.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1971979
La NASA qui fait du buzz
Le #1971985
yves64 a écrit :

La NASA qui fait du buzz


Ouais en ce moment ils aiment vraiment qu'on parle d'eux
Le #1971990
Il vont essayer, réussir à moitié, dévier l'objet qui va prendre une autre orbite et au final on se le prendra sur la tronche quand il repassera
Le #1971993
Tous les planètes se renvoient la balle, un jour il y aura bien une planète qui s'en prendra la gueule, celle qui n'était pas censée de l'avoir dont les dégâts ont encore été causée par les terriens
Anonyme
Le #1972023
La probabilité n'augmente pas chaque jour... "Le hasard n'a pas de mémoire".

Dans un jeu de 32 cartes, tu as 1 chance sur 32 de tirer le roi de cœur. Si tu tire la reine de carreau, que tu la remets dans le paquet et que tu retires une carte, tu as toujours 1 chance sur 32 de tirer le roi de cœur...
Les astéroïdes c'est pareil, qu'on s'en prenne sur la tronche ou pas, la probabilité de s'en (re)prendre un le lendemain reste la même, puisque la stat est basée sur l'ensemble des corps qui croisent (ou peuvent croiser) l'orbite de la Terre. A la rigueur on pourrait estimer que si on s'en prend un, la probabilité chute légèrement, mais vu les ordres de grandeur en jeu et les inconnues de l'équation, c'est plus probablement négligeable
Le #1972029
Que la NASA fasse bien attention à ce qu'elle fait. A vouloir faire des tests de déviation d'astéroïdes, elle pourrait transformer un caillou inoffensif en géocroiseur. D'un autre côté, sans test, pas de résultat probant.
Anonyme
Le #1972032
Ulysse2K a écrit :

Que la NASA fasse bien attention à ce qu'elle fait. A vouloir faire des tests de déviation d'astéroïdes, elle pourrait transformer un caillou inoffensif en géocroiseur. D'un autre côté, sans test, pas de résultat probant.


Je me suis fait la même remarque.
Après ils les choisissent aussi peut être en fonction de leur taille et composition, histoire d'être certain que même en percutant la Terre ils ne représentent pas un danger.
Le #1972038
La NASA, celle qui nous cache tout et nous dit rien, qui retouche les photos et autres clichés, qui communique sur autre chose pour détourner l'attention, etc.
Vivement que des privés aient suffisamment de moyens pour nous donner LA vérité que nous cache la NASA, on n'est pas seuls dans l'univers.
Anonyme
Le #1972055
iAndroid a écrit :

La NASA, celle qui nous cache tout et nous dit rien, qui retouche les photos et autres clichés, qui communique sur autre chose pour détourner l'attention, etc.
Vivement que des privés aient suffisamment de moyens pour nous donner LA vérité que nous cache la NASA, on n'est pas seuls dans l'univers.


En même temps la NASA n'a jamais prétendu qu'on était seuls dans l'univers (ni l'inverse d'ailleurs).
Le #1972105
Matsod a écrit :

iAndroid a écrit :

La NASA, celle qui nous cache tout et nous dit rien, qui retouche les photos et autres clichés, qui communique sur autre chose pour détourner l'attention, etc.
Vivement que des privés aient suffisamment de moyens pour nous donner LA vérité que nous cache la NASA, on n'est pas seuls dans l'univers.


En même temps la NASA n'a jamais prétendu qu'on était seuls dans l'univers (ni l'inverse d'ailleurs).


Mais non, mais non, dans le monde fantasmagorique d'iAndroid, l'homme n'a jamais marché sur la Lune, les Reptiliens gouvernent la planète en se faisant passer pour des humains (oh tiens, mais c'est le scénar de "V", à quelques détails près! ) et la Terre est plate - puisque des inconnus sur Internet disent qu'on nous cache des trucs, c'est donc que c'est vrai, ma bonne dame! Bon, Roger, remets-moi un pichet de Muscadet pendant qu'on cause politique avec la dame!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]