La Défense belge attaque Google pour défaut de floutage

Le par  |  1 commentaire(s)
Google-Maps-Belgique

Des demandes du ministère de la Défense de Belgique n'auraient pas été prises en compte par Google pour le floutage de sites sensibles.

Selon une porte-parole du ministère de la Défense de Belgique (Reuters), une action en justice va être intentée à l'encontre de Google. La Défense belge reproche à Google de ne pas avoir donné suite à ses demandes de floutage d'images satellites de sites militaires sensibles.

ministere-defense-belgiquePour des raisons de sécurité nationale, les requêtes du ministère portaient notamment sur des bases aériennes mais aussi des centrales nucléaires à masquer sur les services de cartographie par satellite de Google.

Que ce soit avec Google Earth, Google Maps et Street View, de telles demandes ne sont pas l'apanage de la Belgique. Du floutage de lieux sensibles a par exemple été appliqué en France. En Inde, la question est encore plus tendue comme tout ce qui touche à la cartographie en ligne.

Une porte-parole de Google en Belgique a déploré la décision de la Défense belge, assurant que : " Nous travaillons en étroite collaboration avec eux depuis plus de deux ans, en apportant des changements à nos cartes lorsque cela est demandé et légal. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2034233
Google doit flouter les murs des casernes belges car un mur, ça "s'effrite" et on ne doit pas savoir d'où viennent les leurs.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme